Académie de l’OMS : le Dr Tedros et le Président Macron lancent les travaux d’un campus futuriste à Lyon

27 septembre 2021

Le Président français Emmanuel Macron et le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, Directeur général de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), ont lancé officiellement, ce lundi, les travaux du campus futuriste de l’Académie de l’OMS dans le Biodistrict Lyon-Gerland.

Au cours d’une cérémonie qui s’est déroulée à la Cité internationale de Lyon, le Président Macron et le Dr Tedros ont examiné les rendus architecturaux du bâtiment. Ils se sont entretenus par liaison vidéo avec des agents de santé qui ont participé au Programme de formation sur la prise en charge de victimes en grand nombre de l’Académie de l’OMS, qui est déjà dispensé dans plusieurs pays, notamment en France, en Grèce, en Afghanistan, en Éthiopie et en Somalie.

« La pandémie de Covid-19 est un puissant rappel de la valeur des agents de santé et de la raison pour laquelle ils ont besoin des informations, des compétences et des outils les plus récents pour veiller à la santé et la sécurité de leur communauté », a déclaré le Dr Tedros.

Une telle structure a pour objectif de répondre aux besoins des États Membres et du personnel de santé mondial en pleine croissance qui souhaitent avoir un meilleur accès à des possibilités de formation continue, des activités de renforcement des compétences et des conseils en matière de santé. La grande majorité des apprenants accéderont aux programmes de formation en ligne, au moyen d’ordinateurs de bureau ou d’appareils mobiles.

Les ambitions de l’Académie « ne sont pas modestes »

Avec ce nouveau campus situé à Lyon, l’Académie poursuivra sa mission de donner accès à des programmes de formation continue de qualité exemplaire à des millions d’apprenants dans le monde. L’Académie offrira des formations multilingues et adaptables numériques, en présentiel et sous forme hybride (en ligne et en personne), en s’appuyant sur les plus récentes orientations sanitaires fondées sur des données probantes et sur les derniers progrès en matière de science de l’apprentissage destiné aux adultes.

Comme le Président Macron l’a souligné, « la qualité des personnels de santé est la clé de la résilience en cas de crise sanitaire ». Pour Paris, « investir dans les systèmes de santé est le meilleur moyen de se préparer aux prochaines pandémies ».

A ce sujet, l’OMS estime que les ambitions de l’Académie « ne sont pas modestes ». « Il s’agit d’un investissement dans les personnes, et dans un avenir plus sain, plus sûr et plus équitable », a ajouté le Dr Tedros.

Pour y arriver, l’Académie de l’OMS compte exploiter les capacités des nouvelles technologies à fort impact, telles que la réalité virtuelle, la réalité augmentée, l’intelligence artificielle et les jeux éducatifs (approche de ludification), afin de dispenser des formations dans le domaine de la santé.

Plus de 100 programmes de formation d’ici 2023

Le futur campus de Lyon entend proposer plus de 100 programmes de formation d’ici 2023, notamment des programmes phares permettant d’obtenir des titres de compétences dans les domaines de l’équité vaccinale contre la Covid-19, de la couverture sanitaire universelle ou des situations d’urgence sanitaire. Il y aura également un accès simplifié à l’ensemble des centaines de programmes de formation en ligne de l’OMS, actuellement répartis sur 20 plateformes numériques.

Cette réalisation a été rendue possible grâce aux mesures collectives, à l’engagement et au soutien financier de la Ville de Lyon, de la Métropole de Lyon, ainsi que de la région Auvergne-Rhône-Alpes, laquelle a contribué à hauteur de 25 millions d’euros au projet et qui sera propriétaire du campus et le louera à l’OMS. Le campus de l’Académie de l’OMS ouvrira ses portes en 2024. Il accueillera également un centre de simulation d’urgences sanitaires, qui permettra aux agents de santé de perfectionner sur la prise en charge de victimes, en grand nombre et de flambées épidémiques.

L’OMS a également profité de l’occasion pour annoncer que la Dre Agnès Buzyn a été nommée Directrice exécutive de l’Académie et a pris ses fonctions le 16 août 2021. L’ancienne ministre française de la Santé occupait depuis janvier le poste d’Envoyée du Directeur général pour les affaires multilatérales à l’OMS et supervisait également le projet de l’Académie dans le cadre de ses fonctions.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.