Le premier vol humanitaire vers Kaboul depuis la prise de pouvoir par les Talibans marque un tournant dans la crise (PAM)

14 septembre 2021

Le Service aérien d'aide humanitaire des Nations Unies (UNHAS), dirigé par le Programme alimnentaire mondial (PAM), a repris ses vols vers Kaboul, la capitale de l'Afghanistan, permettant aux intervenants humanitaires et aux articles de secours indispensables d'atteindre les Afghans désespérés dans plusieurs endroits du pays.

« La reprise des vols vers Kaboul marque un tournant », a déclaré Mary-Ellen McGroarty, Directrice du PAM en Afghanistan.

« L'acheminement des travailleurs humanitaires et du fret de secours en Afghanistan et dans les environs est vital si nous avons le moindre espoir d'éviter une catastrophe totale », a-t-elle ajouté.

Alors que plus de 90% des familles ont du mal à manger à leur faim et que la crise humanitaire s'aggrave dans tout le pays, les organisations humanitaires se démènent pour répondre aux besoins massifs avant qu'il ne soit trop tard, l'hiver approchant risquant de couper complètement certaines parties du pays, laissant des millions d'Afghans vulnérables avec peu de moyens de survie.

Une fillette de sept ans avec sa petite soeur dans un camp de déplacés à Kandahar, en Afghanistan.
© UNICEF Afghanistan
Une fillette de sept ans avec sa petite soeur dans un camp de déplacés à Kandahar, en Afghanistan.

Des vols opérationnels depuis fin août

Les vols de l'UNHAS, dirigés par PAM, sont opérationnels depuis le 29 août et relient Islamabad, au Pakistan, aux villes afghanes de Mazar-i-Sharif, Kandahar et Hérat.

La liaison aérienne avec Kaboul a redémarré le 12 septembre après une interruption temporaire due à la prise du pouvoir par les Talibans le 15 août. L'UNHAS transporte également des articles non alimentaires, tels que des fournitures médicales et d'autres fournitures d'urgence. Trois vols cargo ont été effectués, apportant des fournitures médicales pour le compte de l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

Cependant, 30 millions de dollars sont nécessaires de la part des donateurs pour maintenir les services aériens vitaux - ceci en plus des 200 millions de dollars dont le PAM a besoin de toute urgence pour reconstituer son acheminement de nourriture et transporter les fournitures dans le pays avant que l'hiver ne s'installe.

Par l'intermédiaire de ses six bureaux de terrain répartis dans le pays, le PAM a intensifié ses opérations. Des convois alimentaires se déplacent dans tout le pays et, rien qu'en août, plus de 400.000 personnes ont reçu une aide.

Toutefois, pour éviter une catastrophe humanitaire, il faut faire beaucoup plus. Le PAM doit atteindre neuf millions de personnes par mois d'ici novembre s'il veut atteindre son objectif prévu de 14 millions de personnes d'ici fin 2021.

Au cours des six premiers mois de 2021, le PAM a fourni une assistance à 5,5 millions de personnes en Afghanistan.
PAM
Au cours des six premiers mois de 2021, le PAM a fourni une assistance à 5,5 millions de personnes en Afghanistan.

6,4 millions de personnes déjà aidées

Depuis le début de l'année 2021, le PAM a aidé plus de 6,4 millions de personnes, dont 470.000 personnes déplacées à l'intérieur du pays.

Parmi les personnes atteintes, on compte 170.000 femmes enceintes et allaitantes et 750.000 jeunes enfants qui ont besoin d'un traitement contre la malnutrition ou qui risquent de devenir malnutris.

Le PAM continuera à fournir une assistance nutritionnelle, en développant les cliniques mobiles pour répondre aux difficultés d'accès des femmes et des enfants aux cliniques fixes. Le PAM a déployé 34 équipes sanitaires mobiles supplémentaires depuis le début du mois d'août, ce qui porte le total à 117 équipes.

Du 15 août au 7 septembre, le PAM a fourni une aide alimentaire et nutritionnelle à près de 600.000 personnes, dont 13.500 enfants dans le cadre du programme de repas scolaires, et 105.000 mères et jeunes enfants.

Au cours de la même période, le PAM a acheminé 29 camions supplémentaires et 850 tonnes de nourriture dans le pays, dont 254 tonnes de suppléments nutritionnels à base de lipides (LNS) pour la prévention et le traitement de la malnutrition.

En prévision des besoins alimentaires élevés et de nouvelles perturbations des chaînes d'approvisionnement, le PAM positionne des stocks de nourriture et d'autres produits à des points frontaliers stratégiques au Pakistan, au Tadjikistan et en Ouzbékistan. Une plateforme logistique de 5.000 mètres carrés est en cours de création à Termez, en Ouzbékistan.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.