Covid-19 : hausse de 7% des nouvelles infections et recul des décès dans le monde (OMS)

3 mars 2021

Alors que le nombre de nouveaux décès liés au coronavirus est en recul dans le monde, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) déplore la première remontée des cas d’infections depuis près de deux mois.

Les données épidémiologiques publiées mardi soir montrent une augmentation de 7% après six semaines consécutives de baisse.Plus de 2,6 millions de nouveaux cas de contaminations ont été ainsi signalés la semaine dernière dans le monde.

La région la plus affectée par cette progression est la Méditerranée orientale, mais les Amériques (+6%), l’Europe (+9%) et l’Asie du Sud-Est (+9%) la constatent également. Seuls l’Afrique (-24%) et, dans une moindre mesure, le Pacifique occidental (-2%) ont observé une baisse des nouvelles infections.

La semaine dernière, les cinq pays ayant signalé le plus grand nombre de nouveaux cas étaient les États-Unis (472.904 nouveaux cas, soit une baisse de 2%), le Brésil (373.954 nouveaux cas, soit une hausse de 18%), la France (149.959 nouveaux cas, soit une augmentation de 14%), l’Italie (112.029 nouveaux cas, soit une hausse de 32%) et l’Inde (105.080 nouveaux cas, soit une augmentation de 21%).

Assouplissement des mesures sanitaires et propagation des variants

Parmi les « raisons possibles » de cette hausse dans le monde, l’OMS cite « la propagation préoccupante et continue de variants plus transmissibles (COV), l’assouplissement des mesures sanitaires et sociales et la lassitude à l’égard du respect des gestes barrières et autres mesures de prévention ». Une façon pour l’agence sanitaire mondiale de rappeler que le fondement de la réponse repose sur ces mesures de santé publique de base.

Pour les autorités sanitaires, cela signifie des tests, la recherche des contacts, l’isolement, une quarantaine soutenue et des soins de qualité. Pour les individus, cela signifie éviter les foules, la distanciation physique, l’hygiène des mains, les masques et la ventilation.

« En outre, l’immunité conférée par la vaccination prend des semaines au niveau individuel, et il peut être plus long d’observer les effets au niveau de la population », met en garde l’OMS.

Par ailleurs, le nombre de nouveaux décès liés au coronavirus dans le monde a reculé de 6% la semaine dernière par rapport à la précédente, avec plus de 63.000 nouveaux morts.

Plus de 114,14 millions de cas et 2,53 millions de morts dans le monde

Ces nouveaux décès ont diminué dans quatre régions : l’Europe (-15 %), l’Afrique (-19 %), le Pacifique occidental (-35 %) et les Amériques (-1%). Dans le même temps, ils ont augmenté de 47% dans la région de l’Asie du Sud-Est, en partie en raison de la déclaration rétrospective des décès au Népal.

Selon des données de l’OMS publiées mardi soir à Genève et qui portent jusqu’à dimanche matin, les Amériques ont signalé plus de 1,1 million de nouveaux cas et près de 34.000 décès, ce qui représente 42 % des cas et 53 % des décès dans le monde.

Au total, la pandémie de Covid-19 a fait plus de 2.535.520 morts dans le monde depuis fin décembre 2019, selon un bilan établi par l’OMS mercredi. Plus de 114,14 millions de cas d’infection ont été officiellement diagnostiqués depuis le début de l’épidémie.

Augmentation de 14% des nouveaux cas en Méditerranée orientale

L’analyse des données par région montre que la Méditerranée orientale a enregistré la plus forte hausse des nouvelles infections. La semaine dernière, cette partie du monde a signalé plus de 207.000 nouveaux cas, soit une augmentation de 14% par rapport à la semaine précédente. Dans toute la région, 14 pays sur 22 (64%) ont signalé une hausse des nouveaux cas et 8 sur 22 (36%) ont enregistré une baisse cette semaine.

Les nouveaux décès ont augmenté dans 13 des 22 pays (59 %) et ont diminué dans 7 des 22 pays (32 %). La Méditerranée orientale a fait état d’un peu plus de 2.500 nouveaux décès, soit une augmentation de 5%.

En Asie du Sud-Est, plus de 171.000 nouveaux cas y ont été recensés, soit une hausse de 9% par rapport à la semaine précédente. Dans le même temps, la région a fait état de plus de 3.200 nouveaux décès, soit près de 50% de baisse Dans toute la région, les nouveaux décès ont augmenté dans 3 pays sur 10 (30%) et diminué dans 5 pays sur 10 (50%).

Plus d’un million de nouveaux cas en Amérique et en Europe

De leur côté, les Amériques ont comptabilisé plus de 1,1 million de nouveaux cas et un peu moins de 34.000 nouveaux décès. Il s’agit respectivement d’une hausse de 6% et d’une diminution de 1 % par rapport à la semaine précédente. Selon l’OMS, c’est la première augmentation du nombre de nouveaux cas depuis la semaine qui s’est terminée le 10 janvier.

Les nouveaux cas ont augmenté dans 22 des 56 pays (39 %) et ont diminué dans 24 des 56 pays (43 %). Cette semaine, les nouveaux décès ont augmenté dans 11 pays sur 56 (20 %) et diminué dans 20 pays sur 56 (36 %).

L’Europe a signalé plus d’un million de nouveaux cas et plus de 21.000 nouveaux décès, soit une augmentation de 9% et une diminution de 15% respectivement par rapport à la semaine précédente. Il s’agit de la première hausse du nombre de nouveaux cas depuis le début de l’année, et d’une inversion des baisses enregistrées au cours des deux semaines précédentes. Cette semaine, les nouveaux cas ont augmenté dans 36 pays sur 61 (59%) et ont diminué dans 22 pays sur 61 (36%), tandis que les nouveaux décès ont augmenté dans 16 pays sur 61 (26%) et ont diminué dans 30 pays sur 61 (49%).

La plus forte baisse en pourcentage des nouveaux cas signalée en Afrique

Mais la baisse la plus spectaculaire a été notifiée sur le continent africain, qui a signalé plus de 50.000 nouveaux cas (-24%) et 1.500 nouveaux décès (-19%). « Cela représente la plus forte baisse en pourcentage des nouveaux cas et la deuxième plus forte baisse des nouveaux décès au niveau mondial », relève l’OMS.

Comme pour illustrer cette tendance à la baisse, l’Afrique du Sud, pays le plus touché du continent, signale 9.858 nouveaux cas, soit une diminution de 20%). Autre pays touché, le Nigeria, qui comptabilise 3.864 nouveaux cas de contamination, soit une baisse de 34%.

Plus largement, le nombre de nouveaux cas a diminué dans 30 des 49 pays (64%) et a augmenté dans 17 des 49 pays (36%). Cette semaine, les nouveaux décès ont augmenté dans 13 pays sur 49 (28%) et ont diminué dans 24 pays sur 49 (53%).

La région du Pacifique occidental a signalé un peu plus de 44.000 nouveaux cas la semaine dernière, soit une baisse de 2% par rapport à la semaine précédente, et a fait état d’un peu moins de 800 nouveaux décès, soit une diminution de 35%. Sur les 22 pays de la région, le nombre de nouveaux cas a augmenté dans 6 d’entre eux (27%) cette semaine, tandis qu’il a diminué dans 10 des 22 pays (45%). Le nombre de nouveaux décès a augmenté dans 1 des 22 pays (14%) et a diminué dans 5 des 22 pays (23%) cette semaine.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Covid-19 : première hausse des cas en sept semaines, les vaccins seuls ne protègeront pas (OMS)

Alors que plusieurs pays, notamment développés, ont entamé depuis plusieurs semaines leur campagne de vaccination, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) s’est inquiétée, lundi, de la nouvelle progression du coronavirus.