Covid-19 : le nombre de cas et de décès a diminué de 4% la semaine dernière dans le monde (OMS)

12 mai 2021

À l’échelle mondiale, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) constate actuellement un plafonnement du nombre de cas et de décès dus au nouveau coronavirus, avec des baisses dans la plupart des régions, y compris dans les Amériques et en Europe, les deux régions les plus touchées dans le monde.

Mais il s’agit d’un plateau toujours « insoutenable », avec plus de 5,5 millions de cas signalés et près de 90.000 décès, soit respectivement 4% de moins par rapport la semaine dernière. « L’incidence des cas et des décès reste toutefois au niveau le plus élevé depuis le début de la pandémie », a indiqué mercredi l’OMS.

Dans son dernier rapport épidémiologique, l’agence onusienne rappelle que l’incidence des décès a augmenté dans les régions de l’Asie du Sud-Est et du Pacifique occidental.

La mortalité a ainsi augmenté dans le Pacifique occidental (+34%) et en Asie du Sud-Est (+15%), mais a diminué en Europe (-18%), en Méditerranée orientale (-13%), en Amérique du Nord et du Sud (-4%) et en Afrique (-3%).

Un agent de santé communautaire montre à petit garçon comment se laver correctement les mains pour prévenir la Covid, dans l'Etat du Gujarat, en Inde.
UNICEF/Panjwani
Un agent de santé communautaire montre à petit garçon comment se laver correctement les mains pour prévenir la Covid, dans l'Etat du Gujarat, en Inde.

L’Inde recense le plus grand nombre de nouvelles infections dans le monde

Dans le même temps, les nouveaux cas hebdomadaires ont diminué dans toutes les régions à l’exception de l’Asie du Sud-Est, qui a poursuivi « une trajectoire ascendante pendant 9 semaines ». L’Asie du Sud-Est qui, selon la classification de l’OMS, comprend également l’Inde, a enregistré la plus forte augmentation des cas (+6%).

Si l’Inde continue de représenter 95% des cas et 93% des décès dans la région de l’Asie du Sud-Est, ainsi que 50% des cas et 30% des décès dans le monde, des tendances inquiétantes ont été observées dans les pays voisins.

Sinon, le nombre de cas a diminué de 23% en Europe, de 13% en Méditerranée orientale, de 5% en Afrique et de 4% dans les Amériques. Toutefois, l’OMS estime que dans toutes ses régions sanitaires, certains pays affichent « une tendance à la hausse soutenue des cas et des décès » depuis plusieurs semaines.

Une famille en Asie du sud-est. Photo OCHA
Une famille en Asie du sud-est. Photo OCHA

Plus de 2,8 millions cas et 29.000 nouveaux décès en Asie du Sud-Est

Avec 2.738 957 nouveaux cas, l’Inde recense le plus grand nombre de nouvelles infections dans le monde, New Delhi affichant une hausse de 5%. Suivent le Brésil (423.438 nouveaux cas ; semblable à la semaine précédente), les États-Unis (334.784 nouveaux cas ; baisse de 3%), la Turquie (166.733 nouveaux cas ; diminution de 35%) et l’Argentine (140.771 nouveaux cas ; baisse de 8%).

L’examen des cas par région montre aussi que l’Asie du Sud-Est a comptabilisé plus de 2,8 millions de nouveaux cas et un peu moins de 29.000 nouveaux décès. Il s’agit d’une augmentation de 6% et de 15% respectivement par rapport à la semaine précédente. Selon l’OMS, il s’agit de la neuvième semaine consécutive d’augmentation de l’incidence des cas et des décès dans la région.

Si l’Inde signale le nombre le plus élevé de nouveaux cas a été signalé en Inde (2.738.957 nouveaux cas ; 198,5 nouveaux cas pour 100.000 personnes ; soit une augmentation de 5%), le pays recense également le nombre le plus élevé de nouveaux décès. New Delhi fait état de 26.820 nouveaux morts, soit une hausse de 15%.

En France, les Services mobile d'urgence et de réanimation (SMUR) sont en première ligne pour sauver les personnes atteintes de la Covid-19
Centre hospitalier d’Argenteuil
En France, les Services mobile d'urgence et de réanimation (SMUR) sont en première ligne pour sauver les personnes atteintes de la Covid-19

Baisse de 25% des nouveaux cas en Europe

Mais le Pacifique occidental affiche une hausse de 34% des nouveaux décès, avec 700 morts. Dans le même temps, la région a signalé plus de 127.000 nouveaux cas. Et il s’agit-là d’une diminution de 4% par rapport à la semaine précédente.

Du côté de la Méditerranée orientale, la région dénombre plus de 280.000 nouveaux cas et plus de 5.600 nouveaux décès, les deux taux diminuant de 13% par rapport à la semaine précédente. « Il s’agit de la première semaine de baisse marquée des décès signalés après 11 semaines d’augmentation des chiffres », a précisé l’OMS.

Avec plus de 897.000 nouveaux cas et un peu moins de 19.000 nouveaux décès, le continent européen affiche une baisse respective de 25 % et de 18 % par rapport à la semaine précédente. Selon l’agence sanitaire mondiale de l’ONU, les cas et les décès dans la région sont en baisse depuis le mois dernier.

Les Amériques ont signalé plus de 1,2 million de nouveaux cas et 33.000 nouveaux décès, soit une diminution de 4% et 8% respectivement par rapport à la semaine précédente. Il s’agit de la troisième semaine consécutive de baisse de l’incidence des cas dans la région. « Toutefois, le nombre de cas et de décès continue d’augmenter dans certains pays », tempère l’OMS.

Avec le Brésil, l'Inde représentent plus de la moitié des nouveaux cas de Covid-19 enregistrés la semaine dernière
© UNICEF/Vinay Panjwani
Avec le Brésil, l'Inde représentent plus de la moitié des nouveaux cas de Covid-19 enregistrés la semaine dernière

Plus de 158,65 millions de cas dont 3.299.764 morts dans le monde

Le continent africain signale plus de 40.000 nouveaux cas et plus de 1.000 nouveaux décès, soit respectivement une diminution de 5 % et une augmentation de 3 % par rapport à la semaine précédente. Ces chiffres font suite à une tendance à la baisse à long terme de l’incidence des cas et des décès. « Néanmoins, cette tendance pourrait bientôt s’inverser, les cas et les décès recommençant à augmenter dans certains pays », fait valoir l’agence onusienne.

La pandémie du nouveau coronavirus a fait au moins 3.299.764 morts dans le monde depuis l’apparition de la maladie fin décembre 2019, selon un bilan établi mercredi par l’OMS. Plus de 158.651.638 cas d’infection ont été officiellement diagnostiqués depuis le début de l’épidémie. A la date du lundi 10 mai 2021, un total de 1,206 milliard de doses de vaccin ont été administrées dans le monde.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.