Yémen : l’ONU salue le premier vol commercial depuis l'aéroport de Sanaa en près de six ans

16 mai 2022

L'Envoyé spécial du Secrétaire général pour le Yémen, Hans Grundberg, s’est félicité de l'opération réussie du premier vol commercial depuis l'aéroport de Sanaa en près de six ans, dans le cadre de la mise en œuvre de l'accord de trêve.

Début avril, les belligérants avaient signé une trêve, la première en six ans de conflit, qui oppose les rebelles houthis (qui contrôlent le nord du pays) et le gouvernement yéménite soutenu par une coalition menée par l’Arabie saoudite. 

Le vol a décollé de l'aéroport de Sanaa à 09h05 (heure locale) en direction d'Amman, en Jordanie, transportant 130 passagers yéménites. 

M. Grundberg a exprimé sa gratitude à la Jordanie pour son soutien inestimable et pour la coopération constructive du gouvernement du Yémen pour faciliter le vol. 

 « Je tiens à féliciter tous les Yéménites pour cette étape importante et attendue depuis longtemps. J'espère que cela apportera un certain soulagement aux Yéménites qui ont besoin de se faire soigner à l'étranger, de poursuivre des études et des opportunités commerciales, ou de retrouver leurs proches », a déclaré M. Grundberg. 

« Cela devrait être un moment de rassemblement pour faire plus, pour commencer à réparer ce que la guerre a brisé, et donner suite à tous les engagements de la trêve pour instaurer la confiance et avancer vers la reprise d'un processus politique pour mettre fin durablement au conflit », a-t-il ajouté. 

Des femmes s'embrassent à l'aéroport de Sanaa au Yémen alors que le premier vol commercial a lieu en près de six ans.
© OSESGY
Des femmes s'embrassent à l'aéroport de Sanaa au Yémen alors que le premier vol commercial a lieu en près de six ans.

Remplir tous les engagements

M. Grundberg a souligné que des efforts intenses sont déployés pour aider les parties à remplir tous les engagements qu'elles ont pris lors de la conclusion de cette trêve. 

« Ces engagements étaient essentiellement une promesse faite aux Yéménites – une promesse de plus de sécurité, un meilleur accès aux biens et services de base et une meilleure liberté de mouvement à l'intérieur, à destination et en provenance du Yémen », a déclaré M. Grundberg.  

Selon lui, faire des progrès vers l'ouverture de routes vers Taëz est essentiel pour la réalisation de cette promesse.  

« J'attends des parties qu'elles respectent leurs obligations, notamment en se réunissant d'urgence pour convenir de l'ouverture de routes vers Taëz et d'autres gouvernorats du Yémen conformément aux termes de l'accord de trêve », a-t-il ajouté.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.