Conseil des droits de l’homme : des États recommandent au Bélarus de libérer toutes les personnes détenues arbitrairement

2 novembre 2020

Au Conseil des droits de l'homme des Nations Unies, l’Examen périodique universel est un processus qui consiste à passer en revue les réalisations de l’ensemble des Etats membres de l’ONU dans le domaine des droits de l’homme.  Ce lundi, à Genève, le bilan du Bélarus en la matière a été examiné. 

Plusieurs Etats dont la Suisse ont recommandé au Bélarus de libérer tous les prisonniers politiques et les personnes arbitrairement détenues. 

Il s’agit ainsi de leur offrir une réhabilitation complète et d’enquêter sur tous les cas de mauvais traitements et de torture afin que les auteurs de ces actes soient tenus pour responsables.

Félix Baumann, Ambassadeur et Chef de la Division Multilatérale à la Mission permanente de la Suisse auprès de l’ONU à Genève, a fait quatre recommandations : premièrement, permettre une diversité d'opinions dans la sphère publique grâce à des médias libres et indépendants et mettre fin aux restrictions au travail des journalistes et des médias.

Deuxièmement, intensifier le suivi des lieux de détention et assurer des enquêtes impartiales et indépendantes sur les allégations de torture et de mauvais traitements.

Troisièmement instaurer un moratoire sur les exécutions en vue d'abolir la peine de mort.

Enfin, il a recommandé que le pays adopte un nouveau plan d'action national pour la promotion et la protection des droits de l'homme en collaboration avec les acteurs pertinents y compris de la société civile. 

Garantir la liberté d'expression

Les États recommandent à Minsk de lever les restrictions et de garantir le respect de la liberté d’expression et des médias. Ils invitent le pays à cesser la répression contre les manifestants pacifiques et de traduire les auteurs en justice.

C’est la troisième fois que le groupe de travail de l’Examen périodique universel (EPU) du Conseil des droits de l’homme des Nations Unies examine le rapport de Minsk. Les premier et deuxième examens du Bélarus ont eu lieu en mai 2010 et mai 2015, respectivement.

Le Bélarus est l’un des 14 États examinés par le groupe de travail de l’EPU lors de sa session qui a lieu du 2 au 13 novembre. 

L’Examen périodique universel est un processus mené par les Etats, sous les auspices du Conseil des droits de l’homme. Il fournit à chaque Etat l’opportunité de présenter les mesures qu’il a prises pour améliorer la situation des droits de l’homme sur son territoire et remplir ses obligations en la matière. L’EPU est conçu pour assurer une égalité de traitement à chaque pays. 

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.