Afghanistan : l’ONU condamne un attentat meurtrier dans l’est du pays

1 mai 2021

Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a condamné l’attentat suicide perpétré vendredi à Puli-e-Alam, dans la province de Logar, dans l’est de l’Afghanistan.

La Mission d’assistance des Nations Unies en Afghanistan (MANUA) s’est dit « outragée» par cet attentat.

Le soir du 30 avril, une attaque à la voiture piégée a tué au moins 21 personnes et blessé plus de 100 autres dont 16 enfants et 12 femmes, a indiqué samedi la MANUA sur Twitter.

Des dommages importants ont également été causé à des bâtiments civils, y compris un hôpital.

« (Le Secrétaire général) espère que l'observation du mois sacré du Ramadan, un temps de contemplation et de compassion, sera l'occasion de réfléchir sur ceux qui ont été touchés par le conflit prolongé dans le pays et de se rassembler dans des efforts renouvelés pour la paix », a dit son porte-parole dans une déclaration de presse publiée samedi soir.

Le Secrétaire général et la MANUA ont présenté leurs sincères condoléances aux familles endeuillées ainsi qu’au gouvernement et au peuple afghans.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

En Afghanistan, la violence doit laisser place à un processus de paix véritablement inclusif (ONU)

L’envoyée de l’ONU en Afghanistan a appelé à la fin de la violence dans le pays ainsi qu’à la poursuite d’un processus de paix inclusif reflétant l’ensemble de la population.