Covid-19 : l’UNICEF prévoit d’expédier 2 milliards de doses de vaccins aux pays en développement en 2021

23 novembre 2020

Près de 2 milliards de doses de vaccins anti Covid-19 seront expédiées l’année prochaine et transportées par avion vers les pays en développement, dans le cadre d’une « opération historique et gigantesque », a affirmé lundi le Fonds des Nations unies pour l’enfance. 

« Alors que les travaux se poursuivent pour développer les vaccins contre le coronavirus, l’UNICEF intensifie ainsi ses efforts avec les compagnies aériennes, les opérateurs de fret, les compagnies maritimes et d’autres associations logistiques pour livrer des vaccins vitaux aussi rapidement et en toute sécurité que possible », a déclaré Etleva Kadilli, Directrice de la division des approvisionnements de l’UNICEF, dans un communiqué. 

Cette annonce intervient alors que les dirigeants du G20 se sont engagés lors du sommet virtuel de Riyad à assurer une distribution équitable des vaccins. 

L’objectif est de transporter à temps près de 2 milliards de doses de vaccins en 2021. Cette expédition s’ajoute au milliard de seringues qui doivent être transportées par fret maritime. 

Pour donner le coup d’envoi des préparatifs, l’UNICEF, en collaboration avec l’Association internationale du transport aérien (IATA), a informé la semaine dernière les principales compagnies aériennes mondiales des besoins en capacité prévus. 

Ce sont plus de 350 partenaires logistiques, dont des opérateurs de fret aérien, des compagnies maritimes et des associations logistiques mondiales, qui ont été contactés. 

Une opération « historique et gigantesque »

« Cette collaboration inestimable contribuera grandement à garantir la mise en place d’une capacité de transport suffisante pour cette opération historique et gigantesque », a ajouté Mme Kadilli. 

Selon l’agence onusienne, l’achat, la livraison et la distribution des vaccins Covid-19 devrait être la plus importante opération de ce type jamais entreprise. 

L’UNICEF dirige les efforts d’achat et de livraison des vaccins auprès des fabricants qui ont des accords avec le dispositif COVAX. En collaboration avec l’Organisation panaméricaine de la santé (OPS), l’UNICEF coordonnera l’achat et la livraison pour 92 économies à faible revenu et à revenu intermédiaire inférieur aussi rapidement et sûrement que possible.

Le mécanisme international COVAX - co-dirigé par l’Alliance GAVI pour les vaccins, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et la Coalition pour les innovations en matière de préparation aux épidémies - vise à garantir aux pays en développement, l’accès au futur vaccin contre le coronavirus. 

« Nous avons besoin de tout le monde sur le pont alors que nous nous préparons à livrer des doses de vaccin anti Covid-19, des seringues et d’autres équipements de protection individuelle pour protéger les travailleurs, qui sont première ligne dans le monde entier. En protégeant ces travailleurs, nous protégeons en fin de compte les millions d’enfants qui dépendent de leurs services essentiels », a fait valoir la Directrice de la division des approvisionnements de l’UNICEF.

L’UNICEF, premier acheteur de doses de vaccins au monde

Dans le cadre du dispositif COVAX, le rôle de l’UNICEF découle de son expertise dans le domaine de l’achat des vaccins. En tant que premier acheteur de vaccins au monde, l’agence onusienne achète normalement plus de 2 milliards de doses de vaccins par an pour la vaccination de routine et la lutte contre les épidémies, pour le compte de près d’une centaine de pays. 

Cette expertise hors pair comprend la coordination de milliers d’expéditions avec diverses exigences en matière de chaîne du froid. Ce qui fait de l’UNICEF un expert de la gestion de la chaîne d’approvisionnement des produits à température contrôlée, un dispositif « essentiel au cours de cette entreprise historique ».

« Le soutien des gouvernements, des partenaires et du secteur privé sera primordial pour transporter le plus efficacement possible les vaccins contre des maladies mortelles telles que la rougeole, la diphtérie et le tétanos, ainsi que pour la Covid-19 », a rappelé Mme Kadilli.  

Et afin de préparer l’arrivée d’éventuels vaccins contre la Covid-19 et de garantir leur approvisionnement, l’UNICEF a entamé le mois dernier un processus visant à stocker plus d’un milliard de seringues d’ici à 2021. 

Par ailleurs, l’agence onusienne a livré depuis le début de l’année pour plus de 190 millions de dollars de fournitures telles que des masques, des blouses, des concentrateurs d’oxygène et des kits de tests de diagnostic pour aider les pays à faire face à la pandémie.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Le chef de l’ONU appelle les dirigeants du G20 à prendre des mesures audacieuses pour éviter une dépression mondiale

Alors qu’un Sommet du G20, qui rassemble les principales puissances du monde, est organisé les 21 et 22 novembre par l'Arabie saoudite, le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a appelé les dirigeants de ce groupe à prendre des mesures audacieuses pour éviter une dépression mondiale.