Covid-19 : septième semaine consécutive d’augmentation des cas dans le monde (OMS)

14 avril 2021

La trajectoire de la pandémie du nouveau coronavirus est en pleine expansion dans le monde. Pour la septième semaine consécutive, le nombre de nouveaux cas a augmenté dans le monde, avec plus de 4,5 millions nouvelles infections signalées la semaine dernière.

 

« Les plus fortes hausses de nouvelles infections ont été observées dans les régions de l’Asie du Sud-Est (plus particulièrement en Inde) et de la Méditerranée orientale », a annoncé l’Organisation mondiale de la santé (OMS), dans son dernier rapport épidémiologique. Et ces tendances inquiètent l’Agence sanitaire mondiale de l’ONU.

« C’est la septième semaine consécutive d’augmentation des cas, et la quatrième semaine consécutive d’augmentation des décès », a alerté en début de cette semaine, le Directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus.

Hausse des décès à l’exception des Amériques et de l’Afrique

Avec 873.296 nouveaux cas, l’Inde fait partie des cinq pays ayant signalé le plus de nouveaux cas dans le monde. New Dehli fait état d’une hausse de 70 % des nouvelles infections. Suivent les États-Unis d’Amérique (468.395 nouveaux cas ; augmentation de 5 %), le Brésil (463.092 nouveaux cas ; baisse de 8 %), la Turquie (353.281 nouveaux cas ; hausse de 33 %) et la France (265.444 nouveaux cas ; augmentation de 9 %).

Le nombre de nouveaux décès a augmenté pour la quatrième semaine consécutive, de 7% par rapport à la semaine dernière, avec plus de 76.000 nouveaux décès signalés. A l’exception du continent africain et des Amériques, toutes les régions ont signalé une hausse du nombre de morts.

Selon l’Agence onusienne, la plus forte augmentation (189 %) a été enregistrée dans la Région du Pacifique occidental, suivie de 47 % en Asie du Sud-Est.

Un professionnel de santé de terrain a été la deuxième personne en Angola à recevoir le vaccin anti-Covid-19.
© UNICEF/COVAX/Carlos César
Un professionnel de santé de terrain a été la deuxième personne en Angola à recevoir le vaccin anti-Covid-19.

Augmentation de 189 % des morts au Pacifique occidental

Au total, le Pacifique occidental a signalé plus de 111.000 nouveaux cas et plus de 1.500 nouveaux décès, soit une augmentation de 6 % et de 189 % respectivement par rapport à la semaine précédente. Il s’agit d’une hausse des nouvelles infections pour la cinquième semaine consécutive.

La forte augmentation du nombre de décès dans cette région est en grande partie due à la situation aux Philippines. Manilles signale d’ailleurs le nombre le plus élevé de nouveaux cas (69.164 nouveaux cas ; une diminution de 3 %), et de morts (1.321 nouveaux décès ; soit une augmentation de 400%).

De son côté, l’Asie du Sud-Est a signalé plus de 965.000 nouveaux cas et plus de 6.300 nouveaux décès, soit une augmentation de 63 % et 47 % respectivement par rapport à la semaine précédente. Selon l’OMS, le nombre de cas et de décès a fortement augmenté, et la région a enregistré le plus grand nombre de cas hebdomadaires depuis le début de la pandémie.

Situation préoccupante en Asie du Sud-Est et Méditerranée orientale

Avec 873.296 nouveaux cas (soit une augmentation de 70 %), l’Inde enregistre aussi le nombre le plus élevé de nouveaux décès (4.652 nouveaux décès ; soit une augmentation de 51%).

Une région qui préoccupe également l’OMS est celle de la Méditerranée orientale, qui a signalé plus de 364.000 nouveaux cas et un peu moins de 4.400 nouveaux décès. Il s’agit d’une augmentation de 22 % et de 19 % respectivement par rapport à la semaine précédente.

Selon l’OMS, les tendances à la hausse des cas et des décès signalés depuis février se sont poursuivies, avec de fortes augmentations cette semaine par rapport à la semaine précédente.

Le plus grand nombre de nouveaux cas a été signalé par l’Iran (128.684 nouveaux cas ; soit une augmentation de 75%). Dans la région, c’est également Téhéran qui signale le nombre le plus élevé de nouveaux décès (1.233 nouveaux décès ; soit une augmentation de 78%).

Le Pérou reçoit des vaccins contre la Covid-19 par le biais du mécanisme COVAX.
© UNICEF/Jose Vilca
Le Pérou reçoit des vaccins contre la Covid-19 par le biais du mécanisme COVAX.

Les décès de Covid-19 dépassent le cap du million en Europe

Le nombre total de décès de Covid-19 a dépassé le cap du million en Europe. Le bilan des morts dans les 52 pays d’Europe a atteint 1.014.726 ce mercredi. C’est dans ce contexte que la Région européenne a signalé plus de 1,6 million de nouveaux cas et plus de 26.000 nouveaux décès, soit une diminution de 4 % et une augmentation de 7 % respectivement par rapport à la semaine précédente.

Si la baisse des cas de cette semaine a été signalée après six semaines consécutives d’augmentation depuis fin février, les décès ont continué à augmenter pour une cinquième semaine. Dans cette région, c’est la Pologne qui a recensé le plus de morts la semaine dernière. Avec 3480 nouveaux décès, il s’agit d’une augmentation de 14% pour Varsovie. Suivent l’Italie (3219 nouveaux décès ; soit une augmentation de 5%) et l’Ukraine (2681 nouveaux décès ; soit une augmentation de 13%).

Fluctuation des infections et tendance baissière des décès en Afrique

Les Amériques ont notifié plus de 1,4 million de nouveaux cas et plus de 36.000 nouveaux décès, soit une augmentation de 5 % et une diminution de 2 % respectivement par rapport à la semaine précédente. Les cas ont globalement augmenté progressivement depuis la mi-février 2021. Les plus grands nombres de nouveaux cas ont été signalés par les États-Unis d’Amérique (468.395 nouveaux cas ; une diminution de 5%), le Brésil (463.092nouveaux cas ; une baisse de 8%), et l’Argentine (124.728 nouveaux cas ; une augmentation de 52%).

De l’autre côté de l’Atlantique, la tendance est à la baisse. En effet, le continent africain a signalé plus de 50.000 nouveaux cas et plus de 1.000 nouveaux décès, soit une diminution de 14 % et de 5 % respectivement par rapport à la semaine précédente.

Selon l’OMS, l’incidence hebdomadaire des cas a fluctué depuis la fin février 2021. Toutefois, les décès ont poursuivi une tendance générale à la baisse.

Un responsable de la logistique à Kinshasa en République démocratique du Congo montre un capteur de température utilisé pour s'assurer que les vaccins contre la Covid-19 sont stockés à la bonne température.
© UNICEF/Sibylle Desjardins
Un responsable de la logistique à Kinshasa en République démocratique du Congo montre un capteur de température utilisé pour s'assurer que les vaccins contre la Covid-19 sont stockés à la bonne température.

Près de 733 millions de doses de vaccins dans 196 pays

La pandémie de coronavirus a fait au moins 2.941.128 morts dans le monde depuis fin décembre 2019, selon un bilan établi mercredi par l’OMS. Plus de 136,29 millions de cas d’infection ont été officiellement diagnostiqués depuis le début de l’épidémie.

Par ailleurs, près de 733 millions de doses de vaccins anti-Covid ont été administrées dans au moins 196 pays et territoires. Mais selon l’OMS, plus de 87 % de ces doses sont allées à des pays à revenu élevé ou à revenu intermédiaire supérieur, tandis que les pays en développement n’en ont reçu que 0,2 %.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.