Libye : le Conseil de sécurité demande aux dirigeants intérimaires de préparer les élections de décembre

10 février 2021

Le Conseil de sécurité de l'ONU a appelé mardi les nouveaux dirigeants intérimaires de la Libye à former rapidement un gouvernement inclusif et à procéder aux préparatifs nécessaires pour les élections présidentielle et parlementaires de décembre.

La semaine dernière, les membres du Forum de dialogue politique libyen ont choisi un Premier ministre par intérim et le Président du nouveau conseil exécutif, chargé de conduire le pays aux élections, prévues pour le 24 décembre de cette année.

Dans une déclaration publiée par la Présidence du Conseil, le Conseil de sécurité a salué l'accord « comme une étape importante dans le processus politique libyen » et a exhorté les dirigeants intérimaires « à améliorer les services et à lancer un programme national de réconciliation ».

Retirer toutes les forces étrangères, les mercenaires

Les 15 membres du Conseil ont appelé toutes les parties à mettre en œuvre intégralement l'accord de cessez-le-feu d'octobre 2020, en demandant instamment aux États membres de l'ONU « de respecter et de soutenir la mise en œuvre intégrale de l'accord, notamment par le retrait sans plus tarder de toutes les forces étrangères et des mercenaires de Libye ». 

Le Conseil de sécurité a également demandé que tous les États membres respectent pleinement l'embargo sur les armes imposé par le Conseil, conformément aux résolutions pertinentes. 

Le Conseil de sécurité a en outre souligné l'importance d'un mécanisme crédible et efficace de surveillance du cessez-le-feu dirigé par la Libye sous les auspices des Nations unies, et s'est félicité du déploiement rapide d'une équipe avancée en Libye.

Il a ajouté qu'il attendait avec intérêt de recevoir du Secrétaire général des Nations Unies des propositions sur les tâches et l'ampleur du mécanisme. 

MANUL
Ján Kubiš, chef de la Mission d'appui des Nations Unies en Libye (MANUL).

Le nouveau chef de la mission des Nations Unies prend ses fonctions 

Lundi, Ján Kubiš a pris ses fonctions de nouvel Envoyé spécial pour la Libye et de chef de la Mission d’appui des Nations Unies dans le pays (MANUL), soulignant l'engagement de l'Organisation en faveur d'une Libye stable, prospère, souveraine et unifiée. 

Selon un communiqué de presse publié par la MANUL, M. Kubiš s'est entretenu par téléphone avec de hauts responsables libyens, dont le Président du Conseil de la présidence, le Ministre des affaires étrangères et le Président de la Chambre des représentants, ainsi qu'avec des interlocuteurs régionaux et internationaux clés. 

L'Envoyé spécial des Nations Unies s'est également entretenu avec Mohammad Younes Menfi, Président désigné du Conseil de la présidence, et Abdul Hamid Mohammed Dbeibah, Premier ministre désigné. Ils ont discuté de la voie à suivre pour assurer une transition en douceur du pouvoir à la nouvelle autorité exécutive intérimaire unifiée, a ajouté le communiqué de presse. 

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Libye : l’ONU se félicite de la sélection d’un exécutif provisoire unifié

Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, s’est félicité, vendredi, de la sélection d’un exécutif provisoire unifié pour la Libye par le Forum du dialogue politique libyen au terme d’une réunion de cinq jours en Suisse.