Palestine : l’ONU salue les progrès dans la préparation des élections et la mobilisation des électeurs

26 février 2021

L’envoyé de l’ONU au Moyen-Orient a indiqué vendredi au Conseil de sécurité que les élections à venir en Palestine pouvaient être une opportunité à saisir pour le peuple palestinien et raviver la solution à deux Etats.

« Les factions palestiniennes progressent vers la tenue d'élections législatives, présidentielle et au Conseil national palestinien », a déclaré Tor Wennesland, le Coordonnateur spécial pour le processus de paix au Moyen-Orient aux membres du Conseil de sécurité.

Plus tôt ce mois-ci, les représentants de ces factions se sont réunis au Caire, la capitale de l’Egypte. Ils sont parvenus à un accord sur plusieurs questions en suspens et ont fait avancer le processus électoral.

« Les factions ont également souligné que des élections devaient avoir lieu dans toute la Cisjordanie occupée, y compris à Jérusalem-Est, et dans la bande de Gaza, sans exception », a indiqué M. Wennesland qui a salué les mesures positives prises à ce jour ainsi que le rôle de chef de file joué par l’Égypte pour aider à faire avancer ce processus.

« Pendant ce temps, le public palestinien fait sa part », a dit l’envoyé onusien.  Le 17 février, la Commission électorale centrale a clôturé l'inscription des électeurs et annoncé 421.000 nouveaux inscrits, portant le nombre total d'électeurs inscrits à plus de 2,6 millions, soit 93% de tous les électeurs éligibles selon les estimations démographiques du Bureau central palestinien des statistiques. Environ 80% des 1,56 million d'électeurs qui voteront pour la première fois ont moins de 30 ans. « Il est encourageant de voir une participation publique aussi forte au processus démocratique », s'est félicité le Coordonnateur spécial.

« L'ONU continuera de travailler collectivement pour soutenir le peuple palestinien, notamment en facilitant et en soutenant les préparatifs en vue de ces élections importantes », a-t-il assuré.

L'espoir de réaliser la solution à deux États

M. Wennesland, qui a pris ses fonctions en janvier, a rappelé l’importance d’entamer le processus visant à redonner aux Palestiniens et aux Israéliens « l’espoir que la réalisation de la solution à deux États et une paix juste, durable et globale puisse être réalisée ».

« Compte tenu de la réalité des développements sur le terrain, la profondeur de la tâche est décourageante, mais pas insurmontable. Nous devons saisir les opportunités émergentes », a-t-il dit.

Les prochaines élections en Palestine pourraient être une de ces opportunités, a souligné le Coordonnateur spécial. Selon lui, le taux d’inscription extraordinairement élevé parmi les Palestiniens est une réponse extrêmement positive de la part du peuple palestinien à l’appui de l’appel du Président Abbas à des élections.

« C'est une indication claire qu'ils veulent participer à la décision de leur propre avenir politique », a dit M. Wennesland. « La tenue d'élections libres et équitables dans tout le territoire palestinien occupé est une étape cruciale vers le rétablissement de l'unité nationale palestinienne, qui peut renouveler la légitimité des institutions nationales, y compris un Conseil législatif et un gouvernement démocratiquement élus en Palestine ».

L’envoyé de l'ONU a tenu à souligner que « le droit de vote démocratique, en particulier pour les jeunes, est le droit de décider de son propre avenir politique et doit être soigneusement protégé ». Il a assuré que l'ONU et la communauté internationale continueront de jouer un rôle actif dans le soutien du processus électoral.

« Les élections aideront également à ouvrir la voie vers la restauration d'un horizon politique légitime pour parvenir à une solution à deux États », a-t-il dit. « L'Organisation des Nations Unies, aux côtés de ses partenaires du Quatuor pour le Moyen-Orient, continuera d'appuyer les Palestiniens et les Israéliens dans leurs efforts pour atteindre cet objectif ».

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

La décision de la CPI sur sa compétence dans les territoires palestiniens occupés est un pas en avant vers la justice (expert)

Un expert des droits humains des Nations Unies a déclaré mardi que la décision de la Cour pénale internationale (CPI) selon laquelle elle est compétente pour juger les crimes graves commis dans les territoires palestiniens occupés, y compris les crimes de guerre potentiels, « constitue une avancée majeure pour mettre fin à l'impunité et garantir la justice ».