Soudan du Sud : le PAM reçoit 345 millions de dollars pour apporter une aide alimentaire à des millions de personnes

15 avril 2021

L’Agence des Etats-Unis pour le développement international (USAID) a octroyé un don de 345 millions de dollars au Programme alimentaire mondial (PAM) pour ses opérations au Soudan du Sud, pays où l’insécurité alimentaire croissante a plongé 60% de la population dans la faim et la pauvreté. 

Cette contribution permet ainsi « de soulager les familles extrêmement vulnérables qui vivent dans des situations d’urgence ou de famine catastrophique et qui ont un besoin urgemment d’une aide alimentaire et nutritionnelle immédiate », a indiqué le PAM

L’agence onusienne utilisera également les fonds américains pour intensifier ses activités de renforcement des moyens de subsistance et de la résilience. « Ce financement de notre principal donateur américain, l’USAID, arrive à un moment très critique où les fonds sont rares et les besoins énormes », a déclaré dans un communiqué, Matthew Hollingworth, Représentant du PAM dans ce pays.

Plus de 7 millions de personnes seront confrontées à une faim aiguë sévère en juillet

La dernière évaluation du Cadre intégré de classification de la sécurité alimentaire (IPC) de cette année prévient que 7,24 millions de personnes seront confrontées à une faim aiguë sévère au plus fort de la période de soudure en juillet prochain. 

Dans le même temps, les organismes humanitaires s’attendent à ce que 1,4 million d’enfants souffrent de malnutrition aiguë. 

« Des inondations sans précédent, l’impact de la pandémie de Covid-19 sur la vie des plus pauvres et l’intensification des conflits au cours des deux dernières années ont fait des ravages dans ce qui est le plus jeune pays du monde », a souligné le PAM.  

Outre ces prévisions alarmantes, se posent également des défis logistiques. Pendant la saison des pluies, de mai à novembre, plus de la moitié des routes du pays sont inaccessibles pendant plus de six mois, rendant le transport terrestre impossible. Le PAM compte donc sur ce financement opportun des donateurs pour prépositionner l’aide alimentaire vitale avant la saison des pluies. 

L’objectif est d’atteindre les plus vulnérables dans les endroits les plus reculés de manière rapide et rentable. « Ces fonds aideront également le PAM à prépositionner des stocks alimentaires pour la saison maigre, lorsque l’accès humanitaire est plus difficile » a dit le responsable du PAM.

Photo : PAM/Marwa Awad
Les enfants mangent du porridge que leur mère a préparé avec les aliments qu'elle a reçus sur un site de distribution du Programme alimentaire mondial (PAM) à Pibor, au Soudan du Sud.

Le PAM contraint de réduire les rations alimentaires au début de ce mois d’avril

L’aide alimentaire fournie par l’agence onusienne comprend des rations telles que des céréales, des légumineuses, de l’huile et du sel pour assurer une alimentation nutritive et diversifiée, ainsi que des produits nutritionnels spécialisés pour soutenir les mères et les enfants.

L’aide aux moyens de subsistance consiste en des projets tels que des jardins potagers, qui permettent aux populations de cultiver leur propre nourriture et de générer des revenus en vendant les produits excédentaires.

Malgré les généreuses contributions des donateurs, la pénurie de fonds reste une réalité au Soudan du Sud, où les besoins humanitaires dépassent la réponse de l’aide. Le PAM a été contraint de réduire les rations alimentaires au début de ce mois d’avril, affectant 700.000 réfugiés et personnes déplacées à l’intérieur du pays. Ils reçoivent désormais 50% d’une ration complète, contre 70% auparavant.  

« Le PAM s’appuie sur un financement prévisible, qui nous permet de planifier à l’avance pour prévenir le type de conditions alarmantes qui précèdent la famine en couvrant les besoins urgents des communautés les plus exposées à l’insécurité alimentaire », a conclu M. Hollingworth. 

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Soudan du Sud : face au risque de famine, l'ONU lance un plan humanitaire de 1,7 milliard de dollars

Alors que la faim continue de s'aggraver au Soudan du Sud en raison de la combinaison de la violence, du changement climatique et de la Covid-19, le plan de réponse humanitaire 2021 pour le pays a été lancé mardi. Il vise à apporter à 6,6 millions de personnes - dont 350 000 réfugiés - une aide et une protection vitales.