L’Afrique est un « berceau de l’espoir » malgré de nouveaux défis – Guterres

25 mai 2022

La Journée de l'Afrique est l’occasion pour le monde de célébrer « l'énorme potentiel » de ce continent si divers et dynamique, a déclaré le chef de l'ONU dans un message optimiste pour marquer la journée ce mercredi. 

« L'Afrique est un berceau de l'espoir », a déclaré le Secrétaire général António Guterres, citant « le nombre croissant de jeunes » africains et « leur dynamisme ». 

Et avec des initiatives telles que la Zone de libre-échange continentale africaine, la Décennie de l'inclusion financière et économique des femmes et les propositions audacieuses de l'Agenda 2063 de l'Union africaine (UA), « de belles perspectives s’ouvrent pour l’Afrique », a-t-il déclaré. 

La guerre en Ukraine exacerbe les défis

Cependant, le haut responsable de l'ONU a rappelé qu'il existe « de multiples difficultés qui empêchent l’Afrique de réaliser pleinement son potentiel ». Il a cité la pandémie de Covid-19 et ses effets dévastateurs sur les économies africaines ainsi que les changements climatiques, les conflits qui perdurent et une grave crise alimentaire.

Et la guerre en Ukraine exacerbe les défis, « créant une ‘super-tempête’ pour les pays en développement, en particulier en Afrique ». 

« Cette crise entraîne une flambée des prix des denrées alimentaires, de l’énergie et des engrais, ce qui a des conséquences terribles sur la nutrition et les systèmes alimentaires, et il est aujourd’hui encore plus difficile pour les pays du continent de mobiliser les ressources financières dont ils ont besoin pour investir dans leur population », a souligné le Secrétaire général. 

La Journée de l'Afrique marque la fondation en 1963 de l'Organisation de l'Unité africaine, désormais connue sous le nom d'UA, et offre une occasion annuelle de réfléchir aux défis et aux réalisations du continent. 

Parmi les nations africaines, les entités des Nations Unies ont longtemps joué un rôle clé dans la promulgation des valeurs fondamentales de la Charte et de la Déclaration universelle des droits de l'homme. 

Une femme travaille sur son ordinateur portable au Rwanda.
©UNDP/Julie Pudlowski
Une femme travaille sur son ordinateur portable au Rwanda.

2022, année de la nutrition

De la paix et de la sécurité au développement social et économique et à l'intégration régionale, l'ONU s'est révélée être un partenaire indispensable. 

Alors que 2022 a été désignée Année de la nutrition par l'Union africaine, le Secrétaire général a exhorté le monde à « se montrer solidaire avec tous les Africaines et Africains et unir ses forces pour améliorer la sécurité alimentaire et mettre la nutrition à la portée de toutes et tous ». 

« Nous devons également redoubler d’efforts pour mettre fin à la pandémie, réformer le système financier mondial, porter un coup d’arrêt aux changements climatiques et faire taire les armes dans tous les conflits», a-t-il ajouté. 

Le chef de l'ONU a conclu en promettant que l’Organisation continuera de « se tenir fièrement aux côtés des Africaines et des Africains et s’efforcera, comme elle l’a promis, de construire une Afrique prospère et pacifique pour toutes et tous ». 

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.