Afrique : seuls 15 pays ont atteint l’objectif de 10% de vaccination contre la Covid-19 (OMS)

30 septembre 2021

Quinze pays africains, soit près du tiers des 54 nations du continent, ont entièrement vacciné 10% de leur population contre le nouveau coronavirus, a annoncé jeudi l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Dans ce lot, deux pays arrivent en tête. Selon l’OMS, les Seychelles et Maurice ont entièrement vacciné plus de 60% de leur population. Suivent le Maroc avec 48% ainsi que la Tunisie, les Comores et le Cap-Vert, avec plus de 20%. 

« Aujourd’hui marque la date limite à laquelle les pays doivent atteindre l’objectif mondial de l’OMS consistant à vacciner intégralement 10% de leur population contre la Covid-19 », a rappelé lors d’un point de presse virtuel depuis Brazzaville (Congo), le Dr Richard Mihigo, Coordonnateur du Programme de vaccination et mise au point des vaccins au Bureau régional de l’OMS pour l’Afrique.

60 millions de personnes entièrement vaccinées en Afrique

L’objectif mondial consistant à vacciner 10% de la population de chaque pays d’ici au 30 septembre a été fixé en mai dernier par l’Assemblée mondiale de la santé, la plus haute instance mondiale chargée de définir les politiques de santé. A la date du 29 septembre 2021, un total de 6,1 milliards de doses de vaccin ont été administrées dans le monde dont la majorité dans les pays riches. 

Près de 90% des pays prospères ont atteint cet objectif du taux de 10% de vaccination. A ce jour, l’Afrique a reçu 200 millions de doses de vaccin et en a administré 71%. Selon la branche africaine de l’OMS, 60 millions de personnes sont entièrement vaccinées, ce qui représente un peu plus de 4% de la population du continent.

La majorité des pays africains ayant atteint l’objectif fixé par l’OMS est sous la barre des 20%. Il s’agit notamment de l’Eswatini (16%), du Botswana (13% de vaccinés), du Zimbabwe (13% de vaccinés), de l’Afrique du Sud (13% de vaccinés), de la Mauritanie (12% de vaccinés), du Lesotho (11% de vaccinés), de la Guinée Equatoriale (11% de vaccinés) et du Rwanda (10% de vaccinés). 

Un chargement de vaccins contre la Covid-19 arrive au Burkina Faso.
Photo : ONU Burkina Faso
Un chargement de vaccins contre la Covid-19 arrive au Burkina Faso.

70% des pays africains ont raté cette étape importante fixée par l’OMS

De plus, neuf pays africains, dont l’Afrique du Sud, le Maroc et la Tunisie, avaient atteint l’objectif de 10% au début du mois de septembre. Six autres ont réussi à faire un bond en avant pour atteindre l’objectif ce mois-ci grâce à l’augmentation des livraisons de vaccins. 

La plupart des pays africains qui ont atteint l’objectif ont une population relativement faible et 40% sont de petits États insulaires en développement.

Selon l’OMS, tous ces pays ont bénéficié d’un approvisionnement suffisant en vaccins, et nombre d’entre eux pourraient avoir accès à des doses provenant de sources distinctes en plus de celles fournies par le mécanisme COVAX, la plateforme mondiale visant à garantir un accès équitable aux vaccins. 

Plus largement, 70% des pays africains ont raté cette étape importante pour protéger leurs plus vulnérables. Et seule la moitié des 52 pays africains qui ont reçu des vaccins ont entièrement vacciné seulement 2% ou moins de leur population.

Plus de 232 millions de cas dans le monde dont 8,2 millions en Afrique

« Le point commun le plus frappant entre les pays qui ont atteint cet objectif est leur accès à un approvisionnement régulier en vaccins. Tous ont administré plus de 25 doses pour 100 personnes ayant reçu au moins une dose », a ajouté le Dr Mihigo.

Pour l’agence onusienne, les dernières données montrent « des progrès modestes », et tout le chemin qui reste à parcourir pour atteindre l’objectif de l’OMS de vacciner complètement 40% de la population d’ici la fin de l’année. « Les expéditions augmentent, mais les plans de livraison opaques restent le principal obstacle qui freine l’Afrique », a déclaré le Dr Richard Mihigo, relevant que vingt-trois millions de vaccins sont arrivés en Afrique en septembre, soit dix fois plus qu’en juin.

La pandémie du nouveau coronavirus a fait au moins 4.762.089 morts depuis l’apparition de la maladie fin décembre 2019. Selon un bilan établi jeudi par l’OMS, plus de 232.636.622 cas d’infection ont été officiellement diagnostiqués dans le monde.

Malgré la baisse du nombre de cas en Afrique, l’OMS prône la vigilance

Sur le continent africain, le nombre des nouvelles infections a chuté de 35% pour atteindre un peu plus de 74.000 au cours de la semaine du 26 septembre. Alors que la troisième vague de Covid-19 continue de refluer, près de 1.800 décès ont été signalés dans 34 pays africains au cours de la même période. 

Il y a désormais près de 8,2 millions de cas de Covid-19 enregistrés sur le continent dont plus de 210.000 morts. Le variant Delta a été identifié dans 39 pays africains. Le variant Alpha a été détecté dans 45 pays et le Beta dans 40.

« Malgré la baisse du nombre de cas, nous devons tous rester vigilants et continuer à appliquer les mesures de santé publique qui ont fait leurs preuves et qui, nous le savons, sauvent des vies, comme le port d’un masque, le lavage régulier des mains et la distanciation physique, en particulier lorsque les taux de vaccination restent faibles », a conclu le Dr Mihigo.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.