Au Bénin, la campagne nationale de vaccination contre la Covid-19 a débuté

31 mars 2021

Le gouvernement béninois a officiellement lancé cette semaine la campagne de vaccination contre la Covid-19 à Cotonou. Cette campagne a débuté avec 144.000 doses d’une première livraison dans le cadre du mécanisme COVAX sur les 792.000 doses à recevoir d'ici mai 2021.

« Je suis vacciné. Je suis protégé. Je protège les autres ». C’est le message inscrit sur la carte de vaccination reçue par Machad. L’agent de santé au Bénin est fier d’être l'une des premières personnes à se faire vacciner contre la Covid-19.

« Actuellement, le vaccin est l'un des moyens les plus sûrs disponibles pour nous protéger et protéger nos proches afin d’empêcher la propagation du virus. J'invite tous ceux et toutes celles qui hésitent à aller se faire vacciner », a déclaré Machad, après avoir pris sa première dose de vaccination, exhortant les gens à se protéger et à protéger leurs familles. 

Anicet, conducteur de véhicule privé, lui a décidé de se faire vacciner car il souffre d'hypertension artérielle. « J'ai reçu un diagnostic d'hypertension il y a quelques mois. Avec le coronavirus, je suis à risque. Je préfère me faire vacciner que de ne pas le faire. Il y a un plus grand risque de circuler sans le vaccin», a-t-il précisé.

©ONU Benin
Anicet est un conducteur de véhicule privé dans la ville de Cotonou au Benin. Il a décidé de se faire vacciner car il souffre d'hypertension artérielle.

Donner l’exemple et rassurer la population

La cérémonie de lancement était présidée par deux ministres du gouvernement, le ministre de la Santé et le ministre des Affaires sociales et de la Microfinance. Le Coordonnateur Résident du système de l’ONU au Bénin, le Représentant résident par intérim de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), les Représentants de l'UNICEF et de la Banque mondiale étaient également présents.

A l’issue de la cérémonie officielle, le ministre de la Santé, le professeur Benjamin Hounkpatin, a été le tout premier à recevoir sa première dose de vaccin AstraZeneca/Oxford contre la Covid-19. Il a été suivi par tous les responsables du gouvernement et des Nations Unies pour donner l'exemple et rassurer la population sur l'innocuité et l'efficacité des vaccins reçus au Bénin.

« Les personnes à risque sont le personnel de santé, les personnes âgées de plus de 60 ans et les personnes vivant avec des comorbidités telles que le diabète, l'asthme, la drépanocytose, l'hypertension artérielle, les maladies cardiovasculaires. » a rappelé le ministre de la Santé lors de la cérémonie de lancement de la campagne de vaccination.

Au total, 78 sites à l'échelle nationale ont été identifiés par le gouvernement du Bénin pour recevoir les personnes répondant aux critères de cette première phase de vaccination.

©ONU Benin
Campagne de vaccination contre la Covid-19 avec la livraison de doses dans le cadre de l'initiative COVAX.

Le système de l’ONU, à travers l’OMS et l’UNICEF, a fourni l'appui nécessaire au gouvernement dans l’acheminement du vaccin au Bénin grâce au mécanisme COVAX, la logistique nécessaire sur place, la formation des formateurs d'agents vaccinateurs, le volet communication. L'Organisation des Nations Unies est donc au cœur, en amont et en aval, de la lutte contre la Covid-19.

Le Dr Mamoudou Harouna Djingarey, Représentant Résident par intérim de l'OMS, au nom de tous les partenaires, a saisi l'occasion pour féliciter le gouvernement du Bénin pour les mesures prises dans l'achat de vaccins supplémentaires.

« Permettez-moi de féliciter le gouvernement qui a eu la très louable ambition de planifier au-delà de la vision de l'initiative COVAX en ciblant de vacciner jusqu’à 40% de la population et s’est donné les moyens d'y parvenir avec les fonds propres et la mobilisation de  ressources additionnelles provenant d'autres partenaires locaux », a-t-il déclaré.

Salvator Niyonzima, Coordonnateur Résident au nom du système des Nations Unies, a réitéré l’appui de l’ONU au gouvernement. « L'équipe de l'ONU au Bénin ne cessera de soutenir le gouvernement à accélérer son programme de vaccination à travers le pays, d'autant plus que de nombreux autres pays connaissent un nouveau pic d'infections dû à des variants plus virulents du coronavirus », a-t-il déclaré. Il veut assurer au peuple béninois que le vaccin AstraZeneca est efficace, raison pour laquelle aussi il s’est fait vacciner.

Un article produit par le Bureau du Coordonateur Resident, l’OMS et l’UNICEF au Bénin

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Covid-19 : près de sept millions de doses de vaccin administrées en Afrique (OMS)

La vaccination contre la Covid-19 s’accélère sur le continent africain où près de sept millions de doses de vaccin ont déjà été administrées, a annoncé, jeudi, l’Organisation mondiale de la santé (OMS).