Covid-19 : plus de 2,6 millions de cas dans le monde la semaine dernière dont une hausse de 30% en Europe (OMS)

7 juillet 2021

Pour la seconde semaine consécutive, la pandémie a légèrement progressé dans le monde et les nouveaux cas ont augmenté de 3%, à plus de 2,6 millions. Selon des données de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) publiées mercredi et qui portent jusqu’à dimanche matin, toutes les régions sont affectées sauf le continent américain où le recul a atteint 13%. 

« Au niveau mondial, après une baisse du nombre de nouveaux cas déclarés pendant sept semaines consécutives, on a constaté une légère augmentation du nombre de nouveaux cas hebdomadaires au cours des deux dernières semaines, avec plus de 2,6 millions de cas déclarés la semaine dernière (28 juin - 4 juillet 2021) par rapport à la semaine précédente », a annoncé l’OMS.

Cette semaine, toutes les régions sanitaires de l’OMS, à l’exception des Amériques, ont ainsi signalé une augmentation des nouveaux cas. La région européenne a signalé une forte augmentation de l’incidence (30%) tandis que la région africaine a signalé une forte augmentation de la mortalité (23%) par rapport à la semaine précédente.

Le variant Delta présent dans 104 pays et territoires

La plupart des régions font face à une extension des nouvelles victimes. Alors même que le nombre a continué de diminuer dans le monde, de 7% à près de 54.000, notamment grâce au continent américain et l’Asie du Sud-Est. « Il s’agit du chiffre de mortalité hebdomadaire le plus bas depuis début octobre 2020 », précise l’OMS dans son dernier bulletin épidémiologique.

Cette soudaine accélération de la pandémie n’est pas étrangère à la forte transmissibilité du variant Delta, qui est désormais identifié dans 104 pays et territoires. Ce variant, découvert pour la première fois en Inde en octobre dernier, s’est élargi à environ sept zones supplémentaires en une semaine. Et il doit encore être authentifié dans six autres territoires. 
À l’échelle mondiale, le variant Alpha, détectée pour la première au Royaume-Uni, a été signalée dans 173 pays et territoires. Il s’agit d’un pays de plus par rapport à la semaine écoulée. Le variant Beta, découvert en Afrique du Sud, s’est étendu dans trois nouveaux pays, soit un total de 122 pays et territoires. La variante Gamma (Brésil) est désormais présente dans 74 pays, soit deux nouveaux pays de plus par rapport à la semaine dernière.

90% des nouvelles infections devraient être dues à Delta d’ici la fin du mois d’août 

Sur la base de l’avantage de transmission estimé de la variante Delta, l’OMS s’attend à ce que Delta « supplante rapidement les autres variantes et devienne la lignée circulante dominante au cours des prochains mois ».  Sur la base des données mondiales transmises à l’agence onusienne, l’indice de reproduction effectif estimé pour la variante Delta est 55% plus élevé que celui de la variante Alpha.

Dans la région européenne, sur la base de l’avantage de transmission estimé du variant Delta et en utilisant des prévisions de modélisation, l’OMS estime que 90% des nouvelles infections du SRAS-CoV-2 devraient être dues à Delta d’ici la fin du mois d’août. D’ailleurs, les premières données recueillies en Écosse, auprès de personnes dont le test de dépistage était positif entre le 1er avril et le 21 juin 2021, ont montré un risque accru d’hospitalisation chez les cas infectés par la variante Delta par rapport aux cas infectés par la variante Alpha.

Plus de 183 millions de cas dans le monde dont 3.985.022 morts

Plus largement, l’OMS s’attend notamment à ce que toutes les variantes, y compris les variants préoccupants (COV) et les variants d’intérêt (VOI), continuent d’évoluer au fil du temps, compte tenu des taux de transmission élevés actuels dans le monde.

La pandémie de Covid-19 a fait au moins 3.985.022 morts dans le monde depuis l’apparition de la maladie fin décembre 2019 en Chine. Plus de 183.934.913 cas d’infection ont été officiellement diagnostiqués depuis le début de l’épidémie, selon un bilan établi mercredi par l’OMS.

A la date du 6 juillet 2021, un total de 2,9 milliards de doses de vaccin ont été administrées dans le monde dont la majorité dans les pays riches.

La Covid-19 a été plus meurtrière pour la première fois en trois mois en Europe 

Les plus grands nombres de nouveaux cas ont été signalés par le Brésil. Avec 364.709 nouveaux cas, il s’agit d’une diminution d’un tiers. Suivent l’Inde (312.250 nouveaux cas ; baisse de 11%), la Colombie (204.556 nouveaux cas ; semblable à la semaine dernière), l’Indonésie (168.780 nouveaux cas ; hausse de 35%) et le Royaume-Uni (161.805 nouveaux cas ; augmentation de 67%). 

Au cours de la semaine dernière, le nombre le plus élevé de nouveaux cas, proportionnellement à la population, a été signalé par les Seychelles (758 nouveaux cas pour 100.000 habitants). Suivent la Mongolie (472 nouveaux cas pour 100.000 habitants), la Colombie (402 nouveaux cas pour 100.000 habitants), la Namibie (367 nouveaux cas pour 100.000 habitants) et Chypre (324 nouveaux cas pour 100.000 habitants).

L’analyse des données par régions montre que la pandémie a été plus meurtrière en Europe la semaine dernière, pour la première fois en trois mois. Le nombre de victimes y a augmenté de 6% sur une semaine. La région européenne a signalé plus de plus de 6.900 nouveaux décès et 505.000 nouveaux cas. Après près de trois mois de tendances à la baisse, la région a enregistré pour la deuxième semaine consécutive une augmentation du nombre de nouveaux cas hebdomadaires et de décès, respectivement de 30 % et de 6 % par rapport à la semaine précédente.

Plus de 204.000 nouveaux cas et 3.300 nouveaux décès en Afrique

La situation reste toujours préoccupante sur le continent africain. Avec plus de 204.000 nouveaux cas et plus de 3.300 nouveaux décès, l’Afrique signale une augmentation de 15% et 23 % respectivement par rapport à la semaine précédente.

Pour la sixième semaine consécutive, le continent africain continue d’afficher une augmentation marquée de l’incidence hebdomadaire des cas et de la mortalité. Selon l’OMS, les parties australe et orientale de l’Afrique restent les zones les plus touchées du continent.

Le Cambodge, les Fidji et la Malaisie continuent de signaler une hausse des cas

De son côté, la Méditerranée orientale a signalé plus de 245.000 nouveaux cas et plus de 3.400 nouveaux décès, soit une augmentation de 11% et de 2% respectivement par rapport à la semaine précédente. Après plus de deux mois de baisse de l’incidence hebdomadaire des cas, la région a enregistré pour la troisième semaine consécutive une augmentation de l’incidence des cas, tandis que la mortalité est restée relativement stable au cours du mois dernier.

L’autre région qui inquiète l’OMS est le Pacifique occidental, qui a recensé plus de 128.000 nouveaux cas et plus de 1.900 nouveaux décès. Il s’agit d’une augmentation de 10 % et de 7 % respectivement.

Le Cambodge, les Fidji et la Malaisie continuent de signaler une augmentation du nombre de cas hebdomadaires et de décès. La région de l’Asie du Sud-Est, qui regroupe l’Inde, a signalé un peu moins de 613.000 nouveaux cas et plus de 11.000 nouveaux décès. C’est une augmentation de 7% et une baisse de 12% respectivement par rapport à la semaine précédente.

Les Amériques, seul continent à afficher une baisse hebdomadaire des cas et des décès

Après une tendance à la baisse de l’incidence hebdomadaire des cas pendant près de deux mois, principalement due à la diminution du nombre de cas signalés en Inde, la région a enregistré une légère augmentation du nombre de cas cette semaine. Le Bangladesh, l’Indonésie, le Myanmar et la Thaïlande continuent de signaler « des hausses importantes » du nombre de cas et de décès nouvellement signalés cette semaine.

La rare embellie provient des Amériques. Ce continent a signalé plus de 992.000 nouveaux cas et plus de 26.000 nouveaux décès. Il s’agit d’une diminution de 13% et de 11% respectivement par rapport à la semaine précédente. « La région des Amériques est la seule région à afficher une diminution de l’incidence hebdomadaire des cas et de la mortalité », souligne l’OMS. Pour la première fois depuis octobre 2020, la région a rapporté moins d’un million de cas hebdomadaires. Cependant, plusieurs pays d’Amérique du Sud, d’Amérique centrale et des Caraïbes continuent de signaler une incidence de cas et une mortalité élevées au cours des dernières semaines.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.