Dépistage du VIH : Unitaid facilite l’accès aux autotests

28 avril 2021

L’agence de santé mondiale Unitaid a annoncé, mercredi, avoir conclu un accord permettant d’élargir considérablement l’accès aux autotests de dépistage du VIH et de réduire les coûts de moitié.

Les autotests de dépistage sont des outils vitaux pour permettre aux personnes de connaître leur statut sérologique pour le VIH. Ils peuvent orienter les individus vers le début d’un traitement et réduire la charge que représente le VIH dans le monde entier. Faciliter l’accès à ces autotests est particulièrement important dans les pays à revenu faible ou intermédiaire, dans lesquels la peur de la stigmatisation et les difficultés d’accès aux soins de santé peuvent représenter d’importants obstacles.

Le marché des autotests de dépistage dans ces pays s’est amélioré depuis qu’Unitaid a commencé à y investir, en 2015, mais il est jusqu’à présent dominé par un seul modèle d’autotest abordable – les autres options coûtant au moins 1 dollar de plus. 

À l’initiative d’Unitaid, un nouvel accord conclu avec l’entreprise pharmaceutique Viatris (par l’intermédiaire de sa filiale Mylan) permettra de réduire de 50% le prix des autotests de dépistage du VIH utilisant un prélèvement sanguin, ce qui élargira considérablement l’accès au marché et donnera aux pays davantage de possibilités. Le nouvel autotest sera disponible pour moins de 2 dollars dans 135 pays.

Cet accord est l’aboutissement d’un appel à propositions lancé par Unitaid et l’ONG Population Services International (PSI) en 2020 afin de promouvoir l’accès équitable à ces tests.

Les autotests de dépistage sont un facteur essentiel de la réalisation de l’objectif de développement durable consistant à garantir que 90% des personnes infectées par le VIH connaissent leur statut sérologique. Au cours des six dernières années, ce pourcentage est déjà passé de 45% à 81%.

« Les autotests de dépistage du VIH sont essentiels en ce qu’ils aident les personnes à découvrir quel est leur statut sérologique. Ils constituent l’un des principaux outils qui nous permettront d’atteindre les objectifs mondiaux de la lutte contre le VIH », a déclaré Robert Matiru, Directeur de la division des programmes d’Unitaid.

Selon lui, cet accord aura une incidence concrète sur la capacité des pays à accéder à des autotests abordables. « Ce fondement des soins de santé axés sur les personnes résulte de l’initiative d’Unitaid », a-t-il dit.

Huit millions de personnes ne connaissent pas leur statut sérologique

Grâce à cette expansion du marché, les pays auront davantage de choix eu égard aux autotests de dépistage, ce qui facilitera l’acquisition des produits et leur intégration dans les systèmes de santé. L’objectif ultime est de permettre aux 8 millions de personnes dont on estime qu’elles ne connaissent pas leur statut sérologique d’apprendre qu’elles sont infectées par le VIH et de suivre un traitement.

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) qui héberge l’Unitaid a salué l’accroissement de la disponibilité des kits d’autotest de dépistage à des prix abordables, qui doit permettre d’améliorer l’accès au plus grand nombre.

« Cette annonce est particulièrement opportune : l’autodépistage du VIH est devenu un choix important en ces temps marqués par la Covid-19, car il permet aux personnes de se faire dépister même lorsque les autres options sont difficiles d’accès ou restreintes», a expliqué la Dre Meg Doherty, Directrice du département des programmes mondiaux de lutte contre le VIH, l’hépatite et les infections sexuellement transmissibles de l’OMS.

L’autotest de dépistage du VIH conçu par Mylan et fabriqué par l’entreprise Atomo Diagnostics Limited ainsi qu’un autre autotest de dépistage du VIH utilisant un prélèvement sanguin, récemment développé par l’entreprise Abbott (et actuellement soumis à un examen réglementaire), formeront ainsi la base d’un programme d’élargissement de l’accès aux tests lancé par Unitaid, dans le cadre duquel environ 1 million de tests seront distribués pour stimuler la demande intérieure des pays éligibles.

Grâce à Unitaid, l’accès aux autotests de dépistage a été considérablement accru en Afrique et en Asie. À ce jour, les investissements d’Unitaid ont permis de distribuer 5 millions de kits d’autotest de dépistage, et les pays devraient acquérir 21 millions de kits entre 2020 et 2023. En outre, des protocoles d’autodépistage ont été intégrés dans les politiques sanitaires de plus de gouvernements nationaux.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

L’Unitaid finance le premier centre de recherche sur les médicaments à action prolongée à Liverpool

Le Centre d’excellence pour les thérapies à action prolongée (CELT) de l’université de Liverpool sera le premier du genre au monde. Il a été lancé ce mardi dans le cadre d’un consortium international de recherche de 40 millions de dollars, principalement financé par Unitaid.