Covid-19 : baisse de 13% des nouvelles infections en une semaine (OMS)

Au Sri Lanka, un thermomètre pistolet est utilisé pour prendre la température d'un garçon.
© UNICEF/Chameera Laknath
Au Sri Lanka, un thermomètre pistolet est utilisé pour prendre la température d'un garçon.

Covid-19 : baisse de 13% des nouvelles infections en une semaine (OMS)

Santé

Les nouveaux cas de coronavirus ont baissé de 13% en une semaine au niveau mondial, sous les 3,7 millions, a indiqué mercredi l’Organisation mondiale de la santé (OMS).  C'est la troisième semaine consécutive de baisse, comme l’avait annoncé lundi le Directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus.

Seule l’Asie du Sud-Est a observé une hausse de 3%. Toutes les autres régions ont pu s’appuyer sur des baisses des nouvelles contaminations. Le recul atteint même plus d’un quart en Afrique (27%), 18% en Europe ainsi que 11% dans les Amériques et au Pacifique occidental.

S’agissant des nouveaux décès, le nombre a là aussi baissé, de 1%, avec plus de 96.000 morts, ce qui est comparable à la semaine précédente. 

Selon l’agence sanitaire mondiale de l’ONU, le Pacifique occidental (21%), la Méditerranée orientale (9%) et le continent américain (4%) ont toutefois fait face à davantage de nouvelles victimes, alors que celles-ci ont été moins nombreuses en Europe et en Afrique.

Plus de 25% de recul des nouveaux cas en Afrique

Les cinq pays ayant signalé le plus grand nombre de nouveaux cas la semaine dernière sont les États-Unis, avec plus d’un millions de cas, soit une diminution de 15% ; le Brésil (364.593 cas, soit une hausse de 1%) ;  le Royaume-Uni (178.629 cas, soit une baisse de 31%) ; la France (141.092 cas, soit une hausse de 2%) et la Russie (131.039 cas, soit une baisse de 13%).

Plus largement, la baisse la plus notable a été signalée en Afrique. La semaine dernière, la région africaine a signalé plus de 108.000 nouveaux cas et un peu plus de 4.600 décès, soit une diminution de 27% des cas et de 8% des décès respectivement par rapport à la semaine précédente. Les cas ont diminué pendant deux semaines consécutives.

L’Afrique du Sud reste toujours le pays le plus touché avec 44.397 nouveaux cas, qui représentent toutefois une baisse de 44%. Le pays recense également le plus grand nombre de nouveaux décès au cours de la semaine écoulée, avec 3.377 morts, une baisse de 9%.
 

Le Marché Richard Lenoir en plein air un dimanche matin sous COVID à Paris, France, 3 janvier 2021.
IMF/Cyril Marcilhacy
Le Marché Richard Lenoir en plein air un dimanche matin sous COVID à Paris, France, 3 janvier 2021.

Le Royaume-Uni et la France signalent plus de nouveaux cas en Europe

De son côté, la région européenne a signalé plus de 1,2 million de nouveaux cas et plus de 36.000 nouveaux décès, soit une baisse de 18% et de 8% respectivement par rapport à la semaine précédente. 

Les trois pays ayant signalé le plus grand nombre de nouveaux cas sont le Royaume-Uni (178.629 nouveaux cas, soit une baisse de 31%), la France (141.092 nouveaux cas, soit une hausse de 2 %) et la Russie (131.039 nouveaux cas, soit une baisse de 13%). 

Les plus grands nombres de décès ont été signalés au Royaume-Uni (8.242 nouveaux décès, soit une baisse de 6 %), en Allemagne (5.075 nouveaux décès, soit une baisse de 7%) et en Russie (3.720 nouveaux décès, soit une baisse de 5 %).

Dans la région des Amériques, plus de 1,8 million de nouveaux cas et plus de 47.000 nouveaux décès ont été signalés. Il s’agit d’une diminution de 11% et d’une augmentation de 4 % respectivement par rapport à la semaine précédente.

Hausse de plus de 20% des décès au Pacifique occidental

Avec plus de 1,07 million de nouveaux cas et 22.506 nouveaux décès, les États-Unis d’Amérique restent le pays le plus touché. Il s’agit respectivement d’une baisse de 15 % et d’une augmentation de 4 %.

La même tendance à la baisse a été observée la semaine dernière en Méditerranée orientale. La région a signalé plus de 161.000 nouveaux cas, (une baisse de 5 %) et 3.200 nouveaux décès (une hausse de 9 %).

De son côté, le Pacifique occidental a signalé 72.000 nouveaux cas, soit une baisse de 11 % par rapport à la semaine précédente. Dans le même temps, une « hausse marquée » (21 %) du nombre de nouveaux décès a été observée, avec plus de 1.200 décès répertoriés cette semaine.

Après une lente diminution du nombre de nouveaux cas au cours des dernières semaines, l’Asie du Sud-Est a observé une tendance à la hausse, avec 200.000 nouveaux cas. Il s’agit d’une augmentation de 3 % par rapport à la semaine dernière. Durant la même période, 3.000 nouveaux décès ont été comptabilisés par l’OMS (0% de variation).