Covid-19 : baisse de 12% des cas dans le monde, mais hausse de plus de 40% en Afrique la semaine dernière

16 juin 2021

Avec plus de 2,6 millions de nouvelles infections du nouveau coronavirus et plus de 72.000 décès enregistrés dans le monde au cours de la semaine écoulée, les nombres mondiaux de cas et de décès hebdomadaires ont diminué respectivement de 12% et de 2%, a annoncé mercredi l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

« Le nombre de cas et de décès dans le monde a ainsi continué de diminuer au cours de la semaine écoulée », a indiqué l’organisation mondiale dans son bulletin épidémiologique hebdomadaire.

Du 7 au 13 juin, l’OMS a été informée de 2.655.782 nouveaux cas dans le monde et de 72.528 décès liés à la Covid-19.

La semaine dernière a vu l’incidence hebdomadaire de cas la plus faible depuis février 2021

L’incidence des cas a ainsi diminué dans cinq des six régions de l’OMS, notamment en Asie du Sud-Est (baisse de 27%) et en Europe (baisse de 13%).

Si les régions des Amériques et de la Méditerranée orientale ont signalé des chiffres similaires par rapport à la semaine précédente, l’Afrique, quant à elle, a signalé une augmentation de son nombre de cas de 44%.

L’Inde représente la majorité des cas enregistrés la semaine dernière

La mortalité a également augmenté en Afrique (plus 20%) et en Asie du Sud-Est (plus 12%) mais a diminué en Europe (moins 17%) et en Amérique du Nord et du Sud (moins 7%). Bien que le nombre de nouveaux décès signalés au cours de la semaine écoulée ait diminué dans toutes les régions, à l’exception des régions d’Afrique et d’Asie du Sud-Est, « la mortalité mondiale reste élevée avec plus de 10.000 décès signalés quotidiennement ».

L’Inde représente la majorité des cas enregistrés au cours de la semaine écoulée. Mais avec 630.650 nouveaux cas, il s’agit d’une diminution de 31%.

Les plus grands nombres de nouveaux cas ont été aussi signalés par plusieurs pays des Amériques. C’est le cas du Brésil (454.710 nouveaux cas ; semblable à la semaine précédente), l’Argentine (177.693 nouveaux cas ; baisse de 17%), la Colombie (176 661 nouveaux cas ; semblable à la semaine précédente) et les États-Unis (105.019 nouveaux cas ; augmentation de 6%).

Suivent la Russie (plus de 82.000), l’Iran (plus de 59.000), l’Indonésie (plus de 55.000), le Chili (plus de 48.000), l’Afrique du Sud (plus de 47.000), le Royaume-Uni (plus de 46.000) et la Turquie (plus de 42.000).

Des doses de vaccin contre la Covid-19 sont stockés dans un entrepôt géré par le gouvernement à New Delhi, en Inde.
© UNICEF/Amarjeet Singh
Des doses de vaccin contre la Covid-19 sont stockés dans un entrepôt géré par le gouvernement à New Delhi, en Inde.

Les plus importantes hausses enregistrées dans les pays d’Afrique australe, orientale et septentrionale

Plus généralement, alors que la situation sanitaire dans certains des pays les plus touchés a commencé à montrer des « signes de ralentissement » et que le taux de mortalité hebdomadaire mondial continue de baisser pour la sixième semaine consécutive, de nombreux pays dans toutes les régions de l’OMS continuent de lutter contre l’accès aux vaccins, la propagation des nouvelles variantes du SRAS-CoV-2 et la surcharge des systèmes de santé.

Parmi les régions qui sont une source d’inquiétude pour l’OMS, figure le continent africain, qui a signalé plus de 95.000 nouveaux cas et plus de 1.400 nouveaux décès. Il s’agit d’une augmentation de 44% et de 20% respectivement par rapport à la semaine précédente.

Selon l’OMS, cette hausse marquée de l’incidence hebdomadaire des cas a été constatée pour la troisième semaine consécutive.

En Afrique, les augmentations les plus importantes ayant été enregistrées dans les pays d’Afrique australe, orientale et septentrionale.

Le nombre le plus élevé de nouveaux cas a été signalé par l’Afrique du Sud (47.934 nouveaux cas ; soit une augmentation de 48%), la Zambie (10.792 nouveaux cas ; soit une hausse de 125%) et l’Ouganda (8574 nouveaux cas ; soit une augmentation de 49%). L’Afrique du Sud signale également le nombre le plus élevé de nouveaux décès (724 nouveaux décès ; soit une augmentation de 28%).

Une femme enceinte en République démocratique du Congo est soignée par des sages-femmes
Photo : UNFPA/RDC
Une femme enceinte en République démocratique du Congo est soignée par des sages-femmes

En Méditerranée orientale, hausse des cas à Oman, Tunisie et Afghanistan

La Région de l’Asie du Sud-Est, qui englobe l’Inde, a signalé plus de 763.000 nouveaux cas, soit une diminution de 27% par rapport à la semaine précédente. L’incidence hebdomadaire des cas est en forte baisse depuis cinq semaines consécutives, principalement en raison de la diminution du nombre de cas dans un petit nombre de pays.

Alors que le nombre de nouveaux cas signalés continue de diminuer en Inde, le Bangladesh a signalé une tendance à la hausse des cas au cours des quatre dernières semaines. L’Asie du Sud-Est a signalé plus de 26.000 nouveaux décès, soit une augmentation de 12% par rapport à la semaine précédente.

La même tendance à la baisse a été aussi observée en Méditerranée orientale, qui a recensé plus de 191.000 nouveaux cas et plus de 3.300 nouveaux décès Il s’agit d’une diminution de 5% et de 4% respectivement par rapport à la semaine précédente.

Alors que des tendances à la baisse de l’incidence hebdomadaire des cas ont été enregistrées pour la huitième semaine consécutive, un certain nombre de pays de l’Asie du Sud-Est commencent à signaler une augmentation de l’incidence des cas et des décès, notamment Oman, la Tunisie et l’Afghanistan.

La Russie, le Royaume-Uni et le Kirghizistan grippent la tendance à la baisse européenne

De son côté, l’Europe reste sur sa dynamique baissière pour la neuvième semaine consécutive. La région a signalé plus de 332.000 nouveaux cas et plus de 7 200 nouveaux décès, soit respectivement une diminution de 13% et de 17% par rapport à la semaine précédente.

Alors que la plupart des pays européens continuent d’afficher des tendances à la baisse ou à la stabilisation, certains pays, comme la Fédération de Russie, le Royaume-Uni et le Kirghizistan, ont signalé une hausse de l’incidence des cas cette semaine par rapport à la semaine précédente.

De leur côté de l’Atlantique, les Amériques ont comptabilisé plus de 1,1 million de nouveaux cas, soit un nombre similaire à celui de la semaine précédente. La région dénombre un peu moins de 32.000 nouveaux décès, soit une diminution de 7% par rapport à la semaine précédente.

« Malgré cette diminution, des niveaux élevés de transmission et de mortalité sont encore enregistrés dans de nombreux pays d’Amérique centrale et du Sud », fait remarquer l’OMS.

Les habitants du campement de Moroto Simitini à Mombasa ont été durement touchés par les conséquences économiques de la Covid-19.
Photo: PAM/Martin Karimi
Les habitants du campement de Moroto Simitini à Mombasa ont été durement touchés par les conséquences économiques de la Covid-19.

Près de 176 millions de cas dont 3,8 millions de morts dans le monde

Dans le Pacifique occidental, l’agence onusienne fait état de plus de 124.000 nouveaux cas et plus de 2.300 nouveaux décès, soit une diminution de 10% et de 7% respectivement par rapport à la semaine précédente.

Bien que la région présente une tendance générale à la baisse du nombre de cas, certains pays, dont les Fidji, le Vietnam et la Mongolie, signalent une augmentation et un pic du nombre de cas.

Au total, la pandémie mondiale a fait plus 175.987.176 cas confirmés de Covid-19, dont 3.811.561 décès.

Au 15 juin 2021, un total de 2,3 milliards de doses de vaccin ont été administrées dans le monde dont la majorité dans les pays riches.

Par ailleurs, l’OMS note que plusieurs variants du nouveau coronavirus ayant le statut de « variant préoccupant » continuent de se propager dans le monde entier.

Ainsi, le variant Alpha, détecté pour la première fois au Royaume-Uni en septembre 2020, est désormais présent dans 164 pays.

Le variant Beta, repéré pour la première fois en Afrique du Sud, s’est répandu dans 115 pays et territoires.

Le variant Gamma, signalé pour la première fois au Brésil en septembre, s’est propagé dans 68 États.

Le nombre de pays touchés par le variant Delta, découvert par des virologues en Inde en octobre 2020, est passé à 80.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.