Journée de la sécurité sanitaire des aliments : l’ONU plaide pour des mesures permettant de rendre les aliments plus sûrs

Des femmes participant à un programme de sécurité sanitaire des aliments trient des aubergines à Cox's Bazar, au Bangladesh.
© WFP/Sayed Asif Mahmud
Des femmes participant à un programme de sécurité sanitaire des aliments trient des aubergines à Cox's Bazar, au Bangladesh.

Journée de la sécurité sanitaire des aliments : l’ONU plaide pour des mesures permettant de rendre les aliments plus sûrs

Santé

La sécurité sanitaire des aliments est un élément crucial d'une bonne santé, a souligné mardi l'ONU, qui plaide en faveur de mesures pour prévenir, détecter et gérer les risques d'origine alimentaire et améliorer la santé humaine.

Les avantages d'une alimentation sûre comprennent une meilleure nutrition et une réduction de l'absentéisme à l'école et sur le lieu de travail, ajoute l’Organisation à l’occasion de la Journée de la sécurité sanitaire des aliments.

Selon l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), ce n'est que lorsque les aliments sont sûrs que nous pouvons pleinement bénéficier de leur valeur nutritionnelle et des avantages mentaux et sociaux d'un repas sûr.

« Les aliments pas sûrs sont la cause de nombreuses maladies et contribuent à d'autres problèmes de santé, tels que des troubles de la croissance et du développement, des carences en micronutriments, des maladies non transmissibles ou transmissibles et des maladies mentales », a souligné la FAO.

Maladies évitables

Les maladies d'origine alimentaire touchent chaque année une personne sur 10 dans le monde, allant de la diarrhée aux cancers. Heureusement, la plupart sont évitables.

La façon dont nous construisons les systèmes alimentaires et les chaînes d'approvisionnement peut empêcher les risques infectieux et toxiques, ainsi que les agents pathogènes microbiens (bactéries, virus et parasites), les résidus chimiques et les biotoxines, d'atteindre nos assiettes.

« Nous devons transformer les systèmes alimentaires pour améliorer la santé, et nous devons le faire de manière durable », a déclaré la FAO. « Les décideurs politiques, les praticiens et les investisseurs des systèmes alimentaires devraient réorienter leurs activités pour accroître la production et la consommation durables d'aliments sûrs ».

L'agence onusienne a également rappelé que des changements systémiques pour une meilleure santé conduiront à des aliments plus sûrs - un catalyseur essentiel du développement à long terme et une condition préalable à la réalisation des objectifs de développement durable (ODD).

La sécurité sanitaire des aliments est indissociable de la sécurité alimentaire

Mesures pour la santé

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a appelé à un ensemble d'actions spécifiques dans plusieurs secteurs pour rendre les aliments plus sûrs, en commençant par des mesures politiques pour renforcer les systèmes nationaux de sécurité sanitaire des aliments et assurer le respect des normes de sécurité sanitaire des aliments.

Cela nécessite une collaboration aux niveaux local, national, régional et mondial.

Les entreprises alimentaires doivent se conformer aux normes alimentaires internationales et impliquer les employés, les fournisseurs et les autres parties prenantes pour développer et développer une culture de la sécurité sanitaire des aliments.

Dans le même temps, les établissements d'enseignement et les lieux de travail doivent promouvoir une manipulation sûre des aliments et soutenir la sécurité sanitaire des aliments.

Et les consommateurs doivent pratiquer une manipulation sûre à la maison et rester informés, a ajouté la FAO.

Partenaires du bien-être

Depuis 2018, date à laquelle l'Assemblée générale a établi la journée, la FAO et l'OMS ont conjointement facilité sa célébration, en collaboration avec les États membres et d'autres.

La FAO traite les problèmes de sécurité sanitaire des aliments tout au long de la chaîne alimentaire pendant la production et la transformation, tandis que l'OMS supervise généralement les relations au sein du secteur de la santé publique.

La Journée mondiale de la sécurité sanitaire des aliments 2022 intervient dix jours après l'adoption de la mise à jour de la Stratégie mondiale de l'OMS pour la sécurité sanitaire des aliments, une étape importante dans le travail visant à promouvoir la santé, à assurer la sécurité du monde et à protéger les personnes vulnérables.

Le saviez-vous?

  • Les aliments pas sûrs contenant des bactéries, des virus, des parasites ou des substances chimiques nocifs causent plus de 200 maladies.
  • Des estimations récentes indiquent que l'impact des aliments pas sûrs coûte aux économies à revenu faible et intermédiaire environ 95 milliards de dollars en perte de productivité chaque année.
  • De bonnes pratiques d'hygiène dans les secteurs alimentaire et agricole contribuent à réduire l'émergence et la propagation des maladies d'origine alimentaire.