Éthiopie : l’ONU se félicite des efforts visant à résoudre pacifiquement le conflit dans la région du Tigré

21 novembre 2020

Le Secrétaire général de l'ONU a salué la nomination vendredi par l'Union africaine de trois envoyés de haut niveau pour soutenir les efforts visant à résoudre pacifiquement le conflit dans la région du Tigré en Éthiopie. 

Selon une déclaration de son porte-parole, António Guterres a félicité le Président de l'Union africaine et de l'Afrique du Sud, Cyril Ramaphosa, pour cette initiative et exprimé le plein soutien des Nations Unies. 

M. Guterres a également exprimé sa reconnaissance au Premier ministre éthiopien, Abiy Ahmed, pour avoir facilité cette initiative de paix. 

Le chef de l’ONU a réitéré l'engagement des Nations Unies à soutenir les efforts visant à assurer une Éthiopie pacifique, stable et prospère. 

Après des semaines de conflit larvé, le gouvernement fédéral éthiopien a lancé le 4 novembre dernier une opération militaire contre la région dissidente du Tigré, suite à une attaque contre une « base militaire fédérale » que le Premier ministre Abiy Ahmed a attribuée au gouvernement local, dirigé par le Front de libération du peuple du Tigré.

Depuis, des dizaines de milliers de personnes ont fui les violences pour se réfugier notamment au Soudan.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Tigré (Éthiopie) : l’ONU a besoin de 200 millions de dollars pour accueillir 200.000 réfugiés au Soudan

Alors que le nombre de personnes fuyant la région éthiopienne du Tigré pour se rendre dans l’Est du Soudan dépasse désormais le seuil des 33.000 réfugiés, les agences d’aide de l’ONU et leurs partenaires humanitaires recherchent 200 millions de dollars.