Témoignage - Le cœur brisé mais plein d'espoir, sous le régime taliban en Afghanistan

Deux femmes afghanes marchent près d'une ancienne mosquée dans la province occidentale de Herat.
UNAMA
Deux femmes afghanes marchent près d'une ancienne mosquée dans la province occidentale de Herat.

Témoignage - Le cœur brisé mais plein d'espoir, sous le régime taliban en Afghanistan

Femmes

Zarina* est une jeune entrepreneure afghane. Sa volonté d'innover et sa passion pour la pâtisserie ont fait d'elle l'une des plus jeunes entrepreneures d'Afghanistan. Son entreprise est toujours en activité, mais ses clients sont rares et ses plans d'expansion à travers le pays ont dû être arrêtés.

« Je me suis dit que je devrais me rendre à Kaboul et acheter du matériel supplémentaire, dont un réfrigérateur, avant de développer mon entreprise de boulangerie. Ce rêve ne s'est jamais réalisé lorsque mon pays est tombé aux mains des Talibans.

J'ai dirigé une entreprise dans ma province. J'ai employé cinq femmes pour faire des biscuits et des gâteaux que je vendrais dans un magasin que je louais au marché des femmes.

En Afghanistan, les entreprises de boulangerie prospèrent pendant l'Aïd, une fête religieuse qui rassemble les familles afghanes pour marquer un nouveau départ. Pour l'Aïd, les Afghans accueillent les invités chez eux où ils servent des biscuits, des gâteaux, des beignets, des petits pains à la crème, des pâtisseries et des fruits secs.

Ma province est très isolée. Les montagnes et les routes non pavées et cahoteuses découragent les gens de voyager à l'extérieur de la province, sauf en cas de besoin urgent. Craignant les dégâts en cours de route, les commerçants n'apportent pas de produits de boulangerie de Kaboul, la capitale de l'Afghanistan et la principale plaque tournante où la nourriture, les vêtements et les produits de première nécessité sont transportés vers d'autres provinces. J'ai décidé de produire tout cela dans ma province. J'ai d'abord ouvert l'entreprise de boulangerie, puis j'ai loué ma propre boutique en ville, où j'ai vendu d'autres articles produits par des femmes, des objets artisanaux qui célèbrent notre culture et des vêtements pour femmes et enfants.

Au fur et à mesure que la rumeur se répandait qu'il y avait une boulangerie ouverte dans notre province, les gens se déplaçaient des villages éloignés pour acheter mes produits. J'ai alors réalisé qu'il était temps de développer l'entreprise en ouvrant plus de magasins dans la ville. Cela signifiait embaucher plus de femmes et acheter de l'équipement, comme des réfrigérateurs pour stocker et garder les produits frais.

Des femmes reçoivent des rations alimentaires dans un centre de distribution à Herat, en Afghanistan.
© UNICEF/Sayed Bidel
Des femmes reçoivent des rations alimentaires dans un centre de distribution à Herat, en Afghanistan.

« J'ai dû fermer mon entreprise »

Au cours de cette période, alors que je planifiais mon expansion, les Talibans ont pris le contrôle de l'Afghanistan. Je n'ai pas agrandi mon entreprise. J'ai dû la fermer. Les femmes que j'employais ont perdu leur emploi — la plupart des gens de ma province ont perdu leur emploi. Les femmes étaient confrontées à des restrictions dans la gestion d'entreprises et le travail. Les entreprises peuvent à peine survivre car les gens ont perdu leur emploi et il n'y a plus de pouvoir d'achat, et les banques ne sont plus en mesure d'accorder des prêts financiers.

J'ai le coeur brisé, mais j'ai bon espoir. J'ai récemment rouvert mon entreprise et je travaille sur un plan de marketing pour le faire fonctionner. Maintenant que de nombreux ménages connaissent mon entreprise - et puisque les femmes ont plus que jamais besoin d'un espace adapté aux femmes - je suis déterminée à rendre les anniversaires, les célébrations et les occasions familiales mémorables en servant des biscuits, des gâteaux et des pâtisseries frais. Ma boutique sera à nouveau un lieu de rencontre pour les femmes ».

* Les noms, les lieux et le cours des événements ont été modifiés dans cet article pour assurer la sécurité de la personne interviewée.

ONU Femmes en Afghanistan

• ONU Femmes est sur le terrain en Afghanistan, soutenant chaque jour les femmes et les filles afghanes.

• La stratégie nationale de l'agence s'articule autour de l'investissement dans les femmes, de l'intensification du soutien aux femmes survivantes de la violence dans les provinces où elles ne sont jamais allées auparavant, au soutien des travailleuses humanitaires dans la prestation de services essentiels et à la fourniture de capital pour le démarrage d’entreprises dirigées par des femmes.

• L'objectif de reconstruction du mouvement des femmes afghanes reste au cœur du travail de l'agence.