Environ 95 migrants à la dérive en Méditerranée (OIM)

27 juillet 2020

Une centaine de migrants ayant tenté la traversée vers l’Europe depuis la Libye dérivent sur une embarcation de fortune en Méditerranée, a alerté lundi l’Organisation internationale pour les migrations (OIM).

« Environ 95 migrants continuent de dériver en Méditerranée centrale, au risque de se noyer, après avoir tenté de fuir la Libye » en guerre, a annoncé l’OIM dans un tweet. Hier dimanche déjà, une porte-parole de l’OIM avait alerté sur le sort de ces migrants qui « dérivent dans la Méditerranée pour la deuxième journée alors qu’une scandaleuse politique de non-assistance persiste ». 

L'arrivée de l'été  et de conditions en mer plus favorables relancent les tentatives des migrants qui fuient des conditions terribles en Libye, pays plongé dans le chaos depuis la chute du régime de Mouammar Kadhafi en 2011.

« Souvenons-nous des douze vies perdues lors de l’horrible week-end de Pâques aux portes de l’Europe après 4 jours en mer sans aucun secours », a ainsi tweeté Safa Msehli, porte-parole de l’Agence onusienne.

« Nous réaffirmons que les États et les capitaines de navire ont l’obligation morale et légale de répondre à tout appel de détresse en mer », souligne l’OIM qui rappelle que depuis 2014, plus de 20.000 migrants ont perdu la vie en Méditerranée.

Selon le Haut-Commissariat de l’ONU pour les réfugiés (HCR), plus de 32.000 migrants et réfugiés ont réussi à traverser la Méditerranée depuis le début de l’année. Et 381 personnes ont péri en mer.

Au moins 28.255 réfugiés et migrants ont atteint l’Europe par la mer et 3.805 par voie terrestre. La Grèce reste la première portée d’entrée avec 10.705 arrivées. Athènes est suivi de l’Italie avec 9.725 arrivées, l’Espagne avec 9.270 arrivées et Malte avec 1.838 arrivées de migrants et réfugiés.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Libye : le chef de l’ONU dénonce un niveau sans précédent d’ingérences étrangères

Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a dénoncé mercredi devant le Conseil de sécurité une augmentation des ingérences étrangères en Libye et déclaré qu’il était temps de mettre fin au conflit dans ce pays.