L'Assemblée générale adopte une résolution contre la négation de l'Holocauste

20 janvier 2022

L'Assemblée générale des Nations Unies a adopté jeudi par consensus une résolution non contraignante proposée par Israël appelant tous les Etats à lutter contre la négation de l'Holocauste et l'antisémitisme, notamment sur les réseaux sociaux.

La résolution, qui a été co-parrainée par 114 pays, « rejette et condamne sans réserve toute négation de l'historicité de l'Holocauste, totale ou partielle ». 

L’Holocauste, ou Shoah, a vu l’extermination de près de 6 millions de Juifs par les nazis pendant la Seconde guerre mondiale.

Le texte note que le négationnisme fait référence au discours et à la propagande qui nient la réalité historique et l’ampleur de l’Holocauste.

Il note avec inquiétude « la prévalence croissante du négationnisme ou de la déformation de l’Holocauste dans le cadre de l’utilisation des technologies de l’information et de la communication ».

Dans ce contexte, la résolution « engage vivement tous les États Membres à rejeter sans réserve toute négation ou déformation de l'Holocauste en tant qu'événement historique » et « félicite les Etats membres qui se sont activement engagés à préserver les sites qui ont servi de camps de la mort, de camps de concentration, de camps de travail forcé, de lieux d'exécution et de prisons aux nazis pendant l'Holocauste ».

La résolution prie aussi les Etats membres « d’élaborer des programmes éducatifs qui graveront dans l'esprit des générations futures les enseignements de l'Holocauste afin d'aider à prévenir les actes de génocide », et leur demande, ainsi qu'aux entreprises de réseaux sociaux, « de prendre des mesures actives pour lutter contre l'antisémitisme et le négationnisme ou la déformation de l'Holocauste au moyen des technologies de l’information et de la communication et de faciliter le signalement de pareils contenus ».

Le chef de l'ONU salue une résolution « historique »

Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, s’est félicité de l'adoption de cette résolution « historique ».

« Comme le Secrétaire général l'a souvent dit, nous ne pouvons jamais baisser la garde face aux tentatives croissantes de nier, de déformer ou de minimiser l'Holocauste », a dit son porte-parole dans une déclaration à la presse. « Nous devons également nous adapter et répondre aux nouvelles formes d'antisémitisme alimentées par l'ignorance ou les théories du complot, qui circulent également en ligne ».

Les Nations Unies, notamment par l'intermédiaire de l'UNESCO et du programme de sensibilisation à l'Holocauste, continueront à développer et à mettre en œuvre des programmes d'éducation et de plaidoyer visant à lutter contre la négation et la déformation de l'Holocauste, a ajouté le porte-parole.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.