Covid-19 : un groupe d'experts créé par l'OMS va établir une chronologie faisant autorité sur la pandémie

22 octobre 2020

Le Groupe indépendant sur la préparation et l'intervention en cas de pandémie s'efforce d'établir une chronologie faisant autorité sur l'émergence, les recommandations mondiales, la réponse nationale et les impacts du SRAS-CoV2, le virus qui provoque la Covid-19.

« Le groupe indépendant cherche à déterminer pourquoi le SRAS-CoV2 s'est transformé en une pandémie mondiale. La chronologie qui fait autorité aidera à ancrer l'analyse du groupe sur ce qui s'est passé et à identifier les leçons apprises », a déclaré Helen Clark, co-présidente du groupe indépendant.

Pour aider à établir la chronologie, le groupe consultera des experts en épidémiologie et passera en revue la littérature scientifique. Il assurera la coordination avec les scientifiques qui enquêtent sur les origines du virus, examinera les recommandations de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) au fur et à mesure de la propagation de la Covid-19.

Le groupe indépendant cherche à déterminer pourquoi le SRAS-CoV2 s'est transformé en une pandémie mondiale - Helen Clark, co-présidente du groupe indépendant

Par ailleurs, le groupe entreprendra une analyse de la littérature grise, y compris les rapports des médias et autres, et examinera les documents internes de l'OMS si nécessaire. Des informations supplémentaires, telles que les données sur la surmortalité, seront également examinées.

Le groupe indépendant établit également un cadre permettant de comprendre les réponses nationales et infranationales.

« Le groupe d'experts examinera les différentes manières dont les pays ont réagi et la manière dont ils ont influé sur la trajectoire de la pandémie », a déclaré Ellen Johnson Sirleaf, coprésidente du groupe d'experts indépendant.

« La volonté et la capacité des pays à répondre à la Covid-19 ont eu un impact sur la propagation ou la limitation de la Covid-19, sur le fait que des personnes soient tombées malades ou soient restées en bonne santé, et sur le fait que les économies aient été ébranlées ou protégées », a-t-elle fait valoir. 

Coordination des réponses nationales et infranationales

Le groupe d'experts documentera les actions menées dans des domaines tels que la coordination des réponses nationales et infranationales, la préparation du système de santé à une pandémie, l'engagement communautaire et la mise en œuvre de mesures de santé publique et de contrôle des frontières.

Les pays à analyser seront choisis sur la base de critères tels que le type d'épidémie, par exemple si la Covid-19 a été maîtrisée rapidement, si elle a éclaté rapidement et a ensuite été maîtrisée, si elle a inclus plus d'une vague d'infections ou si elle n'a pas été traitée rapidement et a continué à avoir des épidémies importantes.

Une invitation à faire part de ses expériences, de ses points de vue et de ses idées par le biais de questionnaires en ligne sera bientôt publiée sur le site web du groupe.

L'analyse des faits et des enseignements tirés par le groupe indépendant contribuera aux recommandations qu'il formulera. Comme les coprésidents l'ont déclaré au groupe lors de sa deuxième réunion des 20 et 21 octobre, ses recommandations doivent être « applicables, attribuer des propriétaires et indiquer à la fois les délais et les ressources financières et humaines nécessaires à leur mise en œuvre ».

Le groupe veut entendre tous ceux qui veulent apporter leur contribution - Ellen Johnson Sirleaf, coprésidente du Groupe indépendant

Le groupe indépendant s'appuiera sur les connaissances de diverses personnes ayant une expertise dans les thèmes examinés et sur l'expérience de ceux qui ont été directement touchés par la pandémie.

« Le groupe veut entendre tous ceux qui veulent apporter leur contribution », a déclaré Ellen Johnson Sirleaf.

« Nous organiserons des consultations privées d'experts, des webinaires ouverts et des réunions de type "town hall", et nous rencontrerons des groupes qui n'ont pas d'accès en ligne. Nous invitons tout groupe ou individu ayant un avis sur l'avenir de la préparation et de la réponse à une pandémie à nous faire part de ses contributions », a-t-elle ajouté.

Le groupe indépendant a été créé par le Directeur général de l'OMS en réponse à la résolution 73.1 de l'Assemblée mondiale de la santé. Il comprend treize membres, dont les coprésidentes, Helen Clark, ancienne Première ministre de la Nouvelle-Zélande, et Ellen Johnson Sirleaf, ancienne Présidente du Libéria.

Le groupe établira des faits sur les réponses mondiales et nationales à la Covid-19, distillera les leçons apprises et fera des recommandations sur la manière dont le monde peut être mieux préparé à répondre à la fois à la pandémie actuelle et aux futures menaces sanitaires mondiales.

Le groupe indépendant présentera un rapport d'étape à la reprise de la 73ème Assemblée mondiale de la santé, prévue du 9 au 14 novembre, et un deuxième rapport d'étape au Conseil exécutif de l'OMS, prévu du 18 au 26 janvier 2021. Il fera rapport à la 74ème  Assemblée mondiale de la santé en mai 2021.   

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Covid-19 : à l’approche de l’hiver, « les prochains mois seront difficiles », alerte l’OMS

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a mis en garde, mardi, contre « la phase inquiétante » dans laquelle la pandémie de Covid-19 est entrée.