Vietnam : des millions de personnes touchées par un typhon dévastateur, l’ONU appuie les secours

Vue aérienne de maisons détruites et submergées par des inondations causées par un typhon au Vietnam.
UNICEF/UN0354393/Pham/AFP-Services
Vue aérienne de maisons détruites et submergées par des inondations causées par un typhon au Vietnam.

Vietnam : des millions de personnes touchées par un typhon dévastateur, l’ONU appuie les secours

Climat et environnement

Un typhon majeur a frappé le centre du Vietnam, affectant des millions de personnes - dont environ 2,5 millions d'enfants - dans une région déjà sous les effets de graves inondations, selon les agences des Nations Unies dans le pays.

Selon les informations rapportées par la presse, 174 personnes sont décédées ou sont portées disparues.

La tempête Molave, qui a touché le Vietnam mercredi vers 11 heures, heure locale, est l'une des tempêtes les plus violentes à avoir frappé ce pays d'Asie du Sud-Est en 20 ans.

Les « pluies extrêmes » qui ont suivi pourraient se poursuivre au cours des prochains jours, aggravant la situation déjà précaire à laquelle sont confrontées de nombreuses familles, a déclaré le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) dans un communiqué.

« Pour les populations touchées, leurs maisons restent gravement endommagées, leurs stocks alimentaires ont été perdus, elles n'ont pas accès à l'eau potable pour boire, se laver et cuisiner ; et les systèmes d'eau et d'assainissement ont été endommagés », a déclaré l'agence onusienne.

Centres d'évacuation inondés

Des milliers de personnes ont été évacuées vers des centres d’hébergement temporaire. Ces derniers ont eux-mêmes été inondés, ce qui a entraîné des conditions sanitaires et d'hygiène difficiles pour les personnes déplacées, principalement les femmes, les enfants et les personnes âgées.

Des centres de santé ont également été endommagés, privant l’accès aux services de santé de base.

« A cela s'ajoute le traumatisme des violentes tempêtes et des eaux tumultueuses, qui pour une population où beaucoup ne savent pas nager, crée la peur et affecte le bien-être mental », a ajouté l'UNICEF.

La tempête a également endommagé des infrastructures vitales, coupant l'électricité et les routes, privant de nombreuses communautés d'assistance et de protection.

Populations affectées

Le Bureau du Coordonnateur résident des Nations Unies au Vietnam a estimé mercredi soir que 7,7 millions de personnes vivent dans les zones touchées, dont jusqu'à 1,5 million de façon « directe ».

Parmi celles-ci, quelque 177.000 personnes considérées comme vulnérables (pauvres ou quasi pauvres) devraient être prioritaires pour l'aide humanitaire d'urgence, a ajouté le bureau.

Réponse

Selon le Bureau du Coordonnateur résident, les agences des Nations Unies au Vietnam et leurs partenaires élaborent un plan de réponse multisectoriel pour soutenir les efforts de secours d’urgence qu’elles publieront dans les prochains jours.

Dans l'immédiat, l'UNICEF est mobilisé pour fournir un soutien d'urgence en eau, nutrition, assainissement, éducation et protection. Le Bureau du Coordonnateur résident assure également la coordination avec les agences gouvernementales vietnamiennes et les acteurs humanitaires pour atteindre les plus vulnérables et les plus touchés.

L'armée vietnamienne a également déployé des troupes et des véhicules pour des missions de recherche et de sauvetage.