Afghanistan : un premier vol transportant des fournitures médicales de l’OMS atterrit à Mazar-i-Sharif

30 août 2021

Dans le cadre d’un pont aérien humanitaire, un vol cargo transportant des fournitures médicales de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) - le premier depuis la prise de Kaboul par les Talibans le 15 août - a atterri ce lundi au nord de l’Afghanistan.

« Un avion transportant des médicaments et des fournitures sanitaires de l’OMS a atterri en Afghanistan aujourd’hui, ce lundi 30 août, à 12 h 25, heure locale », a annoncé dans un communiqué l’Agence sanitaire mondiale de l’ONU.

Ce vol de la compagnie pakistanise, « Pakistan International Airlines (PIA) » en provenance de Dubaï, a atterri à l’aéroport de Mazar-i-Sharif.

Il s’agit du premier vol cargo international à destination de la quatrième ville afghane depuis la prise du pouvoir par les Talibans.

« Après des jours de travail ininterrompu pour trouver une solution, je suis très heureux de dire que nous avons maintenant pu reconstituer partiellement les stocks des établissements de santé en Afghanistan et faire en sorte que - pour l’instant - les services de santé soutenus par l’OMS puissent continuer », a déclaré le Dr Ahmed Al Mandhari, Directeur régional de l’OMS pour la Méditerranée orientale, cité dans le communiqué.

Du matériel livré à 40 établissements de santé dans 29 provinces d’Afghanistan

Les 12,5 tonnes de fournitures livrées se composent de kits de traumatologie et de kits sanitaires d’urgence. Selon l’OMS, ces fournitures médicales suffisent à couvrir les besoins sanitaires de base de plus de 200.000 personnes, ainsi qu’à assurer 3.500 procédures chirurgicales et à traiter 6.500 patients traumatisés. Elles seront immédiatement livrées à 40 établissements de santé dans 29 provinces d’Afghanistan.

L’avion, qui a été fourni par le gouvernement pakistanais, a été chargé avec les fournitures plus tôt dans la journée par l’équipe logistique de l’OMS à la Cité humanitaire internationale de Dubaï (Émirats arabes unis). Il s’est ensuite envolé directement vers l’aéroport de Mazar-i-Sharif en Afghanistan.

« Je tiens à remercier le gouvernement pakistanais et PIA pour les efforts qu’ils ont déployés pour soutenir l’OMS et le peuple afghan. Les organismes humanitaires tels que l’OMS ont dû faire face à d’énormes difficultés pour envoyer des fournitures vitales en Afghanistan ces dernières semaines en raison de contraintes sécuritaires et logistiques », a ajouté le Dr Al-Mandhari.

Pour l’OMS, « le soutien du peuple pakistanais est arrivé à point nommé et a permis de sauver des vies ». Il s’agit du premier des trois vols prévus avec la compagnie pakistanaise pour combler les pénuries urgentes de médicaments et de fournitures médicales en Afghanistan.  

L’OMS travaille avec ses partenaires pour faire en sorte que l’envoi de cette semaine soit le premier d’une longue série. Pour l’agence onusienne, un pont aérien humanitaire fiable est nécessaire de toute urgence pour intensifier l’effort humanitaire collectif.

L’OMS appelle le monde à ne pas détourner son attention du peuple afghan

L’OMS avait alerté la semaine dernière la communauté internationale sur la situation alarmante du système médical afghan, alors que les 2.200 établissements de santé opérant dans les 34 provinces afghanes manquent cruellement de matériel médical.

Au cours d’une conférence de presse tenue vendredi dernier à Genève, le Directeur des opérations d’urgence de l’OMS pour la Méditerranée orientale, Rick Brennan, a rapporté que les stocks de matériel médical ne suffisent que pour « quelques jours ». Le Dr Brennan a également évoqué la possibilité que le ravitaillement du pays en matériel médical s’effectue prochainement via l’aéroport international de Mazar-i-Sharif.

Plus largement, l’OMS note que ces deux dernières semaines, l’attention du monde s’est concentrée sur l’évacuation aérienne de l’aéroport de Kaboul. « Mais le travail humanitaire exigeant qui consiste à répondre aux besoins des dizaines de millions d’Afghans vulnérables qui restent dans le pays commence maintenant », fait valoir l’Agence sanitaire mondiale de l’ONU, ajoutant que « le monde ne peut pas détourner son attention du peuple afghan en ce moment critique ».

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.