Réfugiés centrafricains en RDC : l’ONU coordonne une réponse humanitaire urgente

10 février 2021

Face à l’afflux de réfugiés centrafricains dans le nord de la République démocratique du Congo (RDC), les Nations Unies coordonnent la réponse humanitaire pour venir en aide à des dizaines de milliers de personnes dans le besoin.

Les Centrafricains qui fuient les violences dans leur pays continuent d’arriver en RDC. Selon les autorités locales, ils seraient 92.000 à avoir trouvé refuge sur le territoire congolais. Ces réfugiés sont arrivés dans 40 différentes localités situées dans les provinces du Bas-Uele, du Nord Ubangi et du Sud Ubangi, toutes frontalières de la République centrafricaine (RCA).

Dans le nord de la RDC, l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) procède à l’enregistrement biométrique quotidien de près de 1.000 nouveaux arrivants. Cet enregistrement permet d’identifier les personnes vulnérables et de déterminer les chiffres exacts des personnes ayant traversé la frontière et ayant besoin d’assistance.

« Nous sommes vivement préoccupés par cette situation humanitaire », a déclaré la Représentante du HCR en RDC, Liz Kpam Ahua, dans un communiqué. « La plupart des réfugiés centrafricains vivent dans des zones reculées et difficiles d’accès et ont d’urgence besoin d’eau, d’abri, d’accès aux services de santé et d’installations sanitaires », a-t-elle expliqué.

La semaine dernière, le Coordonnateur humanitaire en RDC, David McLachlan-Karr, a conduit une délégation composée d’agences des Nations Unies, du Forum des ONG internationales et de la Commission nationale pour les réfugiés dans la province du Nord Ubangi.

Cette visite de 72 heures, organisée par le HCR, visait essentiellement à évaluer les besoins des réfugiés centrafricains arrivés en nombre important ces dernières semaines dans le nord de la RDC, en raison des violences et de l’insécurité survenues dans le contexte des élections du 27 décembre en RCA.

Une réponse multisectorielle impliquant différents acteurs

Sur le terrain, la délégation des humanitaires a pu voir la réalité des réfugiés centrafricains et des communautés congolaises qui les ont accueillis dans le territoire de Yakoma et à Gbadolite, la capitale du Nord Ubangi seulement située à 12 kilomètres de la frontière centrafricaine.

« Nous sommes venus en équipe parce que nous envisageons une réponse multisectorielle d’urgence », a expliqué M. McLachlan-Karr. « Il était donc important que chacun des potentiels intervenants participe à cette visite pour évaluer la situation et bien orienter les interventions » a ajouté le Coordonnateur humanitaire en RDC.

Cette visite de terrain a permis à la délégation menée par l’ONU de se rendre compte des actions déjà entreprises par les acteurs opérationnels, mais aussi de rencontrer les autorités au niveau local et provincial afin de travailler en étroite collaboration avec eux et coordonner la réponse humanitaire, voulue de toute urgence.

« Les communautés hôtes dans ces régions accueillent généreusement ces personnes mais leurs ressources sont extrêmement limitées », a expliqué Mme Kpam Ahua. Sur place, le HCR et ses partenaires distribuent déjà des articles de secours aux familles les plus vulnérables et travaille avec le gouvernement et les autres acteurs humanitaires sur place pour venir en aide au plus vite aux personnes dans le besoin.

Aider les réfugiés et les communautés d’accueil

A l’issue de leur mission dans le nord de la RDC, les humanitaires se sont accordés sur la nécessité de déployer des activités d’urgence dans les domaines de l’éducation, abris, santé, sécurité alimentaire ainsi que l’eau, hygiène et assainissement. D’autres besoins sont également pris en compte notamment pour ce qui est de l’appui à apporter aux communautés d’accueil pour atténuer l’impact causé par les réfugiés.
 
« Nous sommes conscients des défis de mobilisation des ressources en cette période de sous-financement de l’action humanitaire », a reconnu M. McLachlan-Karr. « Mais nous allons élaborer un plan de réponse d’urgence sous le leadership du HCR pour des opérations conjointes, avec l’appui des bailleurs ». 

Dans le nord de la RDC, les humanitaires ont également noté des défis en matière d’accès et des contraintes logistiques d’acheminement de l’aide, qui seront aggravées par la prochaine saison des pluies. « Nous en tiendrons compte dans notre planification », a assuré le coordonnateur humanitaire.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

République centrafricaine : plus de 200.000 personnes déplacées par les violences (HCR)

Plus de 200.000 personnes ont fui l’insécurité et les combats en République centrafricaine (RCA) depuis les violences qui ont éclaté en marge des élections de décembre dernier, a indiqué vendredi l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés (HCR).