António Guterres : assurer un assainissement correct pour tous est bénéfique pour les personnes et la planète

19 novembre 2021

Le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, a exhorté vendredi les pays à tenir leur promesse de ne laisser personne de côté et de fournir des services de santé et d'assainissement à tous.

Dans son message pour la Journée mondiale des toilettes, le chef de l'ONU a affirmé que chacun devrait avoir accès à un assainissement hygiénique, sûr et durable.

« La vie sans toilettes est sale, dangereuse et indigne », a-t-il déclaré.

« Pourtant, 3,6 milliards de personnes vivent encore sans un assainissement géré en toute sécurité, ce qui menace la santé, nuit à l'environnement et entrave le développement économique », a-t-il fait valoir.

Le manque d'assainissement adéquat est également mortel. Chaque jour, plus de 700 enfants de moins de cinq ans meurent de diarrhées liées à l'eau insalubre et à l'assainissement, selon les données de l'ONU. 

La Journée mondiale des toilettes, qui est commémorée depuis 2013, vise à briser les tabous et à faire de l'assainissement pour tous une priorité mondiale de développement.

Des entrepreneurs travaillent sur le revêtement de sol des toilettes construites pour les ménages de Metolong, au Lesotho.
Banque mondiale/John Hogg
Des entrepreneurs travaillent sur le revêtement de sol des toilettes construites pour les ménages de Metolong, au Lesotho.

Investissement et innovation

Selon le Secrétaire général, les toilettes sauvent des vies et permettent d'améliorer l'égalité des sexes et la société dans son ensemble.

« L'histoire nous enseigne que des progrès rapides sont possibles », a-t-il déclaré.

« De nombreux pays ont transformé leurs systèmes de santé en agissant sur les installations sanitaires et en veillant à ce que chacun ait accès à des toilettes », a-t-il ajouté.

M. Guterres a appelé à des investissements urgents et massifs, ainsi qu'à l'innovation, tout au long de la « chaîne de l'assainissement », des toilettes au transport, à la collecte et au traitement des déchets humains.

Il a ajouté que le respect du droit humain fondamental à l'eau et à l'assainissement n'est pas seulement bon pour les personnes, mais aussi pour les entreprises et la planète.

Pour chaque dollar investi dans les toilettes et l'assainissement, on obtient jusqu'à cinq dollars en frais médicaux économisés, en meilleure santé, en productivité accrue, en éducation et en emplois, a déclaré le chef des Nations Unies.

Une jeune fille sort de toilettes sur pilotis où les déchets sont directement déversés dans une source d'eau libre à Mumbai, en Inde.
© UNICEF/Manpreet Romana
Une jeune fille sort de toilettes sur pilotis où les déchets sont directement déversés dans une source d'eau libre à Mumbai, en Inde.

 

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.