Les Nations Unies se souviennent des morts de la Seconde Guerre mondiale

8 mai 2021

En ces 8 et 9 mai, les Nations Unies marquent le temps du souvenir et de la réconciliation pour ceux qui ont perdu la vie pendant la Seconde Guerre mondiale.

Ces jours-là, l'ONU invite les 193 pays membres, les organisations non gouvernementales et les particuliers à rendre hommage aux victimes du conflit.

Au total, environ 40 millions de civils sont morts pendant la guerre entre 1939 et 1945. Environ 20 millions de soldats, dont presque la moitié de l'Union soviétique (Russes, Ukrainiens, etc...), ont perdu la vie.

La résolution instituant cette journée, adoptée en 2014, précise que cet événement historique a posé les conditions de la création de l'ONU, « déterminée à préserver les générations futures du fléau de la guerre », comme le stipule le préambule de la Charte des Nations Unies.

Le document appelle les États membres à unir leurs efforts pour faire face aux nouveaux défis et menaces, les Nations unies jouant un rôle central dans le règlement des différends par des moyens pacifiques.

Photo ONU/Yoshito Matsushige
Des civils blessés, ayant échappé au brasier, se sont rassemblés sur un trottoir à l'ouest de Miyuki-bashi à Hiroshima, au Japon, vers 11 heures du matin le 6 août 1945.

Indicible douleur à l'humanité

Dans ce texte, l'Assemblée générale rappelle que la Seconde Guerre mondiale « a apporté une indicible douleur à l'humanité, en particulier en Europe, en Asie, en Afrique, dans le Pacifique et dans d'autres parties du monde ».

Dans un message publié l'année dernière, le secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, a déclaré que le monde ne devait jamais « oublier l'Holocauste et les autres crimes graves et horribles commis par les nazis ».

Selon lui, « la victoire sur le fascisme et la tyrannie en mai 1945 a marqué le début d'une nouvelle ère ».

M. Guterres a rappelé que « l'appréciation de la solidarité internationale et de l'humanité partagée a conduit à la naissance des Nations Unies, avec pour mission première de préserver les générations futures du fléau de la guerre ».

La date du 8 mai a été choisie parce que c'est le jour de la capitulation des forces nazies en Allemagne en 1945.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Commémoration de l'Holocauste : le chef de l'ONU appelle à une action urgente contre les néonazis

Il faut faire plus pour contrecarrer les néonazis et les tenants de la suprématie blanche qui utilisent la pandémie de la Covid-19 pour cibler les minorités, augmenter leurs rangs et réécrire l'histoire, a déclaré le Secrétaire général des Nations Unies.