Afghanistan : le chef de l’ONU se dit très préoccupé par l’aggravation de la crise humanitaire

31 août 2021

Alors que l’Afghanistan entre dans une nouvelle phase avec le départ des derniers soldats américains, le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, s’est dit mardi profondément préoccupé par l'aggravation de la crise humanitaire et économique dans le pays et la menace d'un effondrement total des services de base.

« Aujourd'hui, près de la moitié de la population afghane – 18 millions de personnes – a besoin d'une aide humanitaire pour survivre. Un Afghan sur trois ne sait pas d'où viendra son prochain repas », a prévenu le chef de l’ONU dans une déclaration.

« On s'attend à ce que plus de la moitié de tous les enfants de moins de cinq ans souffrent de malnutrition aiguë au cours de l’année à venir. Des gens perdent chaque jour l'accès aux biens et services de base. Une catastrophe humanitaire se profile », a-t-il ajouté.

Selon lui, aujourd'hui plus que jamais, les enfants, les femmes et les hommes afghans ont besoin du soutien et de la solidarité de la communauté internationale.

Un appel de fonds humanitaire en préparation

L'engagement du système humanitaire à rester et apporter une assistance « ne faiblira pas », a assuré M. Guterres.

Il a rappelé que depuis le début de l’année, la communauté humanitaire a apporté de l'aide à huit millions de personnes. Au cours des quinze derniers jours, de la nourriture a été livrée à 80.000 personnes et des colis de secours ont été fournis à des milliers de familles déplacées. Lundi, 12,5 tonnes de fournitures médicales ont été transportées par avion dans le pays.

« Au milieu d'une grave sécheresse et avec des conditions hivernales difficiles à l'horizon, une assistance supplémentaire en termes de nourriture, d'abris et de soins de santé doit être acheminée de toute urgence dans le pays », a dit le Secrétaire général, qui a appelé toutes les parties à faciliter un « accès humanitaire sûr et sans entrave » aux fournitures vitales et essentielles, ainsi qu'à tous les travailleurs humanitaires – hommes et femmes.

La semaine prochaine, les détails des besoins humanitaires les plus immédiats et des besoins de financement au cours des quatre prochains mois seront publiés dans un appel de fonds éclair pour l'Afghanistan, a-t-il précisé.

Le chef de l’ONU a exhorté tous les États membres à venir en aide au peuple afghan au moment où il en a le plus besoin. « Je les exhorte à fournir un financement opportun, souple et complet. Je les exhorte à contribuer à garantir que les travailleurs humanitaires disposent du financement, de l'accès et des garanties juridiques dont ils ont besoin pour rester et mener leurs activités », a-t-il ajouté.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.