Covid-19 : le chef de l'OMS et Bloomberg appellent à prêter attention aux maladies non transmissibles

3 février 2021

Le fondateur de Bloomberg LP et de Bloomberg Philanthropies, Michael R. Bloomberg, a joint aujourd'hui sa voix à celle du Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, Directeur général de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), pour demander une action urgente afin de lutter contre les maladies non transmissibles (MNT).

« La pandémie de Covid-19 a mis en évidence tout le danger que représentent les maladies non transmissibles et a montré qu'il était urgent de renforcer les politiques de santé publique et les investissements pour les prévenir », a déclaré le Dr Tedros.

« Nous exhortons les dirigeants mondiaux des entreprises et des gouvernements à prendre des mesures énergiques pour prévenir les maladies non transmissibles. Moins de maladies non transmissibles aurait signifié moins de décès pendant la pandémie », a-t-il ajouté.

L’OMS rappelle que le diabète, l'hypertension, les maladies cardiaques, le cancer et les maladies respiratoires, sont responsables de plus de 74% des décès dans le monde et aggravent l'état des patients atteints de la Covid-19.

« La majorité de ceux qui sont morts de la Covid-19 avaient une maladie non transmissible sous-jacente, comme une maladie cardiovasculaire, le diabète, une maladie pulmonaire chronique ou un cancer », a déclaré de son côté Michael R. Bloomberg, Ambassadeur mondial de l'OMS pour les maladies non transmissibles et les traumatismes.

« Les maladies non transmissibles représentent près des trois quarts de tous les décès dans le monde, et l'ampleur et l'urgence du problème ont été mises en évidence par la Covid-19. Les maladies non transmissibles peuvent être évitées, et nous savons ce qui fonctionne », a-t-il ajouté.

L’ancien maire de New York a rappelé que Bloomberg Philanthropies travaille avec l'OMS pour réduire la consommation de tabac, soutenir des régimes alimentaires plus sains, lutter contre les maladies cardiovasculaires et renforcer les données sanitaires pour guider notre travail. 

Des femmes atteintes d'un cancer du sein reçoivent un traitement gratuit à l'Institut national du cancer à Mexico City.
Photo : Organisation panaméricaine de la santé.
Des femmes atteintes d'un cancer du sein reçoivent un traitement gratuit à l'Institut national du cancer à Mexico City.

Troisième mandat d’Ambassadeur de l’OMS

Ce mercredi, l'agence onusienne a par ailleurs confirmé que M. Bloomberg va poursuivre pour un troisième mandat son travail d'Ambassadeur mondial de l'OMS pour les maladies non transmissibles et les traumatismes.

Ce rôle fait suite à des décennies d'engagement dans la politique de santé, notamment ses trois mandats de maire de New York, et à une collaboration de longue date avec l'OMS pour relever certains des plus grands défis sanitaires mondiaux. Dans son rôle, M. Bloomberg continuera à sensibiliser au lien entre la Covid-19 et les MNT.

Les maladies non transmissibles tuent actuellement plus de 40 millions de personnes chaque année. Ces maladies chroniques ont également augmenté le nombre de décès dus à la Covid-19, qui a déjà fait plus de deux millions de victimes. Les personnes obèses, les fumeurs et les hypertendus courent un risque accru d'être hospitalisés et de mourir des suites de la Covid-19.

Outre la Covid-19, le travail de Bloomberg avec l'OMS et, plus largement, les investissements dans la santé publique se concentrent sur des initiatives majeures et vitales visant à réduire le tabagisme et la consommation de cigarettes électroniques chez les jeunes, à soutenir une politique alimentaire saine, à réduire le nombre de noyades et à améliorer la sécurité routière et la santé maternelle, entre autres.

En 2017, Bloomberg Philanthropies s'est associé à l'OMS et à Vital Strategies pour lancer le Partenariat pour des villes en bonne santé, un réseau de 70 villes mondiales, couvrant près de 300 millions de personnes, qui s'est engagé à prévenir les maladies non transmissibles et les blessures depuis 2017. Au cours de l'année écoulée, il a étendu son soutien aux responsables urbains du monde entier afin d'inclure les ressources et les outils nécessaires pour surmonter les défis de la pandémie.

Un Nigérian de 54 ans, atteint de diabète de type 2, a dû se faire amputer du pied droit.
Photo : OMS/Andrew Esiebo/ Photos Panos
Un Nigérian de 54 ans, atteint de diabète de type 2, a dû se faire amputer du pied droit.

15 ans de collaboration

Après plus de 15 ans de collaboration, l'OMS et Bloomberg Philanthropies ont partagé des réalisations majeures dans le domaine de la santé publique :

  • 5 milliards de personnes couvertes par au moins une mesure forte de lutte contre le tabagisme
  • 3,3 milliards de personnes ont bénéficié d'un renforcement de la législation en matière de sécurité routière
  • 70 villes couvrant près de 300 millions de personnes, engagées dans la prévention des MNT et des blessures

Des pays du monde entier ont été aidés à renforcer leurs systèmes de données sur la santé par le biais du programme « Des données pour la santé ». Le rapport SCORE récemment publié est le premier à évaluer les progrès des pays dans la production de données sanitaires durables.

L'OMS et Bloomberg Philanthropies continueront à faire évoluer la lutte contre le tabagisme, la prévention des maladies non transmissibles, la sécurité routière, les blessures et l'amélioration des données sur la santé.

Dans le courant de l'année, en partenariat avec Bloomberg Philanthropies, l'OMS lancera un nouveau « dossier d'investissement dans les maladies non transmissibles » qui soulignera l'intérêt d'investir dans des politiques et des interventions visant à prévenir les MNT.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.