Un Maldivien élu Président de la 76e session de l'Assemblée générale de l’ONU

7 juin 2021

Le Maldivien Abdulla Shahid a été élu, lundi, Président de la 76e session de l'Assemblée générale des Nations Unies.

Les Etats membres de l’ONU ont eu à choisir entre deux candidats représentant deux pays du groupe des Etats d’Asie-Pacifique : l’Afghanistan et les Maldives. Ils ont préféré le ministre des affaires étrangères maldivien Abdulla Shahid à l’ancien chef de la diplomatie afghane, Zalmai Rassoul.

Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, et l’actuel Président de l’Assemblée générale, Volkan Bozkir, ont félicité M. Shahid de cette élection.

« En tant qu'organe le plus représentatif, l'Assemblée générale est le fondement de tout notre travail à l'ONU et est essentiel à notre efficacité en tant qu'Organisation », a rappelé M. Guterres. « En 2021, le monde a plus que jamais besoin de cette efficacité », a-t-il souligné.

Le Secrétaire général et le Président de l’Assemblée générale ont vanté la longue et vaste expérience diplomatique de M. Shahid. Agé de 59 ans, ce dernier a servi en tant que ministre des affaires étrangères des Maldives à deux reprises (en 2007-2008 et depuis 2018), ce qui « lui a permis de comprendre en profondeur l'importance du multilatéralisme pour relever les défis mondiaux d'aujourd'hui », a dit M. Guterres.

« Une voix forte pour les petits Etats insulaires en développement » 

M. Bozkir a rappelé que M. Shahid « a été une voix forte pour les petits Etats insulaires en développement ». 

Archipel de 26 îles dans l’océan Indien, les Maldives s’étendent sur une superficie terrestre de 298 kilomètres carrés et maritime d’environ 90.000 kilomètres carrés, ce qui en fait un des pays dont le territoire est l’un des plus dispersé. Le pays est confronté aux conséquences du changement climatique, devant lutter contre la montée des eaux qui menace l’existence de ses îles.

« Venant d'un petit État insulaire en développement, M. Shahid apportera un éclairage unique à la 76e session de l'Assemblée générale, alors que nous nous préparons à la COP26 (conférence de l’ONU sur le climat) à Glasgow en novembre », a assuré M. Guterres.

Le Secrétaire général a précisé que la 76e session de l'Assemblée générale des Nations Unies, qui commencera en septembre, s'attaquera à l'impact de la pandémie sur les trois piliers de notre travail : la paix, le développement durable et les droits de l'homme. Au nom du Secrétariat de l’ONU, il a souhaité à M. Shahid ses meilleurs vœux de succès et l’a félicité « d'avoir choisi l'espoir comme thème central » de la vision de sa prochaine présidence.

Aux Maldives, M. Shahid a également mené une carrière politique qui l’a vu être élu comme parlementaire et président du parlement maldivien. Le prochain Président de l’Assemblée générale est titulaire d’une licence en sciences sociale du Canberra College of Advanced Education, en Australie, et d’un master en relations internationales de l’école de droit et de diplomatie Fletcher à l’Université Tufts, aux Etats-Unis.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.