L'ambassadrice itinérante de l'UNICEF Angélique Kidjo s'entretient avec des enfants dans le quartier informel de Housh el Refka, dans la vallée de la Bekaa au Liban.

Les ambassadrices de bonne volonté de l'UNICEF donnent une voix aux sans-voix

UNICEF/Diego Ibarra Sanchez
L'ambassadrice itinérante de l'UNICEF Angélique Kidjo s'entretient avec des enfants dans le quartier informel de Housh el Refka, dans la vallée de la Bekaa au Liban.

Les ambassadrices de bonne volonté de l'UNICEF donnent une voix aux sans-voix

À l’ONU

Depuis que les Talibans ont pris le contrôle de l'Afghanistan à la mi-août, le monde continue d'observer avec anxiété le sort des femmes et des filles dans tout le pays.

« Il est essentiel que les droits durement acquis par les femmes et les filles afghanes soient protégés », a déclaré le Secrétaire général de l'ONU, António Guterres, au Conseil de sécurité.

Les femmes ne représentent pas seulement la moitié de la population mondiale, il a été démontré que leur pleine participation à la vie publique « améliore les résultats économiques, incite à investir davantage dans la protection sociale, conduit à une paix plus durable et fait progresser l'action climatique », selon le chef de l'ONU.

L'UNICEF reconnaît et met en avant cette réalité depuis longtemps, grâce au travail de ses nombreuses ambassadrices de bonne volonté.

Afrique

L'ambassadrice itinérante de l'UNICEF Angelique Kidjo (à l'extrême gauche) écoute des mères au Mozambique qui lui racontent leurs rêves pour leurs enfants.
©UNICEF/Alexandre Marques
L'ambassadrice itinérante de l'UNICEF Angelique Kidjo (à l'extrême gauche) écoute des mères au Mozambique qui lui racontent leurs rêves pour leurs enfants.

Angélique Kidjo, chanteuse et compositrice ouest-africaine de renom, utilise depuis 2002 son rôle d'ambassadrice itinérante de l'UNICEF pour faire campagne avec passion en faveur de l'éducation des filles.

Cette native du Bénin estime que « la musique est un langage qui va au-delà de la couleur de la peau, du pays ou de la culture » et veut « inciter les gens à travailler pour aider à éduquer, nourrir et protéger nos enfants ».

La triple lauréate des Grammy Awards a beaucoup voyagé pour défendre les programmes soutenus par l'UNICEF et a reçu le Crystal Award 2015 au Forum économique mondial pour son engagement en faveur de l'amélioration de l'état du monde, et en 2016, elle a été récompensée par le prix Ambassadeur de la conscience d'Amnesty International pour avoir utilisé sa voix pour lutter contre l'injustice mondiale.

Au début de l'année, elle s'est jointe à d'autres personnes, dont sa compatriote Katy Perry, pour demander aux dirigeants du G7 de s'engager à faire don de doses de vaccins contre la Covid-19 aux pays les plus pauvres.

Asie

Priyanka Chopra Jonas, ambassadrice itinérante de l'UNICEF, regarde un match de football entre des enfants réfugiés érythréens et des enfants éthiopiens dans le camp de réfugiés de Hitsats.
©UNICEF/Karel Prinsloo
Priyanka Chopra Jonas, ambassadrice itinérante de l'UNICEF, regarde un match de football entre des enfants réfugiés érythréens et des enfants éthiopiens dans le camp de réfugiés de Hitsats.

La star mondiale Priyanka Chopra Jonas avait servi pendant 10 ans en tant qu'ambassadrice nationale de l'UNICEF Inde avant de rejoindre l'équipe mondiale des ambassadeurs de bonne volonté en 2016.

L'artiste travaille à la protection des droits de l'enfant et à la promotion de l'éducation des filles en Inde, notamment par le biais de son organisme de bienfaisance éponyme, la Fondation Priyanka Chopra pour la santé et l'éducation, et en tant que championne Girl Up de la Fondation des Nations Unies.

« Tout au long de ce voyage avec l'UNICEF, j'ai fait l'expérience directe du pouvoir de transformation qui consiste à donner aux jeunes filles les possibilités qui leur reviennent de droit », a déclaré l'actrice, chanteuse et productrice de films.

L'année dernière, à l'occasion de la Journée mondiale de l'enfance, elle s'est entretenue avec Aditya, un jeune militant de 16 ans, de sa quête pour éliminer les plastiques à usage unique en Inde et a discuté d'un monde plus durable pour chaque enfant.

« Je suis fière de m'associer à l'UNICEF pour aider à construire un monde où les droits des enfants sont respectés et protégés », a affirmé la superstar indienne.

Europe

Millie Bobby Brown, sympathisante de l'UNICEF, à New York sur le tournage d'une vidéo produite pour la Journée mondiale de l'enfance 2018.
Photo : UNICEF/Clarke
Millie Bobby Brown, sympathisante de l'UNICEF, à New York sur le tournage d'une vidéo produite pour la Journée mondiale de l'enfance 2018.

À seulement 14 ans, l'actrice Millie Bobby Brown a été désignée en 2018 comme la plus jeune ambassadrice de bonne volonté de l'UNICEF.

« C'est un rêve devenu réalité que de devenir ambassadrice de bonne volonté de l'UNICEF », a-t-elle déclaré. « Je suis impatiente de rencontrer autant d'enfants et de jeunes que possible, d'entendre leurs histoires et de parler en leur nom ».

Jouant le rôle d'Eleven dans la série à succès Stranger Things de Netflix, la ressortissante britannique a soutenu le lancement de la campagne mondiale One Love de l'UNICEF, pour aider à collecter des fonds et protéger les enfants et les familles des effets de la Covid-19.

Parmi de nombreuses autres initiatives, la lauréate du Screen Actors' Guild Award a également été une actrice majeure du partenariat mondial de l'UNICEF avec la marque de bijoux Pandora, qui a fait don d'un million de dollars pour l'activation et la collecte de fonds.

Amérique latine

Shakira, ambassadrice itinérante de l'UNICEF, s'entretient avec Nipa, une Bangladaise de 11 ans qui a survécu au cyclone
© UNICEF/Shehzad Noorani
Shakira, ambassadrice itinérante de l'UNICEF, s'entretient avec Nipa, une Bangladaise de 11 ans qui a survécu au cyclone

Shakira Mebarak, artiste lauréate d'un Grammy et fervente défenseuse de l'éducation de la petite enfance, soutient l'action de l'UNICEF et contribue à sensibiliser le public à la cause des enfants les plus vulnérables du monde depuis 2003.

Il y a sept ans, elle est devenue membre de la Commission internationale sur le financement de l'éducation mondiale de l'ancien Premier ministre britannique Gordon Brown, et a été honorée en 2017 au Forum économique mondial, recevant le Crystal Award pour son action humanitaire.

Rappelant que « les bébés d'aujourd'hui conduiront les affaires de demain », l'auteure-compositrice-interprète colombienne a déclaré que « leur capacité à contribuer façonnera les sociétés de demain, résoudra les problèmes de demain ».

Amérique du Nord

L'ambassadrice itinérante de l'UNICEF Katy Perry donne son écharpe à Ka Da Khang lors de sa visite au centre de santé de Phuoc Thanh, dans la province de Ninh Thuan, au Viet Nam, où de nombreux enfants présentent des signes de carences nutritionnelles
UNICEF/Quan
L'ambassadrice itinérante de l'UNICEF Katy Perry donne son écharpe à Ka Da Khang lors de sa visite au centre de santé de Phuoc Thanh, dans la province de Ninh Thuan, au Viet Nam, où de nombreux enfants présentent des signes de carences nutritionnelles

L'une des artistes musicales les plus vendues de tous les temps, Katy Perry, ambassadrice de bonne volonté de l'ONU, a mis en pratique son engagement à améliorer la vie des enfants depuis qu'elle a assumé son rôle en 2013.

L'artiste née aux États-Unis a beaucoup voyagé pour mettre en lumière les besoins de certains des plus vulnérables du monde, sensibiliser aux efforts de secours d'urgence de l'UNICEF et utiliser sa voix pour défendre les enfants du monde entier.

« L'UNICEF s'efforce de faire en sorte que chaque enfant, qu'il soit urbain ou rural, riche ou pauvre, ait la possibilité de s'épanouir, de grandir et de contribuer à la vie de sa famille et de sa communauté - ainsi que d'avoir la possibilité de façonner le monde dans lequel nous vivons », selon la superstar.

Également une sommité des médias sociaux, qui a été la première à dépasser les 100 millions de followers sur Twitter, elle a annoncé l'année dernière la naissance de son enfant avec l'ambassadeur de l'UNICEF Orlando Bloom via le compte Instagram de l'UNICEF, encourageant les dons à l'agence pour que chaque mère et chaque nouveau-né reçoivent les soins dont ils ont besoin.