L'ONU appelle à une action audacieuse pour que le monde se remette de la Covid-19 et construise un avenir meilleur pour tous

18 septembre 2020

Alors que la pandémie de Covid-19 détruit des vies et des moyens de subsistance à travers le monde, les Nations Unies ont insisté vendredi, lors d’une réunion virtuelle de haut niveau, sur l'urgence des objectifs de développement durable (ODD) comme voie vers un monde plus sain, plus équitable et plus pacifique.

Cet événement, le premier « Moment ODD » convoqué par le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, a réuni Malala Yousafzai, Prix Nobel de la paix et militante de l’éducation, ainsi que des représentants des gouvernements, de la société civile, des autorités locales, des organisations internationales et du secteur privé.

« La dernière fois que j'ai parlé ici, j'étais sur le point d'entrer à l'université… optimiste quant à ce qui m'attendait : la vie universitaire, se faire de nouveaux amis et accéder à une éducation incroyable », a déclaré Malala Yousafzai lors de l'événement. « En juin dernier, j'ai obtenu mon diplôme au milieu d'un monde bouleversé - que beaucoup d'entre nous n'auraient pas pu prédire ».

La jeune lauréate du prix Nobel a rappelé qu'il y a cinq ans, les États membres ont lancé le Programme de développement durable mais que les efforts n’ont pas suivi jusqu'à présent.

Tout en reconnaissant que la COVID-19 a été « un revers frappant pour nos objectifs collectifs », elle a estimé que « cela ne peut pas être une excuse ». « Rien que pour l'éducation, 20 millions de filles supplémentaires ne retourneront peut-être jamais en classe à la fin de cette crise [et] le déficit de financement mondial de l'éducation est déjà passé à 200 milliards de dollars par an », a-t-elle dit.

ONU Info/Eskinder Debebe
Le Secrétaire général de l'ONU António Guterres convoque le premier moment virtuel des objectifs de développement durable (ODD) de la Décennie d'action (2020-2030).

Ne pas revenir à la situation d'avant

La jeune militante a estimé que pour progresser, les choses ne devraient pas revenir comme elles étaient avant.

« Quand allez-vous engager le financement nécessaire pour donner à chaque enfant douze ans d'une éducation de qualité? Quand allez-vous donner la priorité à la paix et protéger les réfugiés? Quand allez-vous adopter des politiques de réduction des émissions de carbone? », a-t-elle demandé aux Etats membres.

Malala Yousafzai a réclamé que les personnes rassemblées « établissent les normes » d'une nouvelle ère durable, saine, éduquée et équitable.

Le Secrétaire général des Nations Unies a rappelé de son côté que « les objectifs de développement durable sont un programme pour vaincre la pauvreté et la faim, faire face à la crise climatique, parvenir à l'égalité des sexes et bien plus encore, dans les dix prochaines années ». « À une époque de grande incertitude, les ODD montrent la voie à suivre pour une forte reprise après la Covid-19 et un avenir meilleur pour tous sur une planète sûre et saine », a-t-il ajouté.

Cinq ans après l’adoption des ODD, des progrès ont été accomplis dans certains domaines, tels que l’amélioration de la santé maternelle et infantile, l’élargissement de l’accès à l’électricité et l’augmentation de la représentation des femmes au sein des gouvernements. Mais ces progrès ont été contrebalancés par une insécurité alimentaire croissante, une détérioration de l'environnement naturel et des inégalités persistantes et généralisées.

La pandémie de Covid-19 a déclenché une crise sans précédent, causant la perte de vies et de moyens de subsistance et aggravant les inégalités existantes qui rendront les progrès vers les objectifs encore plus difficiles, les plus pauvres et les plus vulnérables du monde étant les plus touchés.

Photo ONU/Eskinder Debebe
Volkan Bozkir, Président de la 75ème session de l'Assemblée générale, s'exprime lors du "Moment ODD".

Un changement transformateur nécessaire

Alors que les sociétés se verrouillent et que les économies ralentissent, les niveaux de pauvreté augmentent pour la première fois depuis une génération, effaçant presque tous les progrès accomplis au cours des dernières décennies. La pandémie a fait sombrer des millions de personnes dans la faim chronique et l'accès inégal à l'apprentissage à distance menace de laisser les enfants les plus pauvres à la traîne. Les progrès vers l'égalité des sexes sont au point mort et même inversés dans certains domaines, et la violence contre les femmes et les filles a connu une forte augmentation lors des confinements dus à la Covid-19.

Les dégâts infligés par le changement climatique continuent de s'intensifier, de l'aggravation des incendies de forêt, des inondations et des tempêtes à la montée de l'insécurité alimentaire et des pertes économiques. La Covid-19 n'a pas arrêté la crise climatique - les émissions de carbone reviennent rapidement aux niveaux pré-Covif et les concentrations de gaz à effet de serre ont atteint de nouveaux records.

En ce moment de crise, le « Moment ODD » a permis de mettre en évidence les actions et les solutions des États membres de l'ONU et d'autres parties prenantes qui peuvent conduire le changement transformateur nécessaire et ramener le monde sur la bonne voie vers les objectifs de développement durable, ont déclaré des responsables onusiens.

« Les objectifs de développement durable sont ambitieux - et ils sont réalisables », a déclaré la Vice-secrétaire générale de l'ONU, Amina Mohammed. « Nous pouvons mettre fin à la pauvreté et à la faim. Les femmes et les filles peuvent avoir les mêmes droits et opportunités que les hommes et les garçons. Nous pouvons éviter la crise climatique. Mais nous devons décider de le faire maintenant. Et nous devons le faire ensemble - dans nos communautés et en solidarité avec la communauté mondiale ».

Le Président de l'Assemblée générale Volkan Bozkir a noté pour sa part que le monde a besoin de « collaboration, de coopération et de dialogue ».

« Arrêter la propagation de la COVID-19 et faire de nouveau des progrès en matière d’ODD doit être notre priorité collective », a-t-il dit. « Ce ne sera pas facile, mais les ODD eux-mêmes nous fournissent le plan directeur nécessaire pour reconstruire en mieux ».

Le « Moment ODD » sera un événement annuel convoqué par le Secrétaire général des Nations Unies à l'ouverture de chaque session de l'Assemblée générale d'ici 2030.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Objectifs de développement durable : la FAO signale une stagnation des indicateurs de l’alimentation et de l’agriculture

D'après un nouveau rapport publié par l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), la pandémie de la Covid-19 est venue compliquer la concrétisation des Objectifs de développement durable (ODD) et le suivi des éventuelles avancées.