Ethiopie : un avion transportant des travailleurs humanitaires est arrivé au Tigré (PAM)

22 juillet 2021

Un avion du Service aérien humanitaire des Nations Unies (UNHAS) transportant plus de 30 travailleurs humanitaires, a atterri, jeudi, à l'aéroport international Alula Aba Nega, à Mekele, la capitale de la région du Tigré, en Ethiopie.

Cet avion géré par le Programme alimentaire mondial des Nations Unies (PAM, est le premier à transporter des travailleurs humanitaires vers le Tigré depuis l’interruption des vols commerciaux le 24 juin dernier.

Ces employés de plusieurs organisations humanitaires arrivés à Mekele, oeuvrent à l’acheminement de l’aide d'urgence aux communautés touchées par le conflit au Tigré.

« Le PAM et nos collègues intervenants d'urgence sur le terrain à Mekele sont tous extrêmement soulagés de voir ce vol d’UNHAS arriver aujourd'hui, amenant des collègues qui sont tous essentiels dans nos efforts collectifs pour intensifier la réponse humanitaire et pour que le PAM puisse atteindre 2,1 millions de personnes avec une aide alimentaire vitale », a déclaré Michael Dunford, le Directeur régional du PAM pour l'Afrique de l'Est.

A partir de jeudi, les vols d’UNHAS fonctionneront deux fois par semaine, facilitant ainsi le mouvement régulier du personnel humanitaire à destination et en provenance du Tigré. Cependant, la réponse humanitaire dans la région continue d'être compromise par un manque de nourriture et d'autres fournitures humanitaires en quantité suffisante, des services de communication limités et l'absence de chaîne d'approvisionnement commerciale.

La sécurité des convois humanitaire demeure une préoccupation

Avec l'escalade du conflit dans les régions environnantes, y compris l'Afar, garantir un passage sûr et sécurisé des convois pour acheminer les fournitures humanitaires vers le Tigré reste une préoccupation majeure pour le PAM et la communauté humanitaire. Le 18 juillet dernier, un convoi de l’agence onusienne a été attaqué alors qu'il tentait de transporter des cargaisons humanitaires essentielles dans vers cette région.

Un autre convoi de plus de 200 camions dirigé par le PAM et contenant de la nourriture et d'autres fournitures humanitaires essentielles est actuellement en attente à Semera. Il devrait partir pour le Tigré dès que les autorisations de sécurité seront garanties.

« La famine est évitable et la capacité de l'éviter est entre les mains de toutes les parties concernées », a souligné M. Dunford. Le PAM a appelé toutes les parties au conflit à accepter un cessez-le-feu afin que la réponse humanitaire puisse être rapidement renforcée et que toutes les routes puissent être utilisées d'urgence pour atteindre ceux qui en ont le plus besoin.

Malgré les nombreux défis, le PAM a réussi à livrer de la nourriture à plus de 730.000 personnes dans certaines parties du sud et du nord-ouest du Tigré au cours du mois dernier. Cela comprend 40.000 personnes à Zana qui ont reçu une aide alimentaire pour la première fois.

L’agence onusienne espère atteindre 80.000 personnes supplémentaires dans le nord-ouest de la région dans les prochains jours. Une fois cette opération terminée, les stocks de nourriture risquent de s'épuiser.

Quatre millions de personnes, souffrent d'une insécurité alimentaire aiguë

Le PAM et ses partenaires nutritionnels travaillent ensemble pour s'assurer que les fournitures nutritionnelles parviennent aux familles qui en ont le plus besoin. En juin l’agence onusienne a fourni un soutien nutritionnel à plus de 185.000 personnes, mais les progrès début juillet ont été beaucoup plus lents en raison de problèmes de sécurité avec 30.000 personnes atteintes à ce jour.

Le PAM fournit désormais un soutien nutritionnel dans des zones qui n'avaient pas été atteintes tout au long du conflit, y compris celles où les taux de malnutrition sont élevés.

Il y a actuellement 7.500 tonnes de nourriture à l'intérieur du Tigré, stockées dans les entrepôts du PAM à Mekele et Shire. L’agence onusienne a récemment ajouté 13 camions supplémentaires à sa flotte dans la région et prévoit d'en déplacer 30 autres dès qu'il sera garanti un passage sûr et sécurisé pour le faire.

Le PAM fournit une capacité logistique à un consortium d'ONG financé par les États-Unis en transportant des denrées alimentaires d'urgence nécessaires aux communautés qui n'ont pas encore été atteintes, en particulier dans les zones rurales de la zone centrale.

Selon les prévisions de l’ONU, plus de 400.000 personnes souffriraient de niveaux catastrophiques de faim à partir de juillet. Dans tout le Tigré, 4 millions de personnes, soit 70% de la population, souffrent d'une insécurité alimentaire aiguë et ont besoin d'une aide d'urgence.

Dans toute l'Éthiopie, le PAM vise à atteindre 11,9 millions de personnes en 2021 avec un soutien alimentaire, nutritionnel et en espèces et en mettant en œuvre des activités pour renforcer l'autosuffisance et la capacité des communautés afin d'assurer la sécurité alimentaire.

Le PAM a besoin de 176 millions de dollars pour continuer à intensifier sa réponse au Tigré afin de sauver des vies et de fournir des moyens de subsistance jusqu'à la fin de l'année. Pour toutes les activités menées dans le cadre de son plan stratégique de pays, l’agence onusienne a un déficit de financement de 377 millions de dollars.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.