Libye : un forum de dialogue politique débute à Tunis sous l’égide de l’ONU

9 novembre 2020

Un Forum de dialogue politique libyen a débuté lundi à Tunis, en Tunisie, sous l’égide des Nations Unies, l’occasion pour le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, d’appeler les participants à accepter de faire des compromis pour ramener la paix en Libye.

« Vous avez la possibilité de mettre fin à un conflit tragique et de créer un avenir de dignité et d’espoir », a déclaré M. Guterres dans un message vidéo.

Il a rappelé que la signature d'un accord de cessez-le-feu par les parties libyennes à Genève le mois dernier a constitué un pas en avant fondamental et il a félicité tous ceux qui sont engagés dans ce processus « pour leur courage et leur détermination ».

« C'est maintenant à vous de façonner l'avenir de votre pays. Votre engagement en faveur de ce processus contribuera à restaurer la souveraineté libyenne et la légitimité démocratique des institutions libyennes », a déclaré le Secrétaire général.

« Lorsque vous vous engagez dans un dialogue pour résoudre vos différends, votre détermination sera mise à l'épreuve. Cependant, le compromis est la seule approche qui ouvrira la voie à l’unité nationale », a-t-il ajouté, promettant le soutien des Nations Unies.

Le Secrétaire général a appelé la communauté internationale à apporter également son ferme soutien, notamment en garantissant le plein respect de l'embargo sur les armes du Conseil de sécurité.

« L'avenir de la Libye et de tout son peuple est plus grand que toute différence partisane ou individuelle. L'avenir de la Libye est désormais entre vos mains », a-t-il conclu à l’adresse des participants du forum.

La Représentante spéciale par intérim du Secrétaire général pour la Libye, Stephanie Williams, a affiché pour sa part son optimisme. « Après 18 mois de guerre et de nombreuses années de crise, je crois qu'il y a enfin une lueur d'espoir », a-t-elle dit, selon le compte Twitter de la Mission des Nations Unies en Libye (MANUL).

Elle a toutefois prévenu que ce forum « ne résoudrait pas tous les problèmes de la Libye » mais que si aucun n’est résolu, « un règlement futur deviendra impossible ».

« Le peuple libyen a collectivement une vision pour sortir la Libye de cette crise. Cette vision, que nous vous présenterons aujourd'hui, est à la base d’un programme politique national », a-t-elle ajouté. « L’objectif primordial du programme politique national est de renouveler la légitimité politique en organisant des élections nationales, dans un délai convenu ».

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

En Libye, l’ONU salue la détermination des belligérants à mettre en œuvre le cessez-le-feu

Les parties belligérantes libyennes se sont réunies sous l’égide de l’ONU dans le cadre de la Commission militaire mixte du 2 au 4 novembre dans la ville de Ghadamès, dans l’ouest de la Libye.