« Nous avons les ressources, nous manquons de soutien politique », déclare le Président de l'Assemblée générale

21 septembre 2021

Le Président de la 76ème session de l'Assemblée générale des Nations Unies, Abdulla Shahid, a ouvert mardi matin le débat annuel en soulignant les progrès réalisés dans la lutte contre la pandémie de Covid=19 et la disponibilité des ressources pour surmonter les défis mondiaux restants. Il a affirmé que le soutien politique et le soutien financier sont essentiels pour atteindre la stabilité.

Lors de l'ouverture du débat général de la 76ème Assemblée générale, mardi, le Président Abdulla Shahid a présenté ses priorités pour l'année à venir.

Parmi les axes de travail, il s'agira de parvenir à l'égalité en matière de vaccination, de vaincre la pandémie de Covid-19, de renforcer les discussions sur les défis liés au climat et aux droits de l'homme, et de poursuivre la revitalisation des Nations Unies.

Dans son discours, M. Shahid, qui est par ailleurs ministre des Affaires étrangères des Maldives, a rappelé les importantes avancées technologiques dont le monde a été capable ces dernières années et combien elles sont fondamentales pour surmonter les défis mondiaux croissants.

Il a souligné que des moyens innovants ont été créés dans le développement de vaccins et dans les alternatives énergétiques avec des sources renouvelables. Le Président de l'Assemblée générale a déclaré que nous avons maintenant besoin de soutien politique et de soutien financier.

Faire souffler un vent d’espoir

Abdulla Shahid a rappelé les épisodes d'unité qui se sont répandus dans le monde entier pendant le confinement des villes, une mesure utilisée dans plusieurs endroits pour contenir la pandémie.

Il a déclaré qu'à ce moment-là, la population était unie par l'espoir de jours meilleurs. Dans ce contexte, le Président de l'Assemblée générale a demandé aux dirigeants présents de ramener le sentiment d'espoir dans la société.

Abdulla Shahid a mis au défi les chefs d'État et de gouvernement présents à l'événement d'être les « Nations Unies qu'ils veulent que nous soyons ».

Il a souligné que les plus de 7 milliards de personnes dans le monde, qui regardent les débats des leaders mondiaux, ne pensent pas « s'ils vont aider, mais comment ils vont aider ».

Le Président de l'Assemblée générale a donc demandé que les citoyens ne soient pas déçus.

Les débats de haut niveau de la 76ème Assemblée générale des Nations Unies se déroulent du 21 au 27 septembre.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.