Le Conseil de sécurité échoue à proroger le mécanisme d’acheminement de l’aide transfrontalière vers la Syrie

9 juillet 2020

Deux projets de résolution concurrents présentés au Conseil de sécurité pour proroger, à deux jours de son expiration, le mécanisme d’acheminement de l’aide humanitaire transfrontalière vers la Syrie ont été rejetés mercredi. 

Des millions de Syriens dépendent de l'aide acheminée via ce mécanisme.

Dans un premier temps, la Chine et la Russie ont opposé leur veto à un projet de texte présenté par l’Allemagne et la Belgique qui visait à proroger le mécanisme pour une nouvelle période de 12 mois, jusqu’au 10 juillet 2021.

Appuyé par les 13 autres membres du Conseil, ce texte, qui aurait maintenu la fermeture des points de passage de Ramta (à la frontière entre la Jordanie et la Syrie) et de Yaroubiyé (à la frontière entre l’Iraq et la Syrie), aurait autorisé les agences humanitaires des Nations Unies et leurs partenaires à continuer d’utiliser les routes franchissant les lignes de conflit ainsi que les postes frontière de Bab el-Salam et de Bab al-Haoua (à la frontière entre la Turquie et la Syrie).

Un texte concurrent, présenté par la Russie, a été rejeté par 7 voix contre, 4 voix pour et 4 abstentions.

Selon ce projet de résolution, le mécanisme, créé par la résolution 2165 (2014), aurait été reconduit pour une période de six mois, jusqu’au 10 janvier 2021, fermant le poste frontière de Bab el-Salam, en plus des points de passage de Ramta et de Yaroubiyé.

Le texte aurait également prié le Secrétaire général de présenter un rapport sur les effets directs et indirects qu’ont les mesures coercitives unilatérales imposées sur la situation socioéconomique en Syrie et l’acheminement de l’aide humanitaire depuis l’extérieur.

Du fait de l’impossibilité de se réunir au siège de l’ONU à New York à cause de la pandémie de Covid-19, le Conseil procède au vote par correspondance électronique. Les votes sont envoyés au Directeur de la Division des affaires du Conseil de sécurité, qui les transmet au Président du Conseil de sécurité lequel convoque ensuite les membres du Conseil par visioconférence, pour annoncer le résultat. 

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

L’aide transfrontalière à la Syrie prolongée mais limitée par le Conseil de sécurité

Le Conseil de sécurité de l’ONU a adopté vendredi une résolution par laquelle il prolonge l’opération d’aide humanitaire transfrontalière à la Syrie mais uniquement via des points de passage frontaliers avec la Turquie.