Alina Beskrovna a vécu pendant un mois dans ce sous-sol à Mariupol en Ukraine

Guerre en Ukraine : l’ONU appelle à l’arrêt immédiat des combats à Marioupol afin de permettre aux civils piégés d'en sortir

© Alina Beskrovna
Alina Beskrovna a vécu pendant un mois dans ce sous-sol à Mariupol en Ukraine

Guerre en Ukraine : l’ONU appelle à l’arrêt immédiat des combats à Marioupol afin de permettre aux civils piégés d'en sortir

Paix et sécurité

Les Nations Unies ont appelé dimanche à un arrêt immédiat des combats dans la ville assiégée de Marioupol, dans le sud de l'Ukraine, afin de permettre aux civils qui seraient piégés dans la ville d'en sortir en toute sécurité.

« La vie de dizaines de milliers de personnes, dont des femmes, des enfants et des personnes âgées, est en jeu à Marioupol », a déclaré le Coordinateur de crise des Nations Unies pour l'Ukraine, Amin Awad.

« Nous avons besoin d'une pause dans les combats dès maintenant pour sauver des vies. Plus nous attendons, plus de vies seront en danger. Il faut leur permettre d'évacuer en toute sécurité maintenant, aujourd'hui. Demain pourrait être trop tard », a affirmé M. Awad.

A l’occasion de la Pâques orthodoxe, M. Awad a réitéré l'appel du Secrétaire général António Guterres en faveur d’une pause humanitaire des hostilités afin de permettre l'acheminement de fournitures vitales à Marioupol ainsi que dans d'autres zones attaquées et de permettre le départ de ceux qui le souhaitent, alors que la situation à Marioupol se détériore de façon dramatique.

« À l'heure rare où les fêtes religieuses de la Pâque orthodoxe, de la Pâque juive et du Ramadan sont alignées dans le calendrier, c'est le moment de nous concentrer sur notre humanité commune, en mettant les divisions de côté », a-t-il déclaré.