Le Premier ministre Modi souligne le rôle de l'Inde en tant que partenaire mondial fiable et démocratique

25 septembre 2021

Dans son discours prononcé samedi lors du débat de haut niveau à l'Assemblée générale des Nations Unies, Narendra Modi a réaffirmé l'engagement de l'Inde en faveur de la démocratie, a souligné les grandes avancées réalisées dans le développement et la fabrication des vaccins contre la Covid-19 et a mis en garde contre les « pays à la pensée rétrograde ».

Dans un discours préenregistré, le Premier ministre Modi a souligné que l'Inde est un pays connu pour sa tradition démocratique. « L'Inde est fière d'être connue pour être la mère de la démocratie », a-t-il déclaré.

« La diversité est l'identité de notre démocratie forte », a-t-il ajouté.

L'Inde va de l'avant

M. Modi a déclaré que la priorité de son pays était que le développement soit inclusif, omniprésent, universel et qu'il profite à tous.

Citant la couverture d'assurance, l'accès à des services de santé de qualité et le logement, comme des domaines où l'Inde a montré des progrès au cours des dernières années, M. Modi a poursuivi en évoquant le problème de la pollution de l'eau.

« L'eau polluée est un problème non seulement pour l'Inde, mais pour le monde entier, et en particulier pour les pays pauvres et en développement », a-t-il fait valoir.

Afin de relever ce défi en Inde, M. Modi a déclaré que le pays menait une campagne pour s'assurer que l'eau propre courante atteigne plus de 170 millions de foyers en Inde. Pour le développement de tout pays, les gens doivent avoir des droits de propriété sur leurs maisons et leurs terres.

À cette fin, l'Inde utilise des drones pour cartographier plus de 600 000 villages afin de donner aux gens des enregistrements numériques de leurs maisons et de leurs terres, un processus qui réduira les conflits de propriété et donnera aux gens un meilleur accès au crédit et aux prêts bancaires.

Venez fabriquer des vaccins en Inde

Le Premier ministre a poursuivi en disant que les progrès de l'Inde dans les secteurs scientifiques et technologiques étaient évolutifs, rentables et pouvaient profiter au monde entier. En effet, son nouveau programme d'administration de vaccins contre la Covid-19 offre un support numérique pour enregistrer l'administration de millions de doses en une seule journée.

Il a également annoncé que l'Inde avait mis au point le premier vaccin ADN au monde, qui peut être administré à toute personne âgée de plus de 12 ans, et un vaccin ARNm qui en est aux derniers stades de développement, a-t-il ajouté.

 

« Malgré des ressources limitées, l'Inde [...] est totalement investie dans le développement et la fabrication de vaccins », a déclaré M. Modi, avant de lancer une invitation ouverte aux fabricants du monde entier afin qu’ils viennent en Inde fabriquer des vaccins.

La voie à suivre est celle de la réflexion scientifique et progressive

La pandémie a montré au monde entier que l'économie mondiale doit être davantage développée, a-t-il poursuivi, soulignant que, pour sa part, l'Inde est en train de devenir un partenaire démocratique et fiable pour la diversification industrielle mondiale. En outre, l'Inde a trouvé un équilibre entre l'économie et l'écologie, et avance à « grande vitesse » vers ses objectifs en matière d'énergies renouvelables.

« La pensée scientifique, rationnelle et progressive doit être la base du développement », a déclaré M. Modi, expliquant que l'Inde mettait en place des programmes innovants dans les écoles, créait des « start-up labs » et prévoyait, en l'honneur du 75ème anniversaire de l'indépendance du pays, de lancer 75 satellites - fabriqués par des étudiants indiens - dans l'espace.

Le Premier ministre a déclaré que les pays à la pensée régressive, « qui utilisent le terrorisme comme un outil politique, doivent réaliser qu'ils créent une menace pour eux-mêmes également ». Dans ce contexte, il est essentiel de veiller à ce que l'Afghanistan ne soit pas utilisé pour propager le terrorisme et qu'« aucun pays ne profite de la situation délicate qui y règne pour ses propres intérêts égoïstes ».

Des Nations Unies plus efficaces

« Aujourd'hui, toutes sortes de questions ont été soulevées au sujet des Nations unies », a déclaré M. Modi.

« Nous avons vu de telles questions être soulevées en lien avec la crise climatique. Et nous avons également vu que pendant la Covid-19, la guerre par procuration qui se déroule dans de nombreuses régions du monde, le terrorisme et la récente crise afghane ont encore mis en évidence la gravité de ces questions », a-t-il ajouté.

Le chef du gouvernement indien a souligné que si les Nations Unies veulent rester pertinentes, elles devront améliorer leur efficacité et renforcer leur fiabilité, ce qui est vital pour que l'Organisation puisse relever les défis actuels. Cependant, « en ce qui concerne l'origine de la Covid-19 et les classements sur la facilité de faire des affaires, les institutions de la gouvernance mondiale ont endommagé la crédibilité qu'elles avaient construite après des décennies de dur labeur », a-t-il noté.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.