Soudan : le bilan des victimes des crues et des inondations s’alourdit à 112 morts (OCHA)

Les ruelles inondées du village de Wad-Mukhtar, au Soudan (archives 2020)
UNOCHA
Les ruelles inondées du village de Wad-Mukhtar, au Soudan (archives 2020)

Soudan : le bilan des victimes des crues et des inondations s’alourdit à 112 morts (OCHA)

Climat et environnement

Les intempéries et les crues soudaines au Soudan ont tué 12 personnes supplémentaires au cours de la semaine dernière, portant à 112 le nombre de morts depuis le début de la saison des pluies en mai, ont annoncé mardi les Nations Unies, relevant qu’au moins 115 personnes avaient été blessées.

« Selon la Commission d’aide humanitaire du gouvernement (HAC), les organisations humanitaires sur le terrain et les autorités locales, les fortes pluies et les crues soudaines ont touché environ 279.000 personnes, selon un décompte effectué le 4 septembre », a indiqué dans son rapport de situation le Bureau de coordination des affaires humanitaires de l’ONU (OCHA).

La semaine dernière, OCHA faisait état d’au moins 278.000 personnes touchées par les inondations dans 15 des 18 provinces du Soudan.

Les pluies diluviennes, qui ont commencé plus tôt que la normale cette année, ont également inondé des milliers de maisons, hôpitaux, écoles et autres installations gouvernementales à travers le pays. Les inondations ont détruit au moins 16.400 maisons et endommagé 42.200 autres dans 16 des 18 États.

Plus de 460.000 personnes pourraient être touchées par les inondations cette année

Plus de 2.150 têtes de bétail ont été perdues et plus 5.000 hectares de terres agricoles ont été touchés par ces pluies diluviennes. « Ce qui ne fera qu’aggraver les niveaux déjà inquiétants d’insécurité alimentaire auxquels sont confrontés les habitants du pays », a mis en garde OCHA.

Avec près de 60.000 personnes affectées, Gedaref  reste l’Etat le plus touché au Soudan. Suivent Darfour central (41.750), Nil blanc (34.360), Darfour sud (30.680), Kassala (25.890), Nord (18.050), Nil fluvial (16.570), Darfour ouest (15.500), Aj Jazirah (8.700), Kordofan Ouest (6.000), Kordofan Sud (5.770), Sennar (5.380), Kordofan Nord (5.310) et Darfour Est (3.650). Mais il y a un « impact plus limité » à Khartoum (1.300) et au Darfour Nord (690).

La saison des pluies au Soudan commence généralement en juin et dure jusqu’à la fin septembre, les inondations atteignant leur paroxysme en août et septembre.

Selon le plan d’intervention d’urgence (ERP) du Soudan pour 2022, plus de 460.000 personnes à travers le pays pourraient être touchées par les inondations en 2022. En 2021, environ 315.000 personnes ont été touchées à travers le Soudan, tandis qu’entre 2017 et 2021, en moyenne 388.000 personnes ont été touchées chaque année.