Éthiopie : des millions de personnes supplémentaires ont besoin d’une aide alimentaire en raison du conflit au Tigré (PAM)

26 novembre 2021

Le nombre de personnes ayant besoin d’une aide alimentaire humanitaire dans le nord de l’Éthiopie est passé à environ 9,4 millions, a indiqué vendredi le Programme alimentaire mondial (PAM), précisant que cette hausse est une « conséquence directe du conflit en cours ».

La région d’Amhara - la ligne de front du conflit en Éthiopie - a connu la plus forte augmentation, avec 3,7 millions de personnes ayant désormais un besoin urgent d’aide humanitaire. Plus de 80% (7,8 millions) des personnes ayant besoin d’aide dans le nord de l’Éthiopie se trouvent derrière les lignes de combat.

« Il est essentiel que l’aide alimentaire puisse traverser les lignes de front pour atteindre les familles dans le besoin », a déclaré lors d’un point de presse régulier de l’ONU à Genève, Tomson Phiri, porte-parole du PAM à Genève.

Sur le terrain, la situation nutritionnelle se détériore dans le nord de l’Éthiopie. Les données de dépistage des trois régions (Afar, Amhara et Tigré) montrent des taux de malnutrition compris entre 16% et 28% chez les enfants. Plus alarmant encore, jusqu’à 50% des femmes enceintes et allaitantes dépistées dans les régions d’Amhara et du Tigré sont également malnutries.

Le PAM n’a obtenu un accès complet à ses entrepôts dans la région que la semaine dernière

Face à la détérioration de la situation sur le terrain, l’agence onusienne a livré cette semaine des vivres à plus de 10.000 personnes dans les villes Amhara de Dessie et de Kombolcha. Il s’agit des premières distributions effectuées dans ces villes depuis qu’elles ont été reprises par les forces rebelles du Tigré il y a près d’un mois.

Le PAM n’a obtenu un accès complet à ses entrepôts dans la région que la semaine dernière. Les corridors vers le Tigré ont été fermés en raison des récentes attaques du Tigré contre l’Afar et l’Amhara, ainsi que des lourdeurs administratives dans les autorisations du gouvernement fédéral. Depuis la mi-juillet, moins d’un tiers des fournitures nécessaires pour répondre aux besoins alimentaires humanitaires estimés sont entrées dans la région.

Par ailleurs, les vols du Service aérien d’aide humanitaire des Nations Unies (UNHAS) vers le Tigré ont repris mercredi, assurant la rotation des premiers travailleurs humanitaires depuis un incident de sécurité survenu le 22 octobre. Un convoi chargé de 2.200 tonnes de nourriture vitale devrait également arriver à Mekele dans les prochains jours.

Une aide alimentaire et nutritionnelle à plus de 3,2 millions de personnes dans le nord de l’Éthiopie

Près de 35 camions ont été déployés jusqu’à présent. En outre, des camions chargés de nourriture en provenance de Kombolcha sont envoyés ce vendredi dans le sud du Tigré. Dans cette région et dans le cadre de la présente série d’aide alimentaire, le PAM a atteint 180.000 personnes, soit seulement 7% des 2,5 millions de personnes à atteindre.

Dans la région d’Amhara, le PAM a fourni une aide alimentaire et nutritionnelle à plus de 220.000 personnes, et son action s’intensifie pour atteindre 650.000 personnes. Dans l’Afar, le PAM a distribué de la nourriture à 124.000 personnes sur les 534.000 ciblées.

Au total, le PAM a apporté, à ce jour, une aide alimentaire et nutritionnelle d’urgence à plus de 3,2 millions de personnes dans le nord de l’Éthiopie, dont 875.000 mères et enfants vulnérables qui ont reçu des aliments enrichis en nutriments dans les régions de Tigré et d’Amhara.

Mais pour poursuivre ses opérations, le PAM a de toute urgence besoin de 316 millions de dollars pour fournir une aide au cours des six prochains mois. Dans l’ensemble du pays, le PAM a un « déficit de financement sans précédent » de 579 millions de dollars. Et le manque de fonds a déjà contraint le PAM à réduire les rations de quelque 710.000 réfugiés et 2,4 millions de personnes en situation d’insécurité alimentaire dans la région de Somali.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.