Soudan : plus de 50.000 personnes touchées par les inondations (ONU) 

6 août 2020

Des pluies saisonnières diluviennes ont ravagé les maisons et les infrastructures dans tout le Soudan, affectant la population du pays, ont alerté jeudi les Nations Unies.

« Plus de 50.000 personnes ont été touchées, selon les données préliminaires de la Commission d’aide humanitaire du gouvernement soudanais (HAC) », a indiqué dans son dernier bulletin le Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA). « Ces chiffres devraient augmenter à mesure que les résultats de nouvelles évaluations seront disponibles », a ajouté le département onusien.

Des pluies torrentielles sont tombées dans plusieurs régions du Soudan au cours des derniers jours, entraînant des inondations et glissements de terrain qui ont endommagés plusieurs maisons et infrastructures dans au moins 14 des 18 provinces du pays.

Les principaux États soudanais touchés sont le Kordofan occidental, le Kordofan méridional, l’El Gezira, le Darfour méridional, le Darfour oriental, la Mer Rouge, le Nil bleu, le Nil fluvial, Khartoum, et le Nord. Selon les données préliminaires de la Commission d’aide humanitaire du gouvernement soudanais, les États du Darfour Nord, du Nil Blanc, de Sennar et de Kassala sont les derniers à avoir signalé des tempêtes et des inondations.

Besoin urgent d’abris et de nourriture dans le nord du Darfour

Dans le nord du Darfour, au moins 600 personnes déplacées internes ont « urgemment besoin » d’abris, de nourriture, de jerrycans et d’ustensiles de cuisine après qu’une inondation soudaine a frappé le camp où elles vivaient dans la région d’Al Lait. Tous leurs biens ont été emportés par les inondations, selon la Commission d’aide humanitaire.

De fortes pluies ont provoqué la semaine dernière l’effondrement du barrage de Bout, dans la province du Nil Bleu, et détruit 1.200 maisons et fait au moins cinq morts dans tout le pays. « L’autorité météorologique soudanaise a averti que de nouvelles pluies abondantes sont attendues en août et septembre dans la plus grande partie du pays, ce qui pourrait entraîner de nouvelles inondations et de nouveaux déplacements », a souligné OCHA.

Le gouvernement soudanais et les agences humanitaires suivent de près la situation et fournissent une aide aux personnes touchées, a déclaré le département onusien. Dans tout le pays, une « Task Force » sur les inondations, dirigée par la Commission d’aide humanitaire, coordonne l’assistance aux personnes qui ont perdu leur maison, leur nourriture et leurs moyens de subsistance. Les partenaires utilisent l’aide proposée et identifient les éventuelles lacunes, ainsi que la nécessité de reconstituer le matériel déployé pour l’intervention. 

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Soudan : 60 personnes tuées au Darfour sur fond de forte augmentation de la violence dans la province

Plus de 60 personnes auraient été tuées et environ 60 autres blessées le samedi 25 juillet lors d'une attaque armée dans le village de Masteri, au nord de la localité de Beida, dans le Darfour occidental.