TEMOIGNAGE - Une entrepreneure aide les femmes du Moyen-Orient à prospérer dans l'économie numérique

2 janvier 2022

Mona Ataya, une entrepreneure palestino-libanaise basée aux Émirats arabes unis, gère le plus grand marché en ligne pour les mères du Moyen-Orient. En reconnaissance de ses réalisations, elle a été choisie pour être l'une des six eTrade for Women Advocates 2021-2022 (Militantes pour les femmes et le commerce numérique), par l'agence des Nations Unies pour le commerce, la CNUCED.

Mme Ataya est l'associée fondatrice et PDG de Mumzworld, et siège au conseil d'administration de la Chambre de Dubaï pour l'économie numérique depuis 2011. Dans une conversation avec ONU Info, elle a expliqué les défis auxquels sont confrontées les femmes d'affaires au Moyen-Orient, et pourquoi elle s'engage à les soutenir.

« Je travaille dans l'économie numérique dans la région MENA depuis les deux dernières décennies et j'ai vu comment elle a connu des changements révolutionnaires. La numérisation de l'économie mondiale est au cœur de la façon dont le monde évolue, mais les femmes restent très mal desservies et nous devons en faire participer davantage.

C'est exactement ce que fait le programme eTrade for Women de la CNUCED : il aide les femmes en leur fournissant les informations et les ressources qui nous permettent, nous les femmes, de faire entendre notre voix et de faire sentir nos contributions.

J'ai hâte d'utiliser mon nouveau rôle de mentor et de partager mes connaissances, mes compétences et mes succès avec d'autres femmes de la région, ainsi que de créer des outils, des informations et des ressources qu'elles pourront exploiter.

En mission pour aider les mamans

J'ai commencé ma carrière en entreprise en dehors du Moyen-Orient et j'ai utilisé ces années pour développer les compétences me permettant de rentrer chez moi dans la région et de tirer parti de ce que j'ai appris pour créer des entreprises dans cette partie du monde et créer de la valeur.

Mumzworld a été construit en 2011 pour soutenir les femmes du monde arabe et les aider à prendre des décisions éclairées pour leur famille. Avant, l'accès aux produits pour elles était limité, les prix étaient très élevés et une communauté en ligne dans laquelle les mères pouvaient puiser n'existait pas. Nous avons entrepris de résoudre ces problèmes et avons créé une entreprise qui atteint les foyers de plus de 2,5 millions de mères, avec la plus grande offre de produits de qualité de la région. C’est devenue la destination de choix pour les marques mondiales qui souhaitent atteindre les consommateurs du Moyen-Orient.

Aujourd'hui, nous avons plus de 350 employés, avec plus de 6.000 marques et plus de 300.000 produits en vente sur le site Web : une entreprise locale prospère qui est devenue une référence et a créé une dynamique pour que d'autres femmes réussissent et créent plus d'emplois dans la région.

Vue du quartier d'affaires à Dubaï.
Conor Lennon/ONU Info
Vue du quartier d'affaires à Dubaï.

Une industrie dominée par les hommes.

L'industrie du commerce électronique au Moyen-Orient est fortement dominée par les hommes, des fournisseurs aux sociétés de livraison, en passant par les financiers. Pour une femme opérant dans cet espace, cela peut être un grand défi : vous devez utiliser vos compétences et capacités uniques pour vous déplacer dans le labyrinthe de l'entreprise et réussir.

La bonne nouvelle est que, lorsque les femmes réussissent et créent des entreprises qui se développent, nous donnons à d'autres femmes le courage de venir également et de lancer leur propre entreprise.

J'ai été aidée par le fait que mon mari et mes trois fils adolescents sont très compréhensifs. Leur soutien a été déterminant dans mon succès, car un entrepreneur doit faire des compromis, sacrifier du temps, faire énormément d'efforts, et prendre des risques financiers afin de bâtir une entreprise prospère ».

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.