REPORTAGE - En Sierra Leone, une femme officier sur le front de la lutte contre la Covid-19

16 mars 2021

« La situation à laquelle nous avons affaire avec la Covid-19 est évolutive et mouvante », explique la Lieutenante Matilda Mattu Moiwo. « On ne peut pas prévoir à l'avance tout ce qui va se passer ».

La Lieutenante Moiwo est officière d'état-major des forces armées de la République de Sierra Leone. Son entraînement militaire lui est très utile dans la lutte contre la Covid-19.

En tant que Coordinatrice nationale des services médicaux d'urgence à Freetown, la capitale, elle doit jongler entre les services nationaux d'ambulance, les cliniciens qui exercent dans les hôpitaux, les centres de traitement et les unités d'isolement et les services d’aide psychosociale aux patients et aux familles. Elle communique également les résultats des tests et met à jour la base nationale de données sur la Covid-19.

La Lieutenante Moiwo garde la tête froide malgré la multiplication des requêtes adressées à son équipe depuis la détection du premier cas de Covid-19 dans ce pays d'Afrique de l'Ouest, en mars 2020.

Elle se souvient du cas d’une femme enceinte atteinte de la Covid-19 dont la grossesse était arrivée à terme et qui avait besoin d'une césarienne.

« Il ne s'agissait pas seulement de faire accoucher cette femme sans risque. C'était aussi le tout premier accouchement d’une patiente atteinte du coronavirus en Sierra Leone. Le personnel de santé de l'unité d'isolement était inquiet. Et la patiente aussi », raconte-t-elle.

Il a fallu au personnel de santé une heure ou plus pour mettre en place tous les dispositifs nécessaires à un accouchement sans risque, mais au final le travail a payé et la femme a accouché d'une petite fille.

La gestion de cas comme celui-ci exige que l’on fasse preuve de créativité, explique la Lieutenante Moiwo. « Il est primordial d’acheminer les patients aux bons endroits, car nous proposons différents centres de traitement avec différents niveaux de soins, en fonction de la gravité des cas », dit-elle.

La Lieutenante Moiwo ajoute des données quotidiennes dans le cadre de la lutte contre la Covid-19 en Sierra Leone.
© NaCOVERC/Alpha Daramy
La Lieutenante Moiwo ajoute des données quotidiennes dans le cadre de la lutte contre la Covid-19 en Sierra Leone.

Promotion de l’égalité entre les sexes

Le renforcement du leadership des femmes s'inscrit dans le cadre d’une politique gouvernementale visant à promouvoir l'égalité entre les sexes dans tous les domaines de la vie. Parmi les efforts déployés par le gouvernement dans ce sens figurent la promulgation d’une nouvelle loi sur les délits sexuels, la création de guichets uniques pour répondre à la violence sexuelle et de genre, ainsi qu’une déclaration du gouvernement, en 2019, faisant du problème du viol et de la violence sexuelle une urgence nationale.

Tous ces efforts sont soutenus par l'équipe de pays des Nations Unies en Sierra Leone et, selon le Coordonnateur résident des Nations Unies Babatunde Ahonsi, appuyer les mesures qui promeuvent l'égalité entre les sexes est aussi un élément de la lutte contre la Covid-19.

« La pandémie de Covid-19 exige que tout le monde soit sur le pont », a déclaré M. Ahonsi. « Si on empêche les femmes d'occuper des postes de direction, alors c’est comme si on combattait la pandémie avec une main attachée dans le dos. De même, lorsque les femmes subissent des violences sexuelles, le pays dispose de beaucoup moins d'énergie et de ressources pour faire progresser la santé publique ».

L'équation fonctionne dans les deux sens. De la même manière que l'égalité entre les sexes est un facteur d’amélioration de la santé publique, la santé publique peut elle aussi promouvoir l'égalité entre les sexes si on lui accorde l'attention nécessaire.

C'est la raison pour laquelle l'équipe de pays des Nations Unies en Sierra Leone travaille à la fois sur la question de la Covid-19 et celle de l'égalité entre les sexes, en veillant à ce que les deux soient traitées de manière concomitante.

Dans ce contexte, à titre d’exemple, M. Ahonsi a mené, pour le ministère de la santé et de l'assainissement de la Sierra Leone, une initiative visant à obtenir 100.000 masques dans le cadre d’un don de la Chine.

Le PNUD soutient le Sierra Leone dans le cadre de la lutte contre la Covid-19.
Photo PNUD Sierra Leone/Mohamed Kanu
Le PNUD soutient le Sierra Leone dans le cadre de la lutte contre la Covid-19.

Mobilisation de femmes leaders pour lutter contre la Covid-19

L'UNICEF a mobilisé 50 personnalités influentes du monde de la santé, dont des femmes leaders, afin qu’elles plaident en faveur du bon usage des masques, du lavage des mains et du respect de la distanciation physique.

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a quant à elle fourni un appui technique au gouvernement et aux établissements de santé, notamment au Centre national d'intervention d'urgence face à la Covid-19, dont la Lieutenante Moiwo est l'une des responsables.

« Lorsque nous progressons dans le domaine de l’égalité entre les sexes, nous progressons dans tous les domaines de l'activité humaine », a insisté M. Ahonsi.

La Lieutenante Moiwo applique ce principe tous les jours sur le terrain. Elle est convaincue qu'en assumant un rôle de leader, elle contribue à mettre fin à la discrimination à l'égard des femmes.

« Aujourd’hui, l'Organisation mondiale du commerce est dirigée par une femme ; des femmes sont nommées juges à la Cour pénale internationale ; d’autres combattent dans les forces armées et d’autres encore sont présentatrices dans les grands médias. Il est très regrettable que l'on continue à reléguer les femmes au second plan », dit-elle.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.