Plus de 100 pays dépendent des exportations des produits de base, selon la CNUCED

Production de cacao en Équateur
©PNUD Équateur
Production de cacao en Équateur

Plus de 100 pays dépendent des exportations des produits de base, selon la CNUCED

Développement économique

La forte dépendance à l'égard des exportations de produits de base s’est accrue au niveau mondial, exposant deux tiers des pays en développement à des chocs économiques tels qu’une fluctuation importante des cours, indique un nouveau rapport de la Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement (CNUCED).

Le nombre de pays dépendants des exportations des matières premières a ainsi augmenté au cours de la dernière décennie, passant de 93 en 2008-2009 à 101 en 2018-2019, selon ce rapport publié mercredi par la CNUCED sur l’état de la dépendance vis-à-vis des produits de base. 

En dix ans, la valeur nominale des exportations mondiales des matières premières a atteint 4.380 milliards de dollars en 2018-2019. Il s’agit d’une hausse de près de 20% par rapport à 2008-2009.

La CNUCED considère qu’un pays est dépendant des exportations de produits de base lorsque celles-ci représentent plus de 60% de la valeur totale de ses exportations de marchandises.

La plupart des pays qui étaient dépendants des exportations de produits de base en 2008-2009 le sont restés en 2018-2019, ce qui souligne bien la persistance de ce phénomène.

La dépendance aux produits de base perdure dans les pays en développement

Selon le rapport de la CNUCED, la dépendance aux produits de base touche principalement les pays en développement, 87 d’entre eux étant considérés comme dépendants de ce type d’exportations sur la période 2018-2019.

Sur les 101 pays dépendants des produits de base en 2018-2019, 38 dépendaient des exportations de produits agricoles, 32 des exportations minières et 31 de celles des combustibles.

La dépendance vis-à-vis des produits de base a tendance à rendre les pays plus vulnérables aux chocs économiques - Janvier Nkurunziza, responsable du service des produits de base à la CNUCED

La dépendance à l’égard des exportations de produits de base est particulièrement significative en Afrique et en Océanie, où plus des trois quarts des pays de ces deux régions étaient considérés comme dépendants de ce type d’exportations.

En moyenne, celles-ci représentaient plus de 70% des recettes totales d’exportation de marchandises. « Cette dépendance peut, en effet, avoir un effet négatif sur la valeur des exportations, ainsi que sur les recettes fiscales et ainsi nuire au développement économique du pays », a expliqué Janvier Nkurunziza, responsable du service des produits de base à la CNUCED.

L’Asie présente le plus haut niveau de dépendance aux exportations 

En Amérique du Sud, les 12 pays de la sous-région avaient un niveau de dépendance aux exportations de matières premières dépassant le seuil des 60% en 2018-2019. Et pour les trois quarts d’entre eux, cette part excédait même les 80%.

Selon la CNUCED, l’Asie centrale était la sous-région d’Asie présentant le plus haut niveau de dépendance aux exportations de produits de base, avec une part moyenne dépassant les 85% en 2018-2019. Les cinq pays de cette sous-région étaient considérés comme dépendants des exportations de produits de base en 2018-2019.

La publication de cette cinquième édition sur l’état de la dépendance vis-à-vis des produits de base intervient à quelques jours d’un Forum mondial sur les produits de base, qui se tiendra du 13 au 15 septembre 2021 à Genève. Il s’articulera autour de quatre sessions thématiques et une table ronde de haut-niveau et réunira des experts, des décideurs politiques, des représentants politiques ainsi que des institutionnels de haut-niveau originaires de toutes les régions du monde.