Semaine mondiale des agents de santé : pour que les professionnels soient entendus

6 avril 2021

A l’occasion de la Semaine mondiale des agents de santé, un appel est lancé aux législateurs pour qu'ils écoutent les demandes du secteur de la santé et agissent pour protéger ses travailleurs. L'événement se déroule du 5 au 9 avril et coïncide avec la célébration de la Journée mondiale de la santé, le 7 avril.

L'objectif est de demander aux décideurs politiques du monde entier d'écouter le secteur en amplifiant la voix des travailleurs de la santé pour une plus grande protection, notamment après la crise provoquée par la pandémie de Covid-19.

La Semaine vise également à souligner l'importance de l'accès aux services de santé essentiels pour les communautés du monde entier.

En outre, la Semaine est célébrée dans le cadre de l’Année internationale des travailleurs de la santé et des soins.

Pour promouvoir cette Année, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a lancé une campagne sur le thème « Protéger. Investir. Ensemble ». Pour l'agence, il est nécessaire d'investir d'urgence dans les professionnels de la santé en distribuant les dividendes en matière de santé, d'emplois, d'opportunités économiques et d'équité.

© UNICEF/Milequem Diarassouba
Une professionnelle de santé à Abidjan, en Côte d'Ivoire, est l'une des premières personnes dans son pays à recevoir une dose de vaccin anti-Covid-19.

Beaucoup de patients en même temps

Cette année, l'appel porte sur un soutien et une action visant à garantir que la main-d'œuvre est protégée, motivée et équipée pour fournir une assistance à tout moment, et pas seulement pendant la crise de la Covid-19. 

Dans une interview accordée à ONU Info, Rafael Colodetti, infirmier à l'hôpital presbytérien de New York, a déclaré que la pandémie a été un moment difficile pour les familles et les professionnels.

« C'était vraiment très difficile. Nous ne savions pas comment faire face à cette maladie, nous ne savions pas à quoi nous attendre et ce qui allait arriver à nos patients. L'un des grands problèmes était que nous avions beaucoup de patients en même temps, et que la capacité de l'hôpital dépassait les limites. Il y avait beaucoup de gens malades, beaucoup de gens qui mouraient seuls parce qu'ils n'avaient pas de parents, pas d'êtres chers avec eux. Nous étions donc vraiment les dernières personnes avec lesquelles ces gens avaient un contact humain avant de mourir. C'est donc gravé dans notre tête, c'est lourd sur notre cœur, mais nous devions faire ce que nous devions faire. C'était difficile, mais avec ce vaccin, nous sommes maintenant heureux que cette pandémie se termine et que tout le monde fasse sa part, porte son masque et garde ses distances sociales, nous allons vraiment nous en sortir d'une manière ou d'une autre ».

© UNICEF/Fouad Choufany
Une infirmière prend la température d'une fille dans un centre de soins de santé primaires à Beyrouth, au Liban, pendant la pandémie de Covid-19.

Priorités

Parmi les objectifs de la campagne, figure notamment celui de faire en sorte que les travailleurs de la santé et des soins soient prioritaires pour le vaccin Covid-19 dans les 100 premiers jours de 2021. La mobilisation des engagements des pays, des institutions financières internationales, des partenaires bilatéraux et philanthropiques pour protéger et investir dans les travailleurs de la santé et accélérer la reprise de la Covid-19, est également en tête des priorités.

La campagne souligne le besoin urgent d'investir dans les travailleurs de la santé afin de partager les dividendes en matière de santé, d'emplois, d'opportunités économiques et d'équité.

Cela signifie qu'il faut garantir des protections et des conditions de travail adéquates et nécessite des investissements supplémentaires dans l'éducation et l'emploi des travailleurs de la santé et des soins de santé.

Enfin, l'initiative propose une vision commune de l'investissement dans les personnes comme fondement de la santé pour tous.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Comment peut-on vacciner le monde ? Cinq défis auxquels est confronté le programme COVAX soutenu par l'ONU

L'objectif du programme COVAX soutenu par l'ONU est de mettre à disposition deux milliards de doses de vaccin contre la Covid-19 à environ un quart de la population des pays les plus pauvres d'ici la fin de 2021. Quels sont les principaux défis à surmonter pour que cet effort historique mondial puisse être réalisé ?