Ouragans et coronavirus : une double menace pour les enfants d'Amérique centrale et des Caraïbes, alerte l'UNICEF

3 août 2020

Les déplacements et les interruptions de service causés par les tempêtes pourraient rendre les enfants et les familles plus vulnérables à la Covid-19, prévient le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF).

À travers l'Amérique centrale et les Caraïbes, plus de 70 millions d'enfants sont directement ou indirectement touchés par la pandémie de Covid-19. Beaucoup de ces enfants vivant dans les zones côtières d'Amérique centrale et des Caraïbes pourraient faire face à la menace supplémentaire de tempêtes catastrophiques alors que la saison des ouragans 2020 entre dans une phase plus active, a averti lundi l'UNICEF.

Les déplacements, les dommages aux infrastructures et les interruptions de service causés par les tempêtes, en particulier dans les zones côtières, pourraient rendre les enfants et les familles plus vulnérables à la maladie et à ses effets.

L’agence onusienne est particulièrement préoccupée par le fait qu’une violente tempête pourrait sérieusement saper les efforts en cours pour arrêter la transmission de la maladie. Le coronavirus pourrait se propager facilement dans les abris d'urgence bondés ou les sites pour personnes déplacées où la distanciation sociale serait difficile à assurer. Dans le même temps, les mesures de contrôle existantes telles que le lavage des mains et la prise en charge efficace des cas pourraient échouer si les infrastructures essentielles d'eau, d'assainissement et de santé devaient être endommagées ou détruites.

Dans les jours et les semaines à venir, les enfants et les familles risquent d'être frappés simultanément par deux catastrophes, la Covid-19 et les ouragans - Bernt Aasen, directeur régional de l'UNICEF pour l'Amérique latine et les Caraïbes

La pandémie met déjà les systèmes de santé nationaux et locaux de la région à rude épreuve, soulevant de sérieuses questions sur la manière dont ils s'en sortiraient après un ouragan catastrophique. Pendant ce temps, les restrictions de mouvement et les insuffisances budgétaires liées à la pandémie peuvent entraver les efforts nationaux de préparation aux ouragans.

« Dans les jours et les semaines à venir, les enfants et les familles risquent d'être frappés simultanément par deux catastrophes, la Covid-19 et les ouragans», a déclaré Bernt Aasen, directeur régional de l'UNICEF pour l'Amérique latine et les Caraïbes. « C'est la tempête parfaite que nous craignons pour les Caraïbes et l'Amérique centrale. Alors que nous continuons à prendre des précautions pour protéger les familles de la Covid-19, les efforts pour se préparer à l'ouragan sont maintenant vitaux pour atténuer la propagation du virus parmi les communautés les plus vulnérables », a-t-il souligné.

Près de 1,2 millions d’enfants déplacés en 10 ans dans la région

La région des Caraïbes en particulier devrait connaître une augmentation de l’intensité des tempêtes et des déplacements de population qui en résulteront au cours des prochaines années. La National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA) a déjà projeté qu'il y a 60% de chances que la saison des ouragans 2020 verra une activité cyclonique supérieure à la normale, avec une moyenne de 15 tempêtes nommées, dont 8 ouragans et 4 ouragans majeurs.

À la fin du mois de mai, la tempête tropicale Amanda a provoqué des inondations et des glissements de terrain dans certaines régions d'El Salvador, du Guatemala et du Honduras. Au moins 33 personnes ont été tuées dans la région, dont un enfant, et des milliers ont été déplacées. Les trois pays ont confirmé des cas de Covid-19.

En seulement 10 ans (entre 2010 et 2019), les tempêtes ont provoqué 895.000 nouveaux déplacements d'enfants dans les Caraïbes et 297.000 autres en Amérique centrale.

Dans toute la région, l'UNICEF s'emploie à soutenir les efforts de préparation aux ouragans et les réponses de santé publique à la Covid-19 par l'éducation, la sensibilisation communautaire et le soutien technique aux gouvernements. L’agence onusienne encourage également les autorités locales et nationales à veiller à ce que les plans d'intervention en cas d'ouragan soient adaptés pour tenir compte des risques associés à la pandémie et à élargir l'accès aux services essentiels, notamment la santé, la protection, l'eau et l'assainissement pour les enfants et les familles vulnérables.

Renforcer la résilience aux catastrophes des communautés des Caraïbes et d'Amérique centrale

En collaboration avec les gouvernements, les ONG et les partenaires du secteur privé, l'UNICEF s'emploie à renforcer la résilience aux catastrophes parmi les communautés des Caraïbes et d'Amérique centrale. Ces efforts comprennent :

Un travail avec les gouvernements pour ajuster la préparation aux ouragans et les plans d'intervention afin que ces derniers incluent les risques liés à la Covid-19, en se concentrant sur les groupes vulnérables d'enfants, les femmes enceintes et allaitantes, les familles de femmes monoparentales et les enfants handicapés. L'UNICEF s'emploie également à améliorer les mécanismes et les outils de coordination pour une évaluation des besoins en temps opportun et une réponse fondée sur des preuves.

- Un soutien au travail de coordination des organes régionaux - y compris l'Agence caribéenne de gestion des urgences en cas de catastrophe (CDEMA), la Communauté des Caraïbes-CARICOM et le Centre de coordination de la prévention des catastrophes naturelles en Amérique centrale (CEPREDENAC) - pour améliorer la coordination intersectorielle et les liens avec les terme politiques de gestion des risques de catastrophe;

- Un soutien à l'initiative Safe Schools (écoles sûres) dans 18 pays des Caraïbes pour créer de la résilience, renforcer les capacités et protéger les étudiants, les éducateurs et les infrastructures critiques contre les risques naturels comme les ouragans;

- Prépositionnement de fournitures vitales - y compris plus de 18 500 réservoirs d'eau pliables, 7 500 tables de purification de l'eau, 130 tentes, des centaines d'articles d'hygiène essentiels, des kits éducatifs et de loisirs - pour atteindre des milliers d'enfants dans les zones à risque de la Barbade, d'Antigua et de Trinidad & Tobago, et l'Amérique centrale;

- Collaborer avec les gouvernements sur leurs politiques d'adaptation au changement climatique afin qu'elles prennent en compte les enfants et soient informées par les perspectives à long terme des jeunes et des adolescents.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Covid-19 : l’ONU encourage l’Amérique latine et les Caraïbes à transformer leur modèle de développement

Alors que plusieurs pays dl’Amérique latine et des Caraïbes sont devenus des points chauds de la pandémie de Covid-19, le Secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, a encouragé cette région du monde à transformer son modèle de développement pour reconstruire en mieux une fois la pandémie terminée.