La Cour internationale de Justice fête ses 75 ans par un concert virtuel

17 avril 2021

La Cour internationale de Justice de La Haye fêtera son 75e anniversaire le dimanche 18 avril. Cette occasion est célébrée par un événement musical virtuel.

La Cour internationale de Justice est le principal organe judiciaire des Nations Unies et s'emploie depuis 75 ans à résoudre les différends internationaux de manière pacifique. Elle joue un double rôle en réglant les différends juridiques entre les États et en conseillant les organisations des Nations Unies sur les questions juridiques. Ce faisant, la Cour garantit le droit à un monde meilleur, juste et sûr.

Avec la pandémie en toile de fond, aujourd'hui, peut-être plus que jamais, la solidarité, la coopération et la justice sont nécessaires pour parvenir à une paix durable.

Hymne des Nations

Le 75e anniversaire de la Cour internationale de Justice sera célébré par la première mondiale virtuelle de l'œuvre « Hymne des Nations », éditée par le compositeur Jaap Nico Hamburger. La pièce originale a été écrite en 1913 par le compositeur juif néerlandais Charles Grelinger (1873-1942) en l'honneur de l'inauguration du Palais de la Paix de La Haye, où se trouve actuellement la Cour internationale de Justice. En plus d’un spectacle unique joué sur le carillon de la ville, ce sera la première fois que le morceau sera repris depuis 1913.

La paix, l'espoir et la solidarité sont les thèmes récurrents du texte original. À travers l'événement musical du dimanche 18 avril, les organisateurs veulent montrer le pouvoir de la musique et lancer un appel à la solidarité.

CIJ
Session inaugurale de la CIJ le 18 avril 1946 au Palais de la Paix à La Haye, aux Pays-Bas.

La musique rassemble et inspire

L'événement présente également les histoires personnelles inspirantes de deux musiciens. Simon Gronowski, 89 ans, survivant de l'Holocauste, avocat et pianiste de jazz originaire de Bruxelles, en Belgique, souligne l'importance de la musique pour rapprocher les gens et l'importance de la Cour internationale de Justice pour résoudre pacifiquement les différends.

L'histoire du musicien et professeur de musique syrien Amer Shanati, fondateur de l'Orchestre des enfants pour la paix de La Haye, une initiative destinée aux enfants de toutes origines culturelles, est une histoire d'espoir et de solidarité.

Le maire de La Haye, Jan van Zanen, souligne dans un communiqué de presse que « depuis 75 ans, la Cour est un phare d'espoir et de justice (...) à La Haye. J'espère qu'elle pourra continuer à œuvrer pour un avenir (...) dans lequel ce n'est pas la loi du plus fort qui prévaut, mais la force du droit ».

La célébration des 75 ans de la Cour internationale de Justice marque également la fin du défi musical United Music 75, lancé sur Instagram, dans lequel des musiciens du monde entier ont rendu hommage à l'« Hymne des Nations » et à la Cour.

Le Centre régional d’information des Nations Unies pour l’Europe occidentale (UNRIC) co-organise cet événement avec HagueTalks, la municipalité de La Haye, le ministère néerlandais des Affaires étrangères et Museon.

Cet article a été produit par le Centre régional d’information des Nations Unies pour l’Europe occidentale (UNRIC), basé à Bruxelles.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

L’Assemblée générale des Nations Unies élit cinq juges à la Cour internationale de Justice

Après un premier tour de scrutin la veille pour départager les huit candidats aux cinq postes à la Cour internationale de Justice (CIJ), l’Assemblée générale des Nations Unies a élu, jeudi, à l’issue du deuxième tour, les cinq juges de la CIJ, pour un mandat de neuf ans qui prendra effet le 6 février 2021.